Sortie DVD/ Alfred Hitchcock présente (saison 1, volume 2): critique

Publié par Thierry Carteret le 19 septembre 2015

Synopsis : Secrets inavouables, passions destructrices, crimes (presque) parfaits, situations inquiétantes, résolutions surprenantes, faux coupables et véritables folies: le Maître du suspense poursuit avec son inimitable humour noir l’exploration des recoins les plus angoissants de l’âme humaine dans « Alfred Hitchcock présente : les inédits ». Des récits labyrinthiques qui nous plongent avec ironie au cœur d’intrigues mystérieuses.

 

♥♥♥♥

 

Alfred Hitchcock présente (saison 1, vol. 2) - jaquette coffret

Alfred Hitchcock présente (saison 1, vol. 2) – jaquette coffret

Après le succès de sa série Alfred Hitchcock présente (The Alfred Hitchcock Presents) diffusée entre 1955 et 1962 sur les réseaux CBS et NBC, le maître du suspense décide de proposer une suite un peu plus longue, s’inscrivant dans la continuité de la précédente. Ainsi naît la seconde partie de Alfred Hitchcock présente (Alfred Hitchcock hour), titré aussi Suspicion, et dont le coffret dvd proposé par l’éditeur Elephant Films offre de (re)voir 16 autres récits inédits de la première saison. La série originale, qui s’essoufflait un peu, est alors passée ici de 24 à 48 minutes par épisode, y gagnant en intensité psychologique et en profondeur des intrigues. Bien qu’aucun des épisodes de cette nouvelle salve n’ait été mis en scène par Hitchcock, on y retrouve la patte du réalisateur de Vertigo. Il a en effet confié chacune des histoires à des réalisateurs débutants ou confirmés pour en assurer la mise en scène. Il en est de même pour les scénarios, écrits souvent par de futurs grands scénaristes, comme James Bridges (Le Syndrome chinois). À l’instar d’autres séries cultes comme The Twilight Zone, Amazing Stories ou encore Masters of Horrors qui ont suivi, ce volume 2 d’Alfred Hitchcock présente a lancé cette tendance à proposer de découvrir des futures stars d’Hollywood, qui se succèdent d’épisode en épisode, comme Robert Redford ou encore Gena Rowlands. Mais aussi des vedettes de la télévision telles Peter Graves (Mission Impossible), Larry Storch (F Troop), Alan Napier (Batman) et David White (Ma Sorcière bien aimée).

 

Robert Redford dans A Tangled Web

Robert Redford dans A Tangled Web

 

Après visionnage de l’intégralité de ce coffret, ressortent certains épisodes aux allures de véritables perles : A Tangled Web, Forecast : Low Clouds and Coastal Fog (Brouillard), I’ll Be Judge – I’ll Be Jury, To Catch a Butterfly, Dear Uncle George (les futurs auteurs de Columbo) ou bien encore The Dark Pool. On peut également compter sur The Star Juror, adaptation réussi d’un roman de Francis Didelot. Georges Lautner proposera d’ailleurs sa propre version avec Le septième Juré (1962), centré sur un coupable auquel personne ne croit, se retrouvant juré au procès de son crime. Dans l’épisode The Long Silence le suspense est aussi parfaitement entretenu à travers le coma d’une femme qui en sait trop sur l’acte meurtrier de son mari. Chaque histoire réserve ainsi sont lot de surprises et se suit avec un intérêt quasi constant, même si certains se révèlent un peu plus faibles tels Run for Doom, Diagnosis: Danger, bien que mis en scène par Sydney Pollack, ou encore The Paragon, tiré d’un roman de Rebecca West, compagne de H. G. Wells.

 

Joan Fontaine dans The Paragon

Joan Fontaine dans The Paragon

 

L’ombre du maître du suspense plane au-dessus de cette seconde partie de la saison 1, jusqu’à des moments d’humour parfois très noirs. La violence est aussi étonnamment présente, notamment dans An Out for Oscar, Death and the Joyful Woman et Death of a Cop. Car il s’agit souvent pour les personnages de se sortir de situations inextricables : un mari qui projette de tuer sa femme (ou l’inverse), un intrus cherchant à envahir un lieu ou prendre possession du bien d’autrui comme d’un nouveau-né dans le remarquable The Lonely Hours qui fut sans doute source d’inspiration pour La Main sur le berceau de Curtis Hanson (1991). Ces épisodes inédits proposés en version originale sous-titrée (hormis quelques-uns) sont ainsi l’occasion de se replonger dans des intrigues au suspense tendu, reposant sur des idées parfois purement géniales. Avec sa bonhomie et son humour coutumier, Sir Alfred Hitchcock expose chaque épisode en se mettant lui-même en scène, après le célèbre générique illustré par le thème de Gounod. Une compilation de 16 petits chefs-d’œuvre télévisuels à (re)découvrir de toute urgence pour la première fois en France en vidéo.

 

 

TEST DVD : Le coffret, édité par Elephant Films, ne souffre d’aucune faiblesse sur le plan de l’image et du son. Les masters en noir et blanc et au format d’origine sont étincelants de propreté. En bonus, outre des bandes annonces et la galerie de photos habituelles, le directeur de la Cinémathèque Française, Jean-François Rauger (auteur du livre Hitchcock et la télévision), présente la série avec passion et sa verve de cinéphile érudit. Enfin, un livret collector de 20 pages achève ce coffret indispensable.

 

 

 

  • ALFRED HITHCOCK PRESENTE (The Alfred Hitchcock Hour) – Les inédits de la saison 1, volume 2 (épisodes 17-32), disponible en DVD depuis le 16 septembre 2015.
  • Avec : Robert Redford, Joan Fontaine, Inger Stevens, Peter Graves, Michael Parks, Gena Rowlands, Henry Silva, Gene Barry, John Gavin…
  • Scénario : Lee Erwin, James Bridges, Richard Fielder, Rebecca West, Alfred Hayes, Lukas Heller, Leigh Brackett…
  • Production : Gordon Hessler, Norman Lloyd, Joan Harrison
  • Photographie : John F. Warren, John L. Russell, William Margulies…
  • Montage : Edward W. Williams, Douglas Stewart
  • Décors : John McCarthy Jr., Julia Heron
  • Costumes : Burton Miller
  • Musique : Charles Gounod, Lyn Murray, Robert Drasnin, Pete Rugolo
  • Edition DVD : Elephant Films
  • Tarif DVD : 29,99€
  • Durée : 16 épisodes de 52 mn
  • Diffusion initiale : 1963 (CBS) – 1965 (ORTF)
  • Distribution initiale : Sony Pictures Home Entertainment

.

Commentaires

A la Une

The Department : Michael Fassbender pourrait jouer dans la série d’espionnage de George Clooney

Michael Fassbender est actuellement en discussion pour rejoindre The Department, la série d’espionnage réalisée par George Clooney et basée sur… Lire la suite >>

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts