Synopsis : En 2014, cinq amis partent pour une virée au Texas. Le soir, ils rejoignent la cabane d’un proche, abandonnée depuis bien longtemps. Quelque chose semble avoir fait fuir les derniers habitants du coin. Rattrapés par la nuit et coupés du monde, ils se retrouvent confrontés à un mal mystérieux qui hante la forêt…

 

♥♥♥♥

 

Exists - affiche

Exists – affiche

Sans surprise, Eduardo Sanchez signe son retour avec un film horrifique de found footage. Exists, présenté au dernier festival de Gérardmer, est sombrement articulé autour d’un récit mêlant virée au Texas entre potes, cabane dans les bois et Bigfoot. Chacun des ces codes génériques évoquent allègrement des œuvres cinématographiques instituées, mais Sanchez se contente d’en effleurer les motifs avec une approche qu’il a développée en 1999. Si Le Projet Blair Witch s’inscrivait clairement dans un cadre de découverte et d’innovation, Exists se révèle être prisonnier de la démarche found footage qui a fait la renommée de son cinéaste. Depuis lors, les Paranormal Activity et V/H/S (pour lequel Sanchez a réalisé un segment dans le second volet), lui ont emboîté le pas en réussissant évasivement à redéfinir cette approche codifiée. Eduardo Sanchez recycle, quant à lui, inlassablement des figures identiques, fermant la porte à une réelle exploration du genre. Ainsi, Exists copie le schéma du Projet Blair Witch et la sorcière se transforme en Bigfoot. Les jeunes amis partent donc à l’aventure, décidés à passer un week-end dans une cabane située en pleine forêt. Leur récit n’est pas justifié par la recherche du monstre mais celui-ci s’impose toutefois très vite dans leurs péripéties. Abandonné depuis des années, le chalet semble précisément être devenu un espace apprécié par le Bigfoot.

 

Exists de Eduardo Sanchez

Exists de Eduardo Sanchez

 

D’emblée, ses apparitions sont traitées avec un laxisme déconcertant et ne permettent jamais la mise en scène de séquences haletantes. Les hors-champs et l’impossibilité éprouvée par le spectateur à identifier visuellement le mal dans Blair Witch, apparaissaient clairement plus percutants et terrifiants. Inversement, le Bigfoot se révèle omniprésent dans Exists mais ses incursions ne sont jamais développées dans l’optique d’une réelle exposition horrifique (absence totale de surprises). À court d’imagination, Sanchez se sent finalement obligé de justifier son propos lors d’un final risible qui dévoile les raisons de la traque et se conclut par un sauvetage pour le moins décevant. En s’appuyant sur des références toujours plus significatives et revendiquées (le survival hommage Massacre à la tronçonneuse, le home invasion fantastique tiré d’Evil Dead, le faux documentaire comme Bigfoot de Roger Patterson et Robert Gimlin en 1967, instaurant une confusion étonnante quant à la réelle existence de la bête), Sanchez perd tout simplement le fil de son récit. Pauvre en rebondissements, Exists apparait comme une relecture fade et morne de grands codes horrifiques, à l’image de nombreuses productions actuelles. Après un court-métrage bâclé dans V/H/S 2, une histoire de secte loufoque, Sanchez signe un autre footage peu inspiré dans la forme et formaté dans le fond. Mais où est donc passée l’aura fascinante de la mystérieuse sorcière de Blair ?

 

 

DVD/ En bonus du film, plusieurs séquences alternatives sont disponibles, mais fondamentalement dispensables, ainsi qu’une courte capsule dévoilant la modélisation réelle du costume de Bigfoot. Ajoutons à cela un large making-of riche en informations qui révèle toute la complexité et le travail préparatoire d’un tournage found footage.

 

 

 

  • EXISTS de Eduardo Sánchez, disponible uniquement en DVD, Blu-ray et VOD à partir du 18 mars 2015.
  • Avec : Dora Madison Burge, Samuel Davis, Roger Edwards, Denise Williamson, Chris Osborn, Brian Steele
  • Scénario : Jamie Nash
  • Production : Robin Cowie, Jane Fleming, Andy Jenkins, Mark Ordesky
  • Photographie : John W. Rutland
  • Son : Kevin Hill
  • Montage : Andrew Eckblad et Andy Jenkins
  • Décors : Andrew White
  • Costumes : Charlotte Harrigan
  • Musique : Nima Fakhrara
  • Distribution : Wild Side
  • Durée : 1h20

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts