Livre / Les leçons politiques de Game of Thrones : critique

Publié par Jacques Demange le 24 février 2019

Résumé : « Winter is coming » – l’hiver vient. Cette inquiétante prophétie, leitmotiv de la très politique série Game of Thrones, n’est sans doute pas étrangère à son exceptionnel succès mondial. Car nos présentes « années d’hiver » témoignent du règne bien réel et sans partage des « Marcheurs blancs » d’une économie devenue synonyme d’impuissance politique. Elles appellent une contre-offensive tout aussi réelle, à l’image de celle qu’ont initiée les mouvements citoyens qui se sont exprimés sur la place publique en Espagne, en Grèce, aux États-Unis, et dont le parti espagnol Podemos a spectaculairement émergé en 2014. La fantasy médiévale de Game of Thrones, tout entière versée dans la conquête et la préservation du pouvoir – tantôt par la ruse, tantôt par la force, le plus souvent par une combinaison des deux –, fournit au porte-parole de Podemos Pablo Iglesias et à ses camarades l’occasion de questionner à nouveaux frais les stratégies politiques à mettre en œuvre lorsqu’on ne prétend plus seulement critiquer le régime dominant (ce dont ce dernier s’accommode bien volontiers), mais bel et bien le renverser. Il en résulte un passionnant ouvrage de politologie collective appliquée, où les situations et personnages de la série et les grandes théories de Nicolas Machiavel, Thomas Hobbes, Antonio Gramsci, Lénine, Carl Schmitt et Ernesto Laclau s’éclairent réciproquement.

♥♥♥♥

 

Les lecons politiques de Game of Thrones

Les leçons politiques de Game of Thrones

L’une des forces de la série Game of Thrones est qu’à travers ses sept saisons et ses quelques 67 épisodes, ses différents fils narratifs ne se sont jamais limités à une piste de lecture unique. S’il fallait pourtant chercher un dénominateur commun à ce vaste ensemble, le terme de « pédagogie politique » pourrait peut-être convenir. George R. R. Martin, l’auteur de la saga littéraire adaptée ne s’en est jamais caché : sa description de la lutte pour le Trône de fer se sert du genre de l’heroic fantasy comme une façade policée qui permet d’ouvrir son œuvre à une série de métaphores faisant écho à notre propre monde contemporain. Partant de ce postulat, cet ouvrage (dont la première publication en France remonte à 2015) dirigé par Pablos Iglesias Turrión, politologue espagnol et député européen, dresse de nombreuses pistes de réflexion soulignant la pertinence d’une problématique et l’éclectisme de son objet d’étude. Articulant concepts politiques (du hard power au soft power et à la Realpolitik) et références historiques (avec Le Prince de Machiavel en fil rouge), les figures centrales et secondaires de la série sont analysées par le truchement d’un prisme dont la multiplicité apparente n’empêche la cohérence du fond. Subversion féministe, rapport entre le pouvoir et sa légitimité, et autres catégories dualistes (lutte manichéenne entre bien et mal, distinction entre la matérialité et l’idéalisme, interrogation à partir de la subjectivité et de sa relation avec les déterminismes communs) apparaissent comme les pierres angulaires d’une réflexion riche d’enseignements. À travers ces treize articles de longueur variable, motifs symboliques (à l’instar du dragon ou des marcheurs blancs qui apparaissent comme de véritables outils interprétatifs) et leitmotivs (la célèbre formule « Winter is coming ») convoquent des thématiques plus générales qui permettent de tisser différents parallèles avec un contexte contemporain marqué par des troubles politiques et économiques qui ne sont pas sans rappeler ceux frappant l’univers de la célèbre série télévisée. Certes, ces liens se focalisent principalement sur la situation espagnole (origine de l’ouvrage oblige), mais le lecteur attentif pourra sans problème les élargir à celle de son propre pays (le contexte s’y prête, cela va sans dire). Bien qu’entachée par la présence de quelques coquilles, la traduction de Tatiana Jarzabek assure dans l’ensemble l’intelligibilité d’une écriture oscillant entre la subjectivité critique (les auteurs n’hésitant pas à pointer du doigt certaines maladresses de la série) et l’objectivité universitaire. Sur ce point, l’absence de bibliographie qui aurait permis de synthétiser ce vivier de références est tout à fait regrettable.

 

 

 

  • LES LEÇONS POLITIQUES DE GAME OF THRONES
  • Auteur : Pablos Iglesias Turrión (sous la direction de)
  • Traduction : Tatiana Jarzabek
  • Éditions : Post-éditions
  • Date de première parution : 2015
  • Date de réédition : 15 février 2019
  • Format : 320 pages
  • Tarif : 11 €

Commentaires

A la Une

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts