Livre / Akira Kurosawa. Les films historiques : critique

Publié par Jacques Demange le 22 mars 2018

Résumé : Au niveau d’Akira Kurosawa, il n’y a guère que Stanley Kubrick. De même que l’oeuvre de John Ford ne peut se résumer à ses seuls films de cow-boys, celle de Kurosawa ne saurait se réduire à ses films de samouraïs. Le film noir, le drame social, la fresque écologique et bien d’autres genres ont été enrichis par la grâce cinématographique de Kurosawa. Mais sans Kurosawa, le jidai geki (film historique) et plus particulièrement le film de sabre n’aurait pas acquis le prestige qu’on leur connaît aujourd’hui. A chaque nouveau film, « l’Empereur » innovait, créant un prototype susceptible de fasciner le public et d’inspirer d’autres artistes. Son influence internationale déjà considérable au cours des années 1950, continue au XXIe siècle de se transmettre d’une génération de cinéastes à l’autre.

♥♥♥♥

 

Akira Kurosawa. Les films historiques - couverture

Akira Kurosawa. Les films historiques – couverture

Immense par sa taille, impressionnante par sa constance et sa diversité, la filmographie de Akira Kurosawa se laisse difficilement appréhendée. En 160 pages à peine pourtant, Linda Tahir, enseignante en économie et réalisation cinématographiques à Paris VIII, et Christophe Champclaux, journaliste, traducteur et producteur de l’émission Ciné Vintage pour la chaîne MCE TV, proposent une synthèse tout à la fois ludique et éclairée de l’œuvre du réalisateur japonais. Suivant la nomenclature de la collection « Ciné Vintage », les deux auteurs ont choisi de séquencer leur ouvrage à la manière d’une monographie. Film par film et de façon chronologique, se révèle l’excellence d’un tempérament artistique marqué par la peinture traditionnelle et les arts martiaux. C’est d’ailleurs à travers ce genre que Kurosawa fera ses premières armes (La Légende du grand judo), avant de confirmer avec une comédie d’aventure (Qui marche sur la queue du tigre), un film noir (L’ange ivre), et le socialement engagé Un chien enragé. Puis ce sera la longue période des chefs d’œuvres : Rashômon, Les Sept samouraïs, Barberousse, Kagemusha, Ran… Tahir et Champclaux réinscrivent chaque film dans le vaste ensemble de l’oeuvre kurozawienne et dans la vie du cinéaste. Page après page, le lecteur se familiarise avec les différentes facettes de sa personnalité, entre méthodes de tournage et approche stylistique du cadre. Si les films historiques prédominent dans ce volume, celui-ci ne se limite donc pas à l’étude d’un genre unique. Les auteurs s’intéressent ainsi tout autant à l’arrière-plan historique et traditionnel des films (ainsi du chapitre consacré à la rivalité entre les disciplines du judo et du jujitsu). Point majeur de l’ouvrage : son abondante et magnifique iconographie. Photogrammes, affiches de films, reproductions de tableaux, et images d’archives subliment continûment le parcours entrepris par l’écriture. Remarquons pour finir la présence d’un index des noms et des films, ainsi qu’un récapitulatif plutôt fouillé sur les éditions DVD et Blu-ray existantes à ce jour sur le marché français.

 

 

 

  • AKIRA KUROSAWA. LES FILMS HISTORIQUES
  • Auteurs : Linda Tahir et Christophe Champclaux
  • Éditions  : Sirius / ESC Éditions et Distribution
  • Collection : Ciné Vintage 
  • Date de parution : 13 février 2018
  • Format : 172 pages
  • Tarif : 49 €

Commentaires

A la Une

Le Tueur : Michael Fassbender envisagé au casting du prochain David Fincher

David Fincher revient au genre qui a fait son succès avec Le Tueur, un polar sombre d’après une bande dessinée… Lire la suite >>

Guy Ritchie prépare un film sur la Seconde Guerre mondiale

Le réalisateur britannique Guy Ritchie a signé avec Paramount pour réaliser Ministry of Ungentlemanly Warfare, un film sur les premières… Lire la suite >>

Running Man : Edgar Wright dirigera une nouvelle adaptation du roman de Stephen King

Une nouvelle adaptation de Running Man, le roman dystopique de Stephen King, est en préparation avec Edgar Wright.    … Lire la suite >>

Disappointment Blvd : Joaquin Phoenix à l’affiche du prochain film d’Ari Aster

Ari Aster, le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar, va diriger Joaquin Phoenix dans Disappointment Blvd produit par A24.    … Lire la suite >>

Mercredi Addams, héroïne d’une nouvelle série Netflix dirigée par Tim Burton

La nouvelle série sur la Famille Addams réalisée par Tim Burton sera un spin-off consacré au personnage de Mercredi.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts