Comme des rois de Xabi Molia : critique

Publié par CineChronicle le 3 mai 2018

Synopsis : Joseph ne parvient pas à joindre les deux bouts. Sa petite entreprise d’escroquerie au porte-à-porte, dans laquelle il a embarqué son fils Micka, est sous pression depuis que le propriétaire de l’appartement où vit toute sa famille a choisi la manière forte pour récupérer les loyers en retard. Joseph a plus que jamais besoin de son fils, mais Micka rêve en secret d’une autre vie. Loin des arnaques, loin de son père…

♥♥♥♥♥

 

Comme des Rois - affiche

Comme des Rois – affiche

Comme des rois est le cinquième long-métrage du cinéaste Xabi Molia, qui fut révélé par 8 fois debout en 2010. Ici, il met en scène le quotidien, pas toujours rose, d’un père, Joseph, qui entraîne son fils, Micka, dans sa vie de petit escroc, avec parfois quelques accrocs. La figure paternelle tente de préserver le domicile familial tout en se livrant à des arnaques. Kad Merad trouve ici l’un de ses meilleurs rôles, entre gravité et drôlerie. Il nous livre une prestation proche de celle de Je vais bien, ne t’en fais pas pour lequel il avait obtenu un César en 2007. Il incarne un personnage de voleur au grand coeur, avec l’intention louable de tenir le gouvernail de son cercle le plus intime pour qu’il ne prenne pas l’eau. Il tient à sauver un appartement, écrin de toute sa famille. Son grief principal est également d’entraîner dans ses combines son fils, joué avec crédibilité par le jeune débutant Kacey Mottet Klein. Sa femme, Val, campée par Sylvie Testud, ne cesse de le lui reprocher, car c’est lui dérober son libre arbitre. Micka aspire en effet à autre chose. Ne plus jouer avec la crédulité des autres, en marchant sur les pas de son père, et monter sur les planches. Joseph, qui oscille entre incompréhension totale et amour étouffant, s’y refuse. Micka tente d’imposer son choix. Car comme toujours, il faut, tôt ou tard, tuer le père -au sens figuré- pour s’émanciper. Comme des rois s’inscrit à la fois dans la filiation des comédies italiennes, comme Le pigeon de Lorenzo Gabriele, et le cinéma social de Ken Loach. Le tout avec la patte singulière de Xabi Molia, également scénariste, et son bagage de normalien, agrégé de lettres, avec plusieurs romans publiés. Il oscille avec subtilité et habilité entre l’humour et l’âpreté des conditions sociales. Son choix pour Kad Merad fut l’évidence. Le cinéaste de 40 ans a été emballé par sa prestation dans la série politique Baron Noir. Il est parvenu à le convaincre en seulement 24 heures. Pour Kad Merad, ce récit lui rappelait l’une des pages de ses jeunes années où il avait provisoirement fait du porte-à-porte à la limite de la légalité. Coutumier des histoires de familles, bien assaisonnées, comme le burlesque Les Conquérants en 2013, Xabi Molia, signe ici une histoire touchante sur une relation père-fils rimant à la fois avec complicité et complexité. À seulement 18 ans, Kacey Mottet Klein s’impose, formant avec Kad Merad un duo génial qui fait mouche. Entre adolescence et âge adulte, il se montre hésitant encore mais ose tout de même s’affirmer pour voir son rêve d’acteur éclore.

 

Eric Françonnet

 

 

 

  • COMME DES ROIS
  • Sortie salles : 2 mai 2018
  • Réalisation : Xabi Molia
  • Avec : Kad Merad, Kacey Mottet Klein, Sylvie Testud, Tiphaine Daviot, Clément Clavel, Amir El Kacem
  • Scénario : Xabi Molia, Frédéric Chansel
  • Production : Christine Molia et Marielle Duigou
  • Photographie : Martin Chabaneix 
  • Montage : Thomas Marchand
  • Décors : Pascale Consigny
  • Costumes : Hanna Sjödin
  • Musique : Lullatone
  • Distribution : Haut et Court
  • Durée : 1h24

 

Commentaires

A la Une

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Robert Englund et John Carpenter, nouvelles étoiles du Hollywood Walk of Fame

Chaque année, plusieurs stars sont célébrées sur le Hollywood Walk of Fame. En 2025, plus de trente personnes le rejoindront…. Lire la suite >>

Here : un premier trailer prometteur avec Tom Hanks et Robin Wright rajeunis

Robert Zemeckis est de retour, avec Tom Hanks et Robin Wright après Forrest Gump, à travers l’adaptation du roman graphique… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 VICE-VERSA 2 1 585 965 3 5 435 773
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 275 985 2 2 463 225
3 UN P'TIT TRUC EN PLUS 471 943 10 8 388 607
4 SANS UN BRUIT : JOUR 1 236 839 2 635 914
5 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 121 617 1 121 617
6 BAD BOYS : RIDE OR DIE 119 058 5 1 121 610
7 ELYAS 102 095 1 102 095
8 LA FAMILLE HENNEDRICKS 56 475 2 176 686
9 POURQUOI TU SOURIS ? 56 283 1 56 283
10 BLUE LOCK THE MOVIE - EPISODE NAGI 54 674 1 54 674

Source: CBO Box office

Nos Podcasts