Livre/ Scènes de la vie familiale. Ingmar Bergman : critique

Publié par Jacques Demange le 20 août 2017

Résumé : Ingmar Bergman a toujours filmé le sujet humain dans toutes ses complexités : que ce soit l’affrontement conjugal, l’incertitude face à Dieu ou le rôle de l’artiste dans le monde qui l’entoure… Mais qu’en est-il de la filiation ? Si les liens conflictuels qu’avait Bergman avec son père pasteur sont connus et font partie du mythe du cinéaste, comment met-il en scène la relation parent-enfant ? De manière paradoxale, peu de films traitent frontalement de la question – parmi eux, Sonate d’automne (1978), Fanny et Alexandre (1982) et Sarabande (2003). À partir de plusieurs analyses filmiques, ce livre entend révéler la particularité et les spécificités de cette relation dans l’oeuvre de Bergman. On interrogera ces scènes de la vie familiale au gré d’un nouage de deux approches, l’une esthétique, l’autre psychanalytique, en vue de réfléchir aux problèmes de l’image en général.

♥♥♥♥♥

 

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman - couverture

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman – couverture

Un titre en forme de clin d’oeil pour une étude dont la taille dissimule la densité mais pas l’esprit de synthèse. Parmi les nombreux ouvrages consacrés au réalisateur du Septième Sceau, celui de Raphaël Yung Mariano, doctorant à l’Université Paris 8, se distingue d’abord par son approche psychanalytique. À la description précise des séquences correspond une interprétation particulièrement stimulante s’attachant au rapport filiale, si important dans la vie et l’oeuvre de Bergman. Se détachant avec raison de toute velléité psychobiographique, l’auteur s’attache quasi exclusivement aux films et à leurs images. De fait, c’est par le prisme de ces dernières que s’articule le développement de l’étude. Qu’elle soit aliénante, productrice d’un passage, ou matériau propice à la création, l’image suppose un désir qu’on en partage la plupart des enfants bergmaniens. La catégorisation proposée par Yung Mariano se voit servie par un véritable souci de complétude. Les analyses des scénarios, dialogues, personnages, couleurs, scénographies et bandes-sonores assurent une concrétisation particulièrement alerte des concepts énoncés. Si la réputation de Bergman s’est forgée pour l’essentiel à travers ses productions des années cinquante et soixante, c’est au contact de ses films plus tardifs que l’auteur consolide ses théories. Fanny et Alexandre bien sûr, mais aussi Sarabande et Sonate d’automne, dont l’ouvrage rappelle l’importance parfois un peu oubliée dans la filmographie du réalisateur suédois. La dernière partie de l’essai permet de revenir sur quelques autres pièces maîtresses (Le Silence, À travers le miroir, Les Fraises sauvages, Cris et Chuchotements) appréhendées par le biais du fragment. Page après page, Scènes de la vie familiale découvre de nouvelles images, prouvant toute la richesse du cinéma de Bergman. On pourra seulement regretter qu’aucun index ne vienne baliser la lecture de cet ouvrage particulièrement érudit.

.

.

.

  • SCÈNE DE LA VIE FAMILIALE – Ingmar Bergman
  • Auteur(s) : Raphaël Tung Mariano
  • Édition : L’Harmattan
  • Collection : Eidos
  • Date de parution : juillet 2017
  • Pages : 124
  • Tarif : 14 € (papier) – 9,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Le Dernier Duel : Adam Driver et Matt Damon s’affrontent jusqu’à la mort

La bande-annonce de la prochaine réalisation de Ridley Scott, Le Dernier Duel, avec Adam Driver et Matt Damon, a enfin… Lire la suite >>

Rifkin’s Festival : Une bande annonce pour le prochain Woody Allen

À 85 ans, le plus européen des réalisateurs américains continue malgré vents et marées à sortir ses films une fois… Lire la suite >>

No Man of God : Elijah Wood face à Ted Bundy dans la bande annonce

Ted Bundy n’en finit plus d’investir le cinéma. No Man of God, le nouveau film basé sur les enregistrements entre… Lire la suite >>

Mike Flanagan signe une nouvelle série pour Netflix

Le réalisateur de Docteur Sleep va de nouveau s’associer avec Netflix pour une adaptation en série des comics d’horreur Something… Lire la suite >>

Richard Donner, réalisateur de Superman, Les Goonies, L’Arme Fatale, nous quitte à 91 ans

Disparu ce 5 juillet 2021, Richard Donner laisse derrière lui une œuvre prolixe dominée par certains titres qui continuent de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 FAST & FURIOUS 9 1 301 589 1 1 301 589
2 BLACK WIDOW 440 689 2 1 349 689
3 LES CROODS 2 : UNE NOUVELLE ERE 288 149 2 788 846
4 DESIGNE COUPABLE 148 446 1 148 446
5 CRUELLA 148 287 4 1 316 287
6 MYSTERE A SAINT-TROPEZ 116 540 1 116 540
7 PIERRE LAPIN 2 114 208 3 807 170
8 AINBO, PRINCESSE D'AMAZONIE 109 322 1 109 322
9 BENEDETTA 106 776 2 218 031
10 TITANE 88 523 1 88 523

Source: CBO Box office

Nos Podcasts