Avril et le monde truqué de Franck Ekinci et Christian Desmares: critique

Publié par Yvan Lozac'hmeur le 27 octobre 2015

Synopsis : 1941. Le monde est radicalement différent de celui décrit par l’Histoire habituelle. Napoléon V règne sur la France et comme partout sur le globe, depuis 70 ans, les savants disparaissent mystérieusement, privant l’humanité d’inventions capitales. Ignorant notamment radio, télévision, électricité, aviation, moteur à explosion, cet univers est enlisé dans une technologie dépassée, comme endormi dans un savoir du XIXe siècle, gouverné par le charbon et la vapeur. C’est dans ce monde étrange qu’une jeune fille, Avril, part à la recherche de ses parents, scientifiques disparus, en compagnie de Darwin, son chat parlant, et de Julius, jeune gredin des rues. Ce trio devra affronter les dangers et les mystères de ce Monde Truqué. Qui enlève les savants depuis des décennies ? Dans quel sinistre but ?

 

♥♥♥♥♥

 

Avril et le monde truque - affiche

Avril et le monde truqué – affiche

Avril et le monde truqué est le fruit d’une collaboration tricéphale remarquable entre Franck Ekinci (Chroniques de la poisse), Christian Desmares (Persepolis) et le célèbre dessinateur de BD Jacques Tardi (Adèle Blanc-Sec, Nestor Burma). Cette uchronie animée nous plonge dans un monde où une mystérieuse série d’enlèvements prive la Terre des grandes découvertes du XXe siècle, contraignant l’humanité à baser son progrès sur des technologies primitives et archaïques. L’influence du Steampunk est très fortement marquée dans ce monde qui ne peut compter que sur la vapeur comme source énergétique. Malheureusement, l’utilisation excessive des ressources naturelles nécessaires dépouille peu à peu la planète de ses forêts et de son oxygène, tout en chargeant l’air de suie. Pris dans une crise écologique, elle-même enlisée dans une guerre autour des dernières ressources naturelles, ce monde semble vaciller au bord du gouffre. C’est dans cet univers où les savants sont traqués afin de « servir » leur nation qu’Avril et ses proches tentent de vivre cachés pour mettre au point un sérum capable de protéger la vie. On retrouve bien sûr tout l’univers de Jacques Tardi, aux commandes de la création graphique de l’œuvre. Si le dessin animé n’est pas en noir et blanc, le trait reste très fidèle à son illustration originale, tout comme le cadre où évoluent les personnages. Avril s’empare aussi de certaines caractéristiques d’Adèle Blanc-Sec comme sa verve, son franc-parler et son sens de la débrouillardise. Quant à l’inspecteur aux trousses de notre jeune héros, il rappelle celui qui officie dans le Paris d’Adèle

 

Avril et le monde truqueAvril et le monde truqueAvril et le monde truqueAvril et le monde truque

 

On prend ainsi plaisir à découvrir ce Paris « truqué » par les dérèglements historiques, comme ces deux tours « Eiffel » servant de gare de téléphérique à vapeur, reliant les grandes capitales d’Europe. Les inventions farfelues héritées du Steampunk évoluent sous nos yeux amusés dans un vacarme fumant où les personnages sont tous attachants. Saluons le travail de doublage remarquable de Marion Cotillard, Jean Rochefort et de Philippe Katerine qui nous embarquent dans l’action sans jamais s’opposer à notre immersion. Avril et le monde truqué s’adresse autant au jeune public qu’aux adultes offrant plusieurs niveaux de lecture. Si les plus jeunes sont captivés par les aventures trépidantes d’Avril et les amusantes forfanteries de son chat Darwin, les plus grands perçoivent le message écologique dénonçant l’utilisation abusive des ressources à notre disposition, dans une poursuite effrénée du pouvoir. « Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme » formulait Rabelais avant d’être repris ici par Avril dans son petit univers, véritable horloge déréglée dont les rouages ne demandent qu’à retrouver l’harmonie d’un monde en paix avec la nature qui l’entoure et le fait vivre. Avril et le monde truqué est ainsi une petite bulle de poésie dont les vers font sens lorsqu’ils entrent en résonance avec notre propre monde. Il a d’ailleurs naturellement remporté le Cristal du long métrage au dernier Festival d’Annecy. Un véritable moment de plaisir, auquel les dessins papier ajoutent un charme tout particulier à l’ère de l’animation numérique.

 

 

 

  • AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ réalisé par Franck Ekinci et Christian Desmares en salles le 4 novembre 2015.
  • Avec les voix de : Marion Cotillard, Jean Rochefort, Olivier Gourmet, Philippe Katerine, Marc-André Grodin, Benoît Brière, Macha Grenon, Bouli Lanners, Anne Coesens.
  • Scénario : Franck Ekinci et Benjamin Legrand.
  • Production : Marc Jousset et Franck Ekinci.
  • Création et univers graphique : Jacques Tardi.
  • Direction Artistique : Christian Desmares, Luciano Lepinay
  • Montage : Nazim Meslem.
  • Musique : Valentin Hadjadj
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 1h45.

 .

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts