Livre/ Le Cinéma par Youssef Ishaghpour: critique

Publié par Jacques Demange le 18 octobre 2015

Résumé : Le cinéma est l’un des grands mythes du XXe siècle. Pour l’auteur de cet ouvrage, la puissance et la diversité du cinéma résultent du rapport contradictoire entre magie de l’image et révélation de la réalité. Il ne s’agit pas de « nommer » beaucoup de réalisateurs et de films. Mais de « dire le tout », de donner une vision d’ensemble à la fois analytique et synthétique du cinéma, d’un point de vue historique et esthétique depuis la formation de l’expression cinématographique jusqu’au cinéma contemporain.

 

♥♥♥♥♥

 

Le Cinema de Youssef Ishaghpour

Le Cinema de Youssef Ishaghpour

Originellement publié en 2006 chez Farrago, réédité cette année aux éditions Verdier assorti d’un chapitre supplémentaire, Le cinéma par Youssef Ishaghpour, essayiste français d’origine iranienne sur plusieurs livres sur Luchino Visconti, Orson Welles ou encore Abbas Kiarostami, annonce dès son sous-titre son ambition première. Histoire et Théorie se complètent à travers des perspectives différentes. L’approche synthétique de la première profite du parcours balisé de la chronologie, tandis que la seconde emprunte le chemin plus tortueux de la pensée esthétique. D’où l’inégalité flagrante des deux parties. Car si l’étude historique présente un intérêt pédagogique indéniable, celle-ci manque de prolongements qui aurait permis d’éviter la redondance de quelques lieux communs (l’opposition du cinéma des frères Lumière à celui de Méliès apparaît comme sa base essentielle). On préfère ainsi les quelques études de cas (Renoir, Welles, ou une cinématographie en particulier) qui rehaussent l’originalité de l’ensemble. L’intérêt de l’ouvrage tient en fait à sa seconde partie. Empruntant tout à la fois à la pensée de Bazin, de Deuleuze et de Morin, l’analyse théorique se déploie à travers deux notions-clés, « La réalité de l’image » et « l’image de la réalité », décrites comme les deux pôles constitutifs de l’art cinématographique. Brillante, la réflexion d’Ishaghpour se rapproche de celle de Jacques Aumont ou de Jean-Louis Comolli dans sa capacité à concilier la nature technique du dispositif envisagé aux problématiques suscitées par son mécanisme de projection. Le chapitre supplémentaire proposé par cette réédition, « Le cinéma menacé par la prolifération des images », actualise les interrogations de l’auteur à la lumière des avancements plus contemporains. L’image du cinéma au péril de l’imagerie médiatique ? La proposition d’Ishaghpour manque de nuances. Espérons qu’une prochaine édition vienne compléter son propos. Les indexes des films et des noms répondent à l’appel, ainsi qu’un glossaire adressé aux néophytes. La bibliographie, plutôt succincte, répond quant à elle, à la cruelle absence de notes en bas de page qui auraient pu ainsi préciser les références employées par l’auteur.

 

 

 

  • LE CINÉMA : Histoire et Théorie par Youssef Ishaghpour, disponible dès le mois d’octobre 2015 aux Éditions Verdier dans une nouvelle édition revue et augmentée dans Collection « Verdier/poche ».
  • 176 pages
  • 8,50 €

Commentaires

A la Une

Godzilla vs Kong : les titans s’affrontent dans un trailer colossal

Les deux plus célèbres monstres géants du cinéma se rencontrent enfin et sont prêts à en découdre ! Une bande-annonce de… Lire la suite >>

Lessons of Chemistry : Brie Larson, star et productrice de la série pour Apple TV

L’actrice américaine oscarisée de 31 ans fera partie du prochain projet d’Apple TV+ intitulé Lessons of Chemistry, qu’elle produira également…. Lire la suite >>

The First Lady : Michelle Pfeiffer incarnera Betty Ford et rejoint Viola Davis dans la série

La star hollyoodienne incarnera Betty Ford dans The First Lady, la nouvelle série d’anthologie de Showtime. Elle rejoint Viola Davis… Lire la suite >>

Christopher Nolan en passe de tourner le dos à la Warner

Le réalisateur Christopher Nolan poursuit son combat pour protéger les salles de cinéma contre la politique des studios. Un engagement… Lire la suite >>

Jean-Pierre Bacri, la gueule et le verbe

Visage bien connu des cinéphiles, l’acteur, dramaturge et scénariste Jean-Pierre Bacri est décédé le lundi 18 janvier des suites d’un… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts