Synopsis : Notre famille de monstres préférée embarque pour une croisière de rêve afin que Drac puisse enfin souffler un peu et savourer des vacances au lieu de s’occuper de tout le monde à l’hôtel. Tout s’annonce à merveille pour la petite famille, entre matchs de volley monstres, excursions exotiques et séances de bronzette au clair de lune… Mais les vacances idéales prennent un tour inattendu lorsque Mavis se rend compte que Drac est tombé sous le charme de la mystérieuse Ericka, la capitaine humaine du navire, dont le secret les menace tous…

♥♥♥♥

 

Hotel Transylvanie 3 Des vacances monstrueuses - affiche

Hotel Transylvanie 3 Des vacances monstrueuses – affiche

Changement de décor pour le dernier opus de la trilogie d’animation monstrueusement comique ! Quelques mois après Hôtel Transylvanie 2, Drac et sa bande loufoque quittent leur palace hanté pour une excursion maritime palpitante. Dès le premier épisode, sorti en 2012, la réalisation est assurée par Genndy Tartakovsky. Avant les longs-métrages d’animation de la franchise, Tartakovsky avait déjà été nommé douze fois aux Emmy Awards, qu’il a remporté à trois reprises, pour son travail d’animateur et réalisateur sur plusieurs séries animées diffusées par la chaîne de télévision Cartoon Network (Le Laboratoire de Dexter, Les Super Nanas, Samouraï Jack, Billy et Mandy, Star Wars : Clone Wars…). Pour la première fois depuis le début du triptyque, il coécrit le scénario de Hôtel Transylvanie 3 : Des vacances monstrueuses avec Michael McCullers, scénariste spécialisé dans les comédies (Austin Power, Opération Funky, Baby Boss…) en reprenant le concept créé par Todd Durham. Le réalisateur s’implique tellement dans ce projet qu’il va jusqu’à prêter sa voix au globuleux Blobby, père et fils, pour la version originale. Tartakovsky a même fini par s’identifier aux personnages monstrueux. Il dit lui-même que l’idée de ce troisième acte lui est venue lors d’une croisière en famille, il s’est alors demandé comment réagirait Drac dans la même situation. C’est ainsi qu’il décide de transposer cette aventure humaine au monde du célèbre vampire. La modification de l’environnement donne lieu à une nouvelle suite vacancière plus « flashy » et lumineuse que les deux œuvres précédentes, tout en restant fidèle à l’esprit original de la saga.

 

Hotel Transylvanie 3

Hôtel Transylvanie 3

 

Le troisième volet continue de revisiter les contes fantastiques à travers un esthétisme cartoon gothique truffé de références à la culture populaire, se servant de cet imaginaire déjanté pour explorer le sujet de la diversité et de la tolérance. Avec leurs expressions et mouvements exagérément accentués sous toutes les formes les plus improbables, les monstres, dont les humains font aussi partie, deviennent des comiques plus attachants qu’effrayants. Faire partir le groupe de créatures surnaturelles en vacances permet d’enrichir davantage leur univers et d’approfondir les relations entre eux. En plus de la variété des passagers présents sur le bateau, le style cartoonisé permet aussi des décors uniques qui participent à donner vie à l’intrigue.

 

L’itinéraire de la croisière est également nourri par la mythologie, les vacanciers passent par le Triangle des Bermudes avant d’arriver à leur destination finale, Atlantis, la cité engloutie par les océans, transformée en un casino digne de Las Vegas. L’originalité du récit ne repose pas tant sur l’enjeu, plutôt classique, mais sur l’utilisation de représentations atypiques. Les dispositifs utilisés pour créer un humour singulier sont multiples. La séquence la plus hilarante tourne d’ailleurs autour de la musique. Les gags se fondent dans la narration, ils s’enchaînent de manière fluide. L’humour, bien qu’omniprésent, n’est jamais lourd. Tout en conservant les personnages emblématiques de la saga, Hôtel Transylvanie 3 explore plus en profondeur le monde de ces créatures adorablement monstrueuses en redoublant de créativité et d’inventivité.

 

Erica Farges

 

 

 

  • HÔTEL TRANSYLVANIE 3 : DES VACANCES MONSTRUEUSES (Hotel Transylvania 3 : summer vacation)
  • Sortie salles : 25 juillet 2018
  • Réalisation : Genndy Tartakovsky
  • Avec les voix originales : Adam Sandler, Andy Samberg, Selena Gomez, Kevin James, Fran Drescher, Steve Buscemi, Molly Shannon, David Spade, Keegan-Michael Key, Mel Brooks, Kathryn Hahn, Genndy Tartakovsky, Jim Gaffigan, Asher Blinkoff, Chrissy Teigen, Joe Jonas
  • Scénario : Genndy Tartakovsky, Michael McCullers, Todd Durham
  • Production : Michelle Murdocca et Carey Smith
  • Producteur délégué : Adam Sandler
  • Direction artistique : Christian Schellewald
  • Animation: Alan Hawkins
  • Montage: Joyce Arrastia
  • Décors: Scott Wills
  • Musique: Mark Mothersbaugh
  • Distribution: Sony Pictures Releasing France
  • Durée : 1h37

 

Commentaires

A la Une

Matt Damon et Ben Affleck chez Ridley Scott pour The Last Duel

Ridley Scott prévoit de réaliser l’adaptation de The Last Duel, un drame de vengeance médiéval, avec Matt Damon et Ben… Lire la suite >>

Harry Styles pourrait incarner Le Prince Eric dans La Petite Sirène

Harry Styles, l’ex-One Direction devenu acteur, est en pourparlers pour incarner le Prince Eric dans la nouvelle adaptation live signée… Lire la suite >>

Austin Butler incarnera Elvis Presley dans le biopic réalisé par Baz Luhrmann

Le réalisateur de Moulin Rouge a enfin trouvé l’acteur qui tiendra le rôle principal de son biopic sur le King,… Lire la suite >>

Babylon : Brad Pitt et Emma Stone pressentis dans le prochain Damien Chazelle

Damien Chazelle aurait prévu de s’entourer de Brad Pitt et d’Emma Stone, qu’il retrouverait après La La Land, pour Babylon,… Lire la suite >>

Un trailer pour The King’s Man : Première Mission

La genèse des Kingsman, l’organisation britannique, sera dévoilée dans un film dérivé dont le premier trailer vient d’être mis en… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : FAR FROM HOME 1 370 178 1 1 370 178
2 TOY STORY 4 926 491 2 2 432 170
3 IBIZA 300 924 1 300 924
4 YESTERDAY 215 264 1 215 264
5 PARASITE 134 542 5 1 110 526
6 ALADDIN 106 764 7 2 261 240
7 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 103 988 4 882 778
8 BEAUX-PARENTS 75 339 3 432 873
9 X-MEN : DARK PHOENIX 71 312 5 1 360 369
10 MADE IN CHINA 62 339 2 235 622

Source: CBO Box office

Nos Podcasts