Oscars 2014 photo

L’Académie des Oscars a rendu son palmarès pour cette 86e cérémonie : GRAVITY l’emporte avec 7 superbes statuettes mais 12 YEARS A SLAVE avec 3 prix, rafle le prix suprême du meilleur film. Matthew McConaughey et Cate Blanchett sacrés meilleur(e)s acteurs et actrice.

 

 

Selfie Oscars 2014 - Twitter Ellen DeGeneres

Selfie Oscars 2014 – Twitter Ellen DeGeneres

La 86e cérémonie des Oscars s’est achevée dans la nuit de ce dimanche 2 mars, animée pour la seconde fois par une Ellen DeGeneres de manière plutôt cool et naturelle, cependant un peu trop classique. Une volonté de la part de l’Académie depuis la prestation – qui a divisé le public – de son prédécesseur, le pourtant pétillant Seth MacFarlane. La célèbre animatrice nous a livré un monologue d’ouverture amusant mais davantage fonctionnel qu’original retraçant les évolutions depuis son premier essai voici sept ans, lui valant une nomination aux Emmy Awards, sur la scène du Dolby Theatre de Los Angeles tout en citant les différents nominés. Quelques saillies mordantes voire cinglantes par-ci par-là – on retient entre autres la vanne sur Liza Minelli – mais dans l’ensemble sa performance fut assez plane se baladant le reste de la soirée au milieu de la foule tout en prenant des selfies au passage, dont un diffusé sur son compte Twitter a particulièrement explosé le record de retweets. Le palmarès de cette grand messe cinématographique la plus attendue, scintillante et glamour, s’est révélé satisfaisant mais sans pour autant procurer de réelles et importantes surprises en perspective. Tout était pour ainsi dire déjà programmé d’avance après les différents palmarès dévoilés aux Golden Globes, PGA, DGA, SAG, WGA et autres associations de la critique américaine. Les Oscars 2014 se sont finalement clos sous le couronnement de deux principales œuvres qui ont le mérite en sus de marquer véritablement les avancées technologiques, visuelles et narratives dans l’histoire du cinéma.

.

.

.

.

Alfonso Cuaron Gravity Oscars 2014

Alfonso Cuaron Gravity Oscars 2014 / Photo Voici

EMPREINTE CINÉMATOGRAPHIQUE

Ainsi sur dix nominations GRAVITY d’Alfonso Cuaron (notre critique) est reparti tout naturellement avec sept superbes statuettes des meilleur(e)s réalisateur, photographie, bande originale, effets visuels, son et montage. Le chef d’œuvre spatial de cet homme-orchestre mexicain, qui a su audacieusement repousser les limites de ses prédispositions et des nouvelles technologies mises à sa portée, a triomphé tout le long de cette soirée. Pourtant l’un de ses concurrents, qui marque également une avancée importante dans la manière d’aborder la tragédie humaine dans l’Histoire, lui rafle le prix suprême. Le drame bouleversant sur l’esclavage 12 YEARS A SLAVE (notre critique) a ainsi remporté l’Oscar du meilleur film ainsi que ceux du meilleur scénario adapté et du meilleur second rôle pour la performance saisissante de Lupita Nyong’o. Il est important de souligner que cette oeuvre, produite par Brad Pitt de Plan B, est une nouvelle victoire pour les stars hollywoodiennes qui prennent des risques et investissent via leur société de production, à l’instar de George Clooney pour ARGO de Ben Affleck (notre critique) l’année dernière. Le discours de remerciement de Steve McQueen fut tout aussi bouleversant dédiant ce film à toutes les victimes de l’esclavage et aux 21 millions d’individus qui le sont encore…

 

Oscars 2014 Crédit Adrian Leung : AFP

Oscars 2014 Crédit Adrian Leung : AFP

UNE JASMINE ET UN DOUBLÉ SATISFAISANTS

La soirée a consacré également les nombreux grands favoris et valeurs sûres. On est ainsi parfaitement ravis de ce doublé oscarisé dans les catégories meilleurs acteurs (principal et secondaire) pour Matthew McConaughey et Jared Leto après avoir été déjà de nombreuses fois récompensés. Tous deux, première fois primés aux Oscars, donnent une véritable performance dans le percutant DALLAS BUYERS CLUB de Jean-Marc Vallée (notre critique), aux trois trophées, qui retrace l’histoire d’un ancien fêtard homophobe diagnostiqué séropositif avec seulement 30 jours à vivre au milieu des années 80, et son transsexuel et compagnon de route. En outre Jared Leto, venu accompagné de sa mère et de son frère, a offert l’un des discours de remerciement les plus concis, efficaces et poignants à la fois de cette soirée soulignant les millions de victimes du Sida et les crises et catastrophes en Ukraine et au Venezuela. Cette remise de prix du meilleur second rôle masculin fut la première à être dévoilée en début de soirée. Bien sûr du côté des performances féminines, force est de constater qu’aucune ne faisait le poids face à une telle tragédienne allenienne. Ainsi Cate Blanchett, oscarisée pour la seconde fois après Aviator de Martin Scorsese, a poursuivi sa fabuleuse trajectoire en repartant l’Oscar de la meilleure actrice grâce à ce portrait de femme hors norme, dépressive et borderline qu’elle nous a généreusement livré dans BLUE JASMINE (notre critique).

 

Leonardo DiCaprio Le Loup de Wall Street / Sipa

Leonardo DiCaprio Le Loup de Wall Street / Sipa

QUELQUES SURPRISES ET DÉCEPTIONS

Il y en a eu de part et d’autre. Les plus significatives dans les deux cas restent sans conteste AMERICAN BLUFF (notre critique)CAPITAINE PHILLIPS (notre critique) et LE LOUP DE WALL STREET (notre critique). Le thriller loufoque de David O. Russell, qui dominait la sélection avec dix nominations aux côtés de GRAVITY, le survival nerveux de Paul Greengrass avec six citations, et le thriller financier de Martin Scorsese qui en détenait cinq, sont repartis totalement les mains vides. Pas de Jennifer Lawrence sur la scène ni de Barkhad Abdi. Et hélas encore moins de Chiwetel Ejiofor et surtout de Leonardo DiCaprio dont la statuette lui passe une nouvelle fois sous le nez. A fortiori, les jeux étaient faits. Les prestations de Jared Leto, Lupita Nyong’o et de Matthew McConaughey semblaient l’évidence pour les 6000 membres votants de l’Académie des Oscars. Si l’on pouvait présupposer néanmoins que l’œuvre de Russell remporte au moins les Oscars des meilleurs maquillages/coiffures et costumes qui subliment les femmes, ces deux statuettes sont pourtant allées directement dans les mains respectives d’Adruitha Lee et Robin Mathews pour DALLAS BUYERS CLUB et de Catherine Martin, épouse de Baz Luhrmann pour son GATSBY LE MAGNIFIQUE (notre critique). En outre, cette nouvelle version du chef-d’œuvre littéraire de Francis Scott Fitzgerald avec ses apparats excessifs et clinquants est également repartie avec l’Oscar des meilleurs décors.

 

Nous sommes également ravis pour deux autres films. D’abord notre coup de coeur HER de Spike Jonze (notre critique), qui redessine avec excellence la sphère des relations amoureuses. Après les WGA et les Golden Globes, cette romance d’anticipation remporte le trophée du meilleur scénario original face à des concurrents de haute volée tels BLUE JASMINE, NEBRASKA (notre critique) ou encore DALLAS BUYERS CLUB. La chanteuse et amie du cinéaste Karen O. est venue d’ailleurs interpréter l’une des vibrantes chansons du film sur scène. Puis le documentaire TWENTY FEET FROM STARDOM, centré sur l’histoire secrète des choristes qui se cachent derrière les plus grands hits de la musique populaire, qui concourait entre autres face à The Act of Killing, plusieurs fois récompensés. Enfin du côté des courts métrages, si le fraîchement césarisé Avant Que De Tout Perdre des Français Xavier Legrand et Alexandre Gavras avec Lea Drucker, a dû s’incliner face à Helium, l’œuvre d’animation franco-luxembourgeoise Mr Hublot a de son côté remporté la mise.

 

On retiendra les évidences comme LA GRANDE BELLEZZA de Paolo Sorrentino (notre critique) pour le meilleur film étranger et La Reine des Neiges des studios Disney, lauréat du meilleur film d’animation et hélas de la meilleure chanson, laissant sur le banc de touche Pharrell Williams et son tonifiant Happy pour Moi, Moche et Méchant 2. Découvrez enfin le palmarès de cette 86e cérémonie des Oscars, retransmise en direct sur ABC et dans plus de 225 pays dans le monde.

 

 

PALMARÈS COMPLETS – OSCARS 2014

 

 

MEILLEUR FILM

  1. American Bluff
  2. Capitaine Phillips
  3. Dallas Buyers Club
  4. Gravity
  5. Her
  6. Nebraska
  7. Philomena
  8. GAGNANT : 12 Years A Slave
  9. Le Loup de Wall Street

 

MEILLEUR RÉALISATEUR

  1. David O. Russell (American Bluff)
  2. GAGNANT : Alfonso Cuaron (Gravity)
  3. Alexander Payne (Nebraska)
  4. Steve McQueen (12 Years a Slave)
  5. Martin Scorsese (Le Loup de Wall Street)

 

MEILLEUR SCÉNARIO ADAPTÉ

  1. Before Midnight
  2. Capitaine Phillips
  3. Philomena
  4. GAGNANT : 12 Years A Slave
  5. Le Loup de Wall Street

 

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL

  1. American Bluff
  2. Blue Jasmine
  3. Dallas Buyers Club
  4. GAGNANT : Her
  5. Nebraska

 

MEILLEUR ACTEUR

  1. Christian Bale (American Bluff)
  2. Bruce Dern (Nebraska)
  3. Leonardo DiCaprio (Le Loup de Wall Street)
  4. Chiwetel Ejiofor (12 Years a Slave)
  5. GAGNANT : Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club)

 

MEILLEURE ACTRICE

  1. Amy Adams (American Bluff)
  2. GAGNANT : Cate Blanchett (Blue Jasmine)
  3. Sandra Bullock (Gravity)
  4. Judi Dench (Philomena)
  5. Meryl Streep (Un été à Osage County)

 

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

  1. Barkhad Abdi (Capitaine Phillips)
  2. Bradley Cooper (American Bluff)
  3. Michel Fassbender (12 Years a Slave)
  4. Jonah Hill (Le Loup de Wall Street)
  5. GAGNANT : Jared Leto (Dallas Buyers club)

 

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

  1. Sally Hawkins (Blue Jasmine)
  2. Jennifer Lawrence (American Bluff)
  3. GAGNANT : Lupita Nyong’o (12 Years a Slave)
  4. Julia Roberts (Un été à Osage County)
  5. June Squibb (Nebraska)

 

MEILLEURE MUSIQUE DE FILM

  1. La Voleuse de Livres –  John Williams
  2. GAGNANT : Gravity – Steven Price
  3. Her – William Butler and Owen Pallett
  4. Philomena – Alexandre Desplat
  5. Dans l’Ombre de Mary, la promesse de Walt Disney – Thomas Newman

 

MEILLEUR CHANSON ORIGINALE


  1. Happy (Moi Moche et Méchant 2)
  2. GAGNANT : Let It Go (La Reine des Neiges)
  3. The Moon Song (Her)
  4. Ordinary Love (Mandela : un long chemin vers la liberté)

 

MEILLEUR FILM D’ANIMATION


  1. The Croods
  2. Despicable Me 2
  3. Ernest & Celestine
  4. GAGNANT : La Reine des Neiges
  5. The Wind Rises

 

MEILLEUR FILM ÉTRANGER


  1. Alabama Monroe (The Broken Circle Breakdown)
  2. GAGNANT : La Grande Bellezza
  3. La Chasse
  4. L’image manquante
  5. Omar

 

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

  1. The Act Of Killing
  2. Cutie And The Boxer
  3. Dirty Wars
  4. The Square
  5. GAGNANT : 20 Feet From Stardom

 

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE

  1. Philippe Le Sourd (The Grandmaster)
  2. GAGNANT : Emmanuel Lubezki (Gravity)
  3. Bruno Delbonnel (Inside Llewyn Davis)
  4. Phedon Papamichael (Nebraska)
  5. Roger Deakins (Prisoners)

 

MEILLEUR COSTUME

  1. American Bluff – Michael Wilkinson
  2. The Grandmaster – William Chang Suk Ping
  3. GAGNANT : Gatsby le Magnifique – Catherine Martin
  4. The Invisible Woman – Michael O’Connor
  5. 12 Years a Slave – Patricia Norris

 

MEILLEUR MONTAGE

  1. American Bluff – Jay Cassidy, Crispin Struthers and Alan Baumgarten
  2. Capitaine Phillips – Christopher Rouse
  3. Dallas Buyers Club – John Mac McMurphy and Martin Pensa
  4. GAGNANT : Gravity – Alfonso Cuarón and Mark Sanger
  5. 12 Years a Slave – Joe Walker

 

MEILLEURS MAQUILLAGE ET COIFFURE

  1. GAGNANT : Dallas Buyers Club – Adruitha Lee and Robin Mathews
  2. Jackass Presents : Bad Grandpa – Stephen Prouty
  3. The Lone Ranger – Joel Harlow and Gloria Pasqua-Casny

 

MEILLEURE PRODUCTION DESIGN

  1. American Bluff – Judy Becker / décor Heather Loeffler
  2. Gravity – Andy Nicholson / décor Rosie Goodwin et Joanne Woollard
  3. GAGNANT : Gatsby le Magnifique – Catherine Martin / décor Beverley Dunn
  4. Her – K.K. Barrett / décor Gene Serdena
  5. 12 Years a Slave – Adam Stockhausen / décor Alice Baker

 

MEILLEUR SON

  1. All Is Lost – Steve Boeddeker and Richard Hymns
  2. Capitaine Phillips – Oliver Tarney
  3. GAGNANT : Gravity – Glenn Freemantle
  4. Le Hobbit : La Désolation de Smaug – Brent Burge
  5. Lone Survivor – Wylie Stateman

 

MEILLEUR MIXAGE SON

  1. Capitaine Phillips – Chris Burdon, Mark Taylor, Mike Prestwood Smith et Chris Munro
  2. GAGNANT : Gravity – Skip Lievsay, Niv Adiri, Christopher Benstead et Chris Munro
  3. Le Hobbit: La Desolation of Smaug – Christopher Boyes, Michael Hedges, Michael Semanick et Tony Johnson
  4. Inside Llewyn Davis – Skip Lievsay, Greg Orloff et Peter F. Kurland
  5. Lone Survivor – Andy Koyama, Beau Borders et David Brownlow

 

MEILLEURS EFFETS VISUELS

  1. GAGNANT : Gravity – Tim Webber, Chris Lawrence, Dave Shirk et Neil Corbould
  2. Le Hobbit : La Désolation of Smaug – Joe Letteri, Eric Saindon, David Clayton et Eric Reynolds
  3. Iron Man 3 – Christopher Townsend, Guy Williams, Erik Nash et Dan Sudick
  4. The Lone Ranger – Tim Alexander, Gary Brozenich, Edson Williams et John Frazier
  5. Star Trek Into Darkness – Roger Guyett, Patrick Tubach, Ben Grossmann et Burt Dalton

 

MEILLEUR COURT MÉTRAGE

  1. Aquel No Era Yo (That Wasn’t Me) – Esteban Crespo
  2. Avant Que De Tout Perdre (Just before Losing Everything) – Xavier Legrand et Alexandre Gavras
  3. GAGNANT : Helium – Anders Walter et Kim Magnusson
  4. Pitääkö Mun Kaikki Hoitaa? (Do I Have to Take Care of Everything?) – Selma Vilhunen et Kirsikka Saari
  5. The Voorman Problem – Mark Gill ET Baldwin Li

 

MEILLEUR COURT MÉTRAGE D’ANIMATION

  1. Feral – Daniel Sousa et Dan Golden
  2. Get a Horse! – Lauren MacMullan et Dorothy McKim
  3. GAGNANT : Mr. Hublot – Laurent Witz et Alexandre Espigares
  4. Possessions – Shuhei Morita
  5. Room on the Broom – Max Lang et Jan Lachauer

 

MEILLEUR COURT MÉTRAGE DOCUMENTAIRE

  1. Cave Digger – Jeffrey Karoff
  2. Facing Fear – Jason Cohen
  3. Karama Has No Walls – Sara Ishaq
  4. GAGNANT : The Lady in Number 6 : Music Saved My Life – Malcolm Clarke ET Nicholas Reed
  5. Prison Terminal : The Last Days of Private Jack Hall – Edgar Barens

Commentaires

A la Une

The Mask : Jim Carrey partant pour une suite, mais avec le bon réalisateur

L’acteur américain a récemment confié qu’il serait prêt à se glisser dans la peau verte du Mask, à condition qu’un… Lire la suite >>

The Thing : un remake en préparation par Jason Blum basé sur le roman original

Le film d’horreur de 1982, remake de La chose d’un autre monde (1952), lui-même adapté de la nouvelle de John… Lire la suite >>

Disney+ : programme et date de lancement avancée pour la plateforme française

C’est officiel ! Disney + fera son entrée en France le 24 mars 2020. En attendant de découvrir ce que… Lire la suite >>

The Undoing : Nicole Kidman dans une minisérie du showrunner de Big Little Lies

Nicole Kidman va camper l’héroïne troublée de The Undoing, minisérie HBO inspirée du roman You Should Have Known de Jean… Lire la suite >>

Le Pinocchio de Robert Zemeckis se concrétise

Le cinéaste américain vient de conclure un accord avec Disney pour prendre les rênes du remake de Pinocchio en live-action…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 1917 644 738 1 644 738
2 STAR WARS : EPISODE 9, L'ASCENSION DE SKYWALKER 180 915 5 5 729 061
3 UNE BELLE EQUIPE 152 569 1 152 569
4 LES FILLES DU DOCTEUR MARCH 132 033 3 527 176
5 THE GRUDGE 105 972 1 105 972
6 JUMANJI : NEXT LEVEL 105 192 7 3 072 647
7 SELFIE 97 445 1 97 445
8 LES VETOS 96 098 3 513 340
9 LES MISERABLES 92 489 9 1 977 511
10 UNDERWATER 87 559 2 256 684

Source: CBO Box office

Nos Podcasts