Un vieil homme, persuadé qu’il a gagné le gros lot à un improbable tirage au sort pour correspondance, cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain. Sa famille, inquiète de ce qu’elle perçoit comme un début de sénilité, envisage de le placer en maison de retraite, mais de ses deux fils se décide à l’emmener en voiture pour récupérer ce chèque auquel personne ne croit. En chemin, le père se blesse les obligeant à s’arrêter quelques jours dans sa petite ville natale du Nebraska. Epaulé par son fil, le vieil homme retrouve tout son passé.

 

♥♥♥♥

 

Nebraska afficheAlexander Payne marque son retour avec un délicieux et mordant road movie familial dont il est coutumier, présenté en compétition officielle au dernier festival de Cannes. Après nous avoir fait voyager dans les caves de la Californie avec Paul Giamatti dans l’excellent Sideways, et à Hawaï avec George Clooney pour The Descendants, tous deux gagnants de l’Oscar des meilleurs scénarios, le cinéaste américain nous embarque cette fois dans le Nebraska avec l’excellent Bruce Dern, récompensé par la Palme de la meilleure interprétation masculine. L’acteur américain de 77 ans est exquis dans son rôle de Woody, un vieil homme triste, marié et père de famille, persuadé d’avoir gagné un million de dollars à un tirage au sort. Cela lui redonne la vitalité et un but dans sa vie : récupérer à tout prix son gain dans le Nebraska. Bien sûr sa femme et ses deux fils se rendent compte de la duperie de ce type de courrier, mais l’un de ses fils, incarné avec sensibilité et tendresse par Will Forte, qui semble le plus proche de lui et le mieux à même de le comprendre, décide malgré tout de l’emmener pour endiguer son obsession de prendre la route à pied. Dans cette escapade marquée par le détour inattendu dans le passé de cet homme dans sa petite ville natale, Alexander Payne, lui-même originaire d’Omaha dans l’État du Nebraska, nous trace surtout le portrait d’une famille qui va réapprendre à se retrouver et à se connaître.

 

Nebraska Bruce Dern et June Squibb

 

Si sa femme à la répartie incisive, campée par la pétillante et mordante June Squibb, nommée à l’Oscar du meilleure second rôle – qui retrouve le cinéaste après Monsieur Schmidt aussi présenté à Cannes en 2002 -, et son autre fils, campé par Bob Odenkirk, le génial avocat mafieux de Breaking Bad, redoutent un début de sénilité, ils font néanmoins partie de l’aventure. Leurs personnages font d’ailleurs tout le sel de cette comédie dramatique. Au centre des retrouvailles avec les vieilles connaissances de Woody, ils ne manquent pas d’agir rapidement comme des rapaces à l’annonce de ce faux gain. Dotée d’une photographie brillante et intense en noir et blanc, Nebraska renoue ainsi avec un certain cinéma américain indépendant au cachet rétro où le temps semble s’arrêter. Si pour la première fois, Alexander Payne ne prend pas la plume avec son collaborateur habituel Jim Taylor, l’auteur Bob Nelson, qui signe son premier scénario de long, offre un voyage narratif touchant et émotionnel, nourri par de succulentes réparties dans certaines séquences particulièrement cocasses. On retient notamment la scène désopilante du vol du compresseur ou encore celle plus émouvante de l’achat de la camionnette. Le réalisateur livre une mise en scène toujours aussi fluide et aérée dans des plans d’ensembles éloquents et efficaces, mais Nebraska le présente ici surtout plus en forme et savoureux que jamais…

 

 

  • NEBRASKA d’Alexander Payne en salles le 2 avril 2014.
  • Avec Bruce Dern, Will Forte, June Squibb, Bob Odenkirk et Stacy Keach.
  • Scénario : Bob Nelson.
  • Producteurs : Ron Yerxa, Albert Berger.
  • Photographie : Dennis Washington.
  • Musique : Mark Orton.
  • Montage : Kevin Tent.
  • Son : Richard Ford, Frank Gaeta, Patrick Cyccone.
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h50.

.

Commentaires

A la Une

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Michel Hazanavicius et les frères Dardenne collaborent pour un conte animé

Le cinéaste français va porter à l’écran le conte de Jean-Claude Grumberg, La plus précieuse des marchandises, sous la forme d’un film… Lire la suite >>

Un trailer cauchemardesque pour Midsommar par le réalisateur d’Hérédité

Midsommar, film d’horreur suédo-américain écrit et réalisé par Ari Aster, déjà derrière Hérédité, a dévoilé son trailer cauchemardesque. Le long-métrage invite… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts