Cannes 2018 / Everybody Knows d’Asghar Farhadi : critique

Publié par Erica Farges le 9 mai 2018

Synopsis : À l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au cœur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui.

♥♥♥♥♥

 

Everybody Knows - affiche

Everybody Knows – affiche

Everybody Knows a ouvert le 71e Festival de Cannes. Asghar Farhadi revient en compétition officielle après et Le Passé et Le Client. Ce huitième long-métrage, deuxième tourné hors Iran, était très attendu grâce à son casting prestigieux avec Penélope Cruz, Javier Bardem et Ricardo Darín. Il révèle également plusieurs acteurs en herbe, dont Carla Campra, qui incarne la fille de Laura (Penélope Cruz). Everybody Knows se modèle à partir de l’environnement du pueblo viticole espagnol. La place principale, où les événements se passent, au vu et au su de tous, est au cœur du village. Pourtant, la végétation dissimulatrice alentour rend cette transparence apparente incertaine. Ces deux ambiances rentrent dans un conflit arbitré et chronométré par l’horloge du clocher de l’église, imposant un compte à rebours troublant. La photographie de José Luis Alcaine, qui travaille régulièrement avec Almodóvar depuis trente ans, retranscrit à l’écran l’atmosphère locale en combinant des codes classiques du thriller à un réalisme chaleureux et familial. Cette composition audiovisuelle apparaît dès la première séquence où les coupures de journaux et l’horloge du clocher habité par des oiseaux se mêlent aux images de vacances en famille dans la campagne castillane. Par la suite, elle imprègne cette bourgade espagnole jusqu’au bout, que ce soit par la lumière ou la musique. Everybody Knows adopte une position atypique en montrant l’action d’une perspective collective, malgré une caméra souvent proche des personnages. Le suspense ne se construit pas de manière linéaire, les fausses pistes ne deviennent jamais assez concrètes pour être démontées, laissant une multitude de possibilités ouvertes. Ici, ce n’est pas tant le mystère qui porte la narration, mais le jeu de cette fine frontière entre les dissemblances de perceptions et les mensonges. Everybody Knows est sans doute en-deçà du niveau habituel des œuvres de Farhadi. Son empreinte personnelle y est moins palpable et la production internationale, au lieu d’enrichir, finit par atténuer son aura cinématographique. Certains mécanismes souvent utilisés par le cinéaste, comme l’exploration des relations interpersonnelles ou l’intrusion du passé dans le présent, paraissent plus faiblement exploités. Pourtant, la démarche mise en place pour revisiter le genre reste originale et mérite d’être saluée pour son aboutissement plutôt remarquable. Le drame espagnol du réalisateur iranien a inauguré honorablement le Festival de Cannes 2018.  

 

Erica Farges

 

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes ♥♥♥♥
  • Nathalie Dassa ♥♥♥♥♥
  • Cyril Perraudat ♥♥♥♥♥

 

 

   

  • EVERYBODY KNOWS (Todos Lo Saben)
  • Sortie salles : 8 mai 2018
  • Réalisation : Asghar Farhadi
  • Avec : Penélope Cruz, Javier Bardem, Ricardo Darín, Eduard Fernández, Bárbara Lennie, Inma Cuesta, Elvira Minguez, Ramon Barea, Carla Campra, Sara Sálamo, Roger Casamajor, José Angel Egido, Sergio Castellanos
  • Scénario : Asghar Farhadi
  • Production : Alexandre Mallet-Guy et Alvaro Longoria
  • Photographie : José Luis Alcaine
  • Montage : Hayedeh Safiyari
  • Décors: Maria Clara Notari
  • Costumes: Sonia Grande
  • Musique : Javier Limón
  • Distribution : Memento Films
  • Durée : 2h12

 

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts