Robert Capa et Ingrid Bergman

 

 

Seducing Ingrid BergmanHollywood a découvert un nouveau filon cinématographique qui peut s’avérer sans limites : les anecdotes relatives aux icônes de l’âge d’or du septième art américain. Après Marilyn Monroe dans MY WEEK WITH MARILYN (notre critique) ou encore Grace Kelly dans GRACE DE MONACO (à l’affiche française le 29 janvier 2014), le scénariste Arash Amel et le producteur Uday Chopra de ce biopic de Grace Kelly s’intéressent désormais à Ingrid Bergman. Selon Deadline, ils ont pris une option sur le livre écrit par Chris Greenhalgh, Seducing Ingrid Bergman, publié aux Etats-Unis l’année dernière, qui raconte la liaison secrète entre l’actrice et le photographe reporter de guerre Robert Capa. Ils se sont rencontrés à Paris en 1945, juste avant la Guerre Froide et la chasse aux sorcières menée par McCarthy. Cette rencontre a été déterminante pour la comédienne, qui s’est alors libérée de l’image lisse qu’elle s’était forgée et qui ne correspondait pas vraiment à sa personnalité.

 

Si le scénario est pratiquement terminé, aucun réalisateur et aucun acteur dans les deux rôles principaux ne sont encore pressentis.

 

Capa, amateur de jolies femmes, joueur et buveur, qui a couvert les plus grands conflits de son époque, dont le débarquement en Normandie, a été le catalyseur de l’affranchissement de la jeune femme. Avant qu’il ne la rencontre, ce photographe juif d’origine hongroise a vu les horreurs de la Seconde Guerre Mondiale et des nazis, celle de la Guerre Civile espagnole et a acquis une tolérance zéro pour toutes formes de répression. Il a vu en Ingrid Bergman une femme piégée dans sa soumission. « Pour lui, elle fut rédemptrice, une pierre précieuse dans une cage dorée, et il ne pouvait pas la laisser seule alors que la cage devenait sombre » déclare Arash Amel. Elle est revenue à Hollywood au moment du maccarthysme et s’est rebellée face à Howard Hughes, J. Edgar Hoover (notre critique J. EDGAR d’Eastwood), Joseph McCarthy et ce climat de « Peur Rouge » qui régnait alors. Elle a rencontré Roberto Rossellini avec lequel elle a eu une liaison qui a déclenché un scandale. Mais elle n’a pas baissé les bras, elle l’a épousé en 1950, alors qu’elle était enceinte, et elle fut la première et la seule actrice dénoncée par le Sénat américain pour atteinte aux bonnes mœurs.

Commentaires

A la Une

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Barbarella : Edgar Wright en discussion pour réaliser le remake

Le réalisateur de Last Night in Soho, Baby Driver et Shaun of the Dead pourrait diriger cette nouvelle version, avec… Lire la suite >>

Megalopolis : le second trailer promet une fable épique et décadente

Le nouveau long-métrage de Francis Ford Coppola, qui fera ses débuts en compétition ce jeudi au Festival de Cannes, se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 992 121 2 2 123 462
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 932 730 1 932 730
3 BLUE & COMPAGNIE 453 213 1 453 213
4 BACK TO BLACK 167 304 3 845 618
5 THE FALL GUY 134 327 2 446 327
6 FRERES 89 343 3 503 190
7 N'AVOUE JAMAIS 73 326 3 465 729
8 LE TABLEAU VOLE 68 011 2 204 739
9 LES CARTES DU MAL 67 644 2 135 288
10 CHALLENGERS 64 487 3 379 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts