Top 25 des meilleures comédies musicales de tous les temps

Publié par Sévan Lesaffre le 26 avril 2018
My Fair Lady

My Fair Lady

My Fair Lady de George Cukor (1964)

Classique à l’atmosphère féerique, adapté du musical de Broadway (mettant en vedette Julie Andrews et Rex Harrison), lui-même inspiré de la pièce de George Bernard Shaw, créée en 1914.

 

Londres, au début du XXème siècle. De fade à fabuleuse, la marchande de fleurs Eliza Doolittle (Audrey Hepburn) se transforme en une femme du monde et trouve l’amour dans les bras du séduisant professeur Henry Higgins (Rex Harrison).

 

Cukor, préféra Hepburn pour le rôle d’Eliza, bien que n’étant pas chanteuse. Julie Andrews quant à elle, fût engagée par les studios Disney pour tourner une autre comédie musicale à succès : Mary Poppins de Robert Stevenson. Les chansons de Rex Harrison, enregistrées en direct lors du tournage, contribuèrent beaucoup à la véracité de son interprétation. De plus, Cary Grant, qui avait déjà refusé d’interpréter Norman Maine dans le remake d’Une étoile est née produit par la Warner, refusa le rôle d’Higgins.

 

Le réalisateur, qui met une nouvelle fois en scène la thématique de la rencontre amoureuse accidentelle, donne à voir un art de la narration. Hepburn, habillée par Cecil Beaton (également décorateur du film), incarne l’élégance même de l’époque victorienne. Telle une véritable Cendrillon hollywoodienne, c’est une fois débarrassée de son terrible accent « cockney » qu’elle assistera au bal mondain, subtile métaphore de la société anglaise. C’est ce même rôle de femme-enfant mutine et façonnée, lui collant définitivement à la peau, qui fît son succès dans Diamants sur canapé de Blake Edwards en 1961.

 

Le couple Hepburn-Harrison, emporte le spectateur dans un tourbillon coloré et fantaisiste, tout en rappelant le charme d’Ariane (1957) de Billy Wilder avec Gary Cooper.

 

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts