Résumé : Ce livre raccorde un chemin d’écriture sur le cinéma à une enfance et à un amour perdus, tous deux placés sous le signe des loups, de la mélancolie, des métamorphoses, des corps doubles. Les loups-garous ont accompagné l’auteur, sous une forme ou une autre, toute sa vie, surtout à travers de nombreux films (de George Waggner à John Landis ou Michael Mann, de Terence Fisher à Eugène Green, de Jacques Tourneur à Alain Resnais, Philippe Grandrieux, Apichatpong Weerasethakul, Éric Rohmer, Ridley Scott, et bien d’autres). Après L’Homme invisible de James Whale. Soties pour une terreur figurative (2015) et L’Étrange Créature du lac noir de Jack Arnold. Aubades pour une zoologie des images (2017), le dernier livre d’une trilogie fantastique inspirée par la Universal.

♥♥♥♥♥

 

Nous resterons pour vivre et mourir avec les loups-garous

Nous resterons pour vivre et mourir avec les loups-garous

Au-delà des Confessions de Rousseau auquel le sous-titre de cet ouvrage semble nous convier, c’est aux Pensées pascaliennes que le lecteur devra se référer. C’est en effet à travers une unité délicieusement éparse que Jean-Michel Durafour, agrégé de philosophie, professeur en cinéma à l’université d’Aix-Marseille et déjà auteur d’un certain nombre d’ouvrages consacrés au Septième art (dont les excellents Brian De Palma. Épanchements : sang, perception, théorie, et Cinéma et cristaux. Traité d’éconologie), clôture sa trilogie placée sous le signe de l’étrange et de la théorie des images. Après L’Homme invisible (Rouge Profond, 2015) et L’Étrange créature du lac noir (Rouge Profond, 2017), c’est donc le loup-garou qui constitue l’ossature de ce troisième opus. La figure fantastique détermine l’écriture de Durafour qui considère son propre écrit comme un « loup », soit « un masque (…), une expérience d’abandon, une trace délaissée, mais de « qui ne se prend jamais comme un sujet pour lui-même ». C’est ici qu’intervient la principale originalité de cet ouvrage et de sa structure a(na)tomique. Chaque réflexion prend la forme d’un monceau de pensée qui se rattache à un plus vaste ensemble, sorte d’organisme en perpétuelle mutation. Cette figure hybride qui rejoint donc la nature de la créature lupine telle que fantasmée par le cinéma d’horreur (mais pas seulement) offre au lecteur la liberté de circuler librement au sein de son développement composite. Entre passé et présent, exploration subjective et analyses de films, Durafour propose un parcours emboîté et riche de sensations. Esthétique, anthropologie, histoire et psychologie sont conjointement convoqués pour interroger l’identité d’un loup-garou dont l’altérité se rapporte toujours à notre propre rapport aux images et à l’imaginaire qu’elles ont contribué à façonner. Assortie d’un cahier iconographique particulièrement fourni, l’étude se réclame d’une démarche dont l’originalité n’enlève rien à la clarté du propos. On se plaît ainsi à retourner au cœur de cette meute de mots et de plans nés d’une pensée définitivement mobile.

 

 

 

  • NOUS RESTERONS, POUR VIVRE ET MOURIR, AVEC LES LOUPS-GAROUS. CONFESSION THÉORIQUE
  • Auteur : Jean-Michel Durafour
  • Éditions; Rouge Profond
  • Collection : Débords
  • Date de parution : 4 avril 2019
  • Format : 171 pages
  • Tarif : 19 €

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts