Livre/ Scènes de la vie familiale. Ingmar Bergman : critique

Publié par Jacques Demange le 20 août 2017

Résumé : Ingmar Bergman a toujours filmé le sujet humain dans toutes ses complexités : que ce soit l’affrontement conjugal, l’incertitude face à Dieu ou le rôle de l’artiste dans le monde qui l’entoure… Mais qu’en est-il de la filiation ? Si les liens conflictuels qu’avait Bergman avec son père pasteur sont connus et font partie du mythe du cinéaste, comment met-il en scène la relation parent-enfant ? De manière paradoxale, peu de films traitent frontalement de la question – parmi eux, Sonate d’automne (1978), Fanny et Alexandre (1982) et Sarabande (2003). À partir de plusieurs analyses filmiques, ce livre entend révéler la particularité et les spécificités de cette relation dans l’oeuvre de Bergman. On interrogera ces scènes de la vie familiale au gré d’un nouage de deux approches, l’une esthétique, l’autre psychanalytique, en vue de réfléchir aux problèmes de l’image en général.

♥♥♥♥♥

 

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman - couverture

Scenes de la vie familiale Ingmar Bergman – couverture

Un titre en forme de clin d’oeil pour une étude dont la taille dissimule la densité mais pas l’esprit de synthèse. Parmi les nombreux ouvrages consacrés au réalisateur du Septième Sceau, celui de Raphaël Yung Mariano, doctorant à l’Université Paris 8, se distingue d’abord par son approche psychanalytique. À la description précise des séquences correspond une interprétation particulièrement stimulante s’attachant au rapport filiale, si important dans la vie et l’oeuvre de Bergman. Se détachant avec raison de toute velléité psychobiographique, l’auteur s’attache quasi exclusivement aux films et à leurs images. De fait, c’est par le prisme de ces dernières que s’articule le développement de l’étude. Qu’elle soit aliénante, productrice d’un passage, ou matériau propice à la création, l’image suppose un désir qu’on en partage la plupart des enfants bergmaniens. La catégorisation proposée par Yung Mariano se voit servie par un véritable souci de complétude. Les analyses des scénarios, dialogues, personnages, couleurs, scénographies et bandes-sonores assurent une concrétisation particulièrement alerte des concepts énoncés. Si la réputation de Bergman s’est forgée pour l’essentiel à travers ses productions des années cinquante et soixante, c’est au contact de ses films plus tardifs que l’auteur consolide ses théories. Fanny et Alexandre bien sûr, mais aussi Sarabande et Sonate d’automne, dont l’ouvrage rappelle l’importance parfois un peu oubliée dans la filmographie du réalisateur suédois. La dernière partie de l’essai permet de revenir sur quelques autres pièces maîtresses (Le Silence, À travers le miroir, Les Fraises sauvages, Cris et Chuchotements) appréhendées par le biais du fragment. Page après page, Scènes de la vie familiale découvre de nouvelles images, prouvant toute la richesse du cinéma de Bergman. On pourra seulement regretter qu’aucun index ne vienne baliser la lecture de cet ouvrage particulièrement érudit.

.

.

.

  • SCÈNE DE LA VIE FAMILIALE – Ingmar Bergman
  • Auteur(s) : Raphaël Tung Mariano
  • Édition : L’Harmattan
  • Collection : Eidos
  • Date de parution : juillet 2017
  • Pages : 124
  • Tarif : 14 € (papier) – 9,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Top 20 des bandes originales de musiques électroniques au cinéma

Pour inaugurer la réouverture des lieux culturels -et en attendant celle des discothèques-, rien de tel qu’une plongée dans les… Lire la suite >>

Bong Joon-ho prépare un film d’animation sur des créatures sous-marines

Le cinéaste sud-coréen est en développement de son premier film entièrement en animation qui devrait arriver après son prochain autre… Lire la suite >>

Top Gun Maverick : Tom Cruise face à son passé sur une nouvelle photo du tournage

Sur son compte Instagram, l’acteur a dévoilé une photo prise sur le tournage de la suite du classique de Tony… Lire la suite >>

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts