Robert Capa et Ingrid Bergman

 

 

Seducing Ingrid BergmanHollywood a découvert un nouveau filon cinématographique qui peut s’avérer sans limites : les anecdotes relatives aux icônes de l’âge d’or du septième art américain. Après Marilyn Monroe dans MY WEEK WITH MARILYN (notre critique) ou encore Grace Kelly dans GRACE DE MONACO (à l’affiche française le 29 janvier 2014), le scénariste Arash Amel et le producteur Uday Chopra de ce biopic de Grace Kelly s’intéressent désormais à Ingrid Bergman. Selon Deadline, ils ont pris une option sur le livre écrit par Chris Greenhalgh, Seducing Ingrid Bergman, publié aux Etats-Unis l’année dernière, qui raconte la liaison secrète entre l’actrice et le photographe reporter de guerre Robert Capa. Ils se sont rencontrés à Paris en 1945, juste avant la Guerre Froide et la chasse aux sorcières menée par McCarthy. Cette rencontre a été déterminante pour la comédienne, qui s’est alors libérée de l’image lisse qu’elle s’était forgée et qui ne correspondait pas vraiment à sa personnalité.

 

Si le scénario est pratiquement terminé, aucun réalisateur et aucun acteur dans les deux rôles principaux ne sont encore pressentis.

 

Capa, amateur de jolies femmes, joueur et buveur, qui a couvert les plus grands conflits de son époque, dont le débarquement en Normandie, a été le catalyseur de l’affranchissement de la jeune femme. Avant qu’il ne la rencontre, ce photographe juif d’origine hongroise a vu les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale et des nazis, celle de la Guerre Civile espagnole et a acquis une tolérance zéro pour toutes formes de répression. Il a vu en Ingrid Bergman une femme piégée dans sa soumission. « Pour lui, elle fut rédemptrice, une pierre précieuse dans une cage dorée, et il ne pouvait pas la laisser seule alors que la cage devenait sombre » déclare Arash Amel. Elle est revenue à Hollywood au moment du maccarthysme et s’est rebellée face à Howard Hughes, J. Edgar Hoover (notre critique J. EDGAR d’Eastwood), Joseph McCarthy et ce climat de « Peur Rouge » qui régnait alors. Elle a rencontré Roberto Rossellini avec lequel elle a eu une liaison qui a déclenché un scandale. Mais elle n’a pas baissé les bras, elle l’a épousé en 1950, alors qu’elle était enceinte, et elle fut la première et la seule actrice dénoncée par le Sénat américain pour atteinte aux bonnes mœurs.

Commentaires

A la Une

Première bande de La tragédie de Macbeth de Joel Coen 

Des premières images prometteuses pour La Tragédie de Macbeth, le prochain film de Joel Coen, avec Denzel Washington et Frances… Lire la suite >>

Christophe Nolan choisit Universal pour son film sur la bombe atomique

Pour la première fois depuis vingt ans, Warner Bros et Christopher Nolan ne travailleront pas main dans la main sur… Lire la suite >>

Christopher Nolan prépare son prochain film sur la bombe atomique

Le cinéaste a un nouveau scénario centré sur l’histoire d’une des armes les plus destructrices jamais inventées et serait en… Lire la suite >>

Sniff : Morgan Freeman, Helen Mirren, Al Pacino et Danny DeVito bientôt réunis

Casting cinq étoiles pour un film noir en maison de retraite… c’est la promesse de Sniff signé Taylor Hackford.  … Lire la suite >>

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

18 ans après le troisième épisode, c’est sans sa sœur que Lana Wachowski revient pour un quatrième voyage dans la… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 DUNE 1 030 687 1 1 030 687
2 BOITE NOIRE 213 910 2 505 991
3 BAC NORD 198 462 5 1 656 600
4 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 196 638 3 991 862
5 POURRIS GATES 148 506 1 148 506
6 L'ORIGINE DU MONDE 117 938 1 117 938
7 DELICIEUX 80 734 2 211 211
8 PAW PATROL - LE FILM - LA PAT' PATROUILLE 63 346 6 1 278 543
9 BABY BOSS 2 : UNE AFFAIRE DE FAMILLE 58 991 5 838 116
10 UN TRIOMPHE 44 200 3 263 454

Source: CBO Box office

Nos Podcasts