Sortie DVD/ The Battery de Jeremy Gardner: critique

Publié par Thierry Carteret le 27 juillet 2014

Synopsis : Ben et Mickey, deux anciens joueurs de baseball, tentent de se frayer un chemin à travers une Nouvelle-Angleterre dévastée et infestée de zombies. Leur unique but : rester éloigné des villes envahies par les morts-vivants. Pour survivre, ils devront apprendre à cohabiter et faire abstraction de leurs caractères totalement différents. Jusqu’au jour où ils interceptent le signal radio d’un autre groupe de survivants…

 

♥♥♥♥♥

 

The Battery de Jeremy Gardner - affiche DVD / ZYLO 2014 - Tous droits réservés

The Battery de Jeremy Gardner – affiche DVD / ZYLO 2014 – Tous droits réservés

Si The Battery peut faire référence à la batterie de la voiture ou celle du lecteur de CD dans le récit, elle symbolise surtout l’union des deux anti-héros qui tentent de survivre dans un monde infesté de zombies. Jeremy Gardner adopte une approche originale dans le traitement narratif de son premier long métrage situé entre le road movie et le buddy movie, avec un duo de personnages attachant. Un peu comme si Easy Rider de Dennis Hopper se déroulait dans un monde post-apocalyptique. Avec un budget microscopique, The Battery parvient à maintenir l’attention de bout en bout, s’autorisant même dans le dernier acte à livrer l’un des plans-séquences les plus statiques de l’histoire du cinéma dans l’espace confiné d’une voiture. Le duo formé par Ben (Jeremy Gardner) et Mickey (Adam Cronheim), deux anciens joueurs de baseball qui n’ont jamais été de réels amis, fonctionne parfaitement bien. L’empathie qui se dégage de ces deux nihilistes, qui sillonnent la campagne verdoyante abandonnée mais baignée de soleil de la Nouvelle-Angleterre, y est pour beaucoup dans la réussite du film. Car si les morts-vivants sont présents, ils ne représentent pas ici une réelle menace pour nos deux compagnons de route, dont la seule activité attrayante est de pulvériser leurs cervelles à coups de batte de baseball. A l’instar de THE WALKING DEAD (nos critiques saisons 1, 2 et 3 et saison 4), cette invasion de zombies, à la démarche aussi lente que celle de George A. Romero, se fond dans le décor isolé et devient le quotidien des survivants humains avec lequel ils doivent désormais composer.

 

Jeremy Gardner et Adam Cronheim dans The Battery de Jeremy Gardner / ©ZYLO 2014 - Tous droits réservés

Jeremy Gardner et Adam Cronheim dans The Battery de Jeremy Gardner / ©ZYLO 2014 – Tous droits réservés

 

Jeremy Gardner dépeint ainsi un monde sans lois ni règles, où la société de consommation n’est plus qu’un lointain souvenir, dont il subsiste cependant quelques traces. Mais aujourd’hui seul compte la survie pour les quelques humains non infectés. L’individualisme a remplacé la solidarité et les groupes de survivants, éparpillés dans la nature, représentent ironiquement plus un danger qu’une possible entr’aide pour les deux héros un peu décalés. Car leur existence est uniquement motivée par des besoins primaires comme manger, dormir ou pratiquer l’onanisme – voir à ce titre l’étonnante scène avec une jeune femme zombie qui se révèle à la fois terriblement pathétique et cocasse. Et si Ben semble s’adapter à cette nouvelle vie nomade et chaotique, Mickey regrette son existence d’avant, se réfugiant dans l’inaction et sa musique, les écouteurs sur les oreilles. Et ce qui fait justement aussi la grande force de The Battery est la bande originale composée par Ryan Winford, qui offre en outre d’excellents titres à l’écoute. Leur utilisation en contre-point, émanant du casque de Mickey, donne une vision contemplative et mélancolique à l’ensemble, qui ne manque pas de moments désopilants, parfois proches de Bienvenue à Zombieland ou de Shaun of the Dead. Ainsi cette balade désenchantée alliée à la cool attitude de ces deux anti-héros fait de The Battery une belle petite surprise qui parvient à redonner de l’élan à une thématique récurrente du cinéma de genre…

 

Thierry Carteret

 

 

  • THE BATTERY écrit et réalisé par Jeremy Gardner disponible en DVD le 5 août 2014.
  • Casting : Jeremy Gardner, Adam Cronheim, Niels Bolle, Alana O’Brien
  • Production : Adam Cronheim, Jeremy Gardner, Douglas Plomitallo, Christian Stella
  • Photographie : Christian Stella
  • Montage : Michael Katzman, Alicia Stella
  • Musique : Ryan Winford
  • Editeur DVD : Zylo
  • Durée : 1h40

Commentaires

A la Une

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Killers of the Flower Moon : première image avec Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone

Produit par Apple, le prochain film de Martin Scorsese mettra en scène une histoire de meurtres d’une tribu amérindienne dans… Lire la suite >>

Venom 2 : Carnage se dévoile dans une première bande-annonce

Comme le titre original le laisse entendre, Let There Be Carnage, Venom affrontera son ennemi Carnage dans cette suite attendue exclusivement… Lire la suite >>

Gareth Edwards et John David Washington ensemble pour un projet de science-fiction

Le prochain film du réalisateur de Rogue One et de Godzilla sera basé sur un scénario qu’il a lui-même écrit,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts