Livre/ Le Cinéma par Youssef Ishaghpour: critique

Publié par Jacques Demange le 18 octobre 2015

Résumé : Le cinéma est l’un des grands mythes du XXe siècle. Pour l’auteur de cet ouvrage, la puissance et la diversité du cinéma résultent du rapport contradictoire entre magie de l’image et révélation de la réalité. Il ne s’agit pas de « nommer » beaucoup de réalisateurs et de films. Mais de « dire le tout », de donner une vision d’ensemble à la fois analytique et synthétique du cinéma, d’un point de vue historique et esthétique depuis la formation de l’expression cinématographique jusqu’au cinéma contemporain.

 

♥♥♥♥♥

 

Le Cinema de Youssef Ishaghpour

Le Cinema de Youssef Ishaghpour

Originellement publié en 2006 chez Farrago, réédité cette année aux éditions Verdier assorti d’un chapitre supplémentaire, Le cinéma par Youssef Ishaghpour, essayiste français d’origine iranienne sur plusieurs livres sur Luchino Visconti, Orson Welles ou encore Abbas Kiarostami, annonce dès son sous-titre son ambition première. Histoire et Théorie se complètent à travers des perspectives différentes. L’approche synthétique de la première profite du parcours balisé de la chronologie, tandis que la seconde emprunte le chemin plus tortueux de la pensée esthétique. D’où l’inégalité flagrante des deux parties. Car si l’étude historique présente un intérêt pédagogique indéniable, celle-ci manque de prolongements qui aurait permis d’éviter la redondance de quelques lieux communs (l’opposition du cinéma des frères Lumière à celui de Méliès apparaît comme sa base essentielle). On préfère ainsi les quelques études de cas (Renoir, Welles, ou une cinématographie en particulier) qui rehaussent l’originalité de l’ensemble. L’intérêt de l’ouvrage tient en fait à sa seconde partie. Empruntant tout à la fois à la pensée de Bazin, de Deuleuze et de Morin, l’analyse théorique se déploie à travers deux notions-clés, « La réalité de l’image » et « l’image de la réalité », décrites comme les deux pôles constitutifs de l’art cinématographique. Brillante, la réflexion d’Ishaghpour se rapproche de celle de Jacques Aumont ou de Jean-Louis Comolli dans sa capacité à concilier la nature technique du dispositif envisagé aux problématiques suscitées par son mécanisme de projection. Le chapitre supplémentaire proposé par cette réédition, « Le cinéma menacé par la prolifération des images », actualise les interrogations de l’auteur à la lumière des avancements plus contemporains. L’image du cinéma au péril de l’imagerie médiatique ? La proposition d’Ishaghpour manque de nuances. Espérons qu’une prochaine édition vienne compléter son propos. Les indexes des films et des noms répondent à l’appel, ainsi qu’un glossaire adressé aux néophytes. La bibliographie, plutôt succincte, répond quant à elle, à la cruelle absence de notes en bas de page qui auraient pu ainsi préciser les références employées par l’auteur.

 

 

 

  • LE CINÉMA : Histoire et Théorie par Youssef Ishaghpour, disponible dès le mois d’octobre 2015 aux Éditions Verdier dans une nouvelle édition revue et augmentée dans Collection « Verdier/poche ».
  • 176 pages
  • 8,50 €

Commentaires

A la Une

Une nouvelle bande-annonce pour Le Daim de Quentin Dupieux

Le Daim de Quentin Dupieux, comédie absurde présentée en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs, a dévoilé une nouvelle bande-annonce…. Lire la suite >>

Un premier trailer pour Terminator Dark Fate 

Paramount Pictures a mis en ligne le premier trailer de Terminator Dark Fate, sixième opus de la saga, réalisé par… Lire la suite >>

Aaron Taylor-Johnson et Kenneth Branagh au casting de Tenet de Christopher Nolan 

Aaron Taylor-Johnson et Kenneth Branagh rejoignent le casting de Tenet, nouveau film de Christopher Nolan.       Aaron Taylor-Johnson… Lire la suite >>

[vidéo] À la rencontre de Charlotte Blum pour The Art of Television saison 2

OCS poursuit son exploration des coulisses des séries américaines avec la deuxième saison de The Art of Television réalisée par… Lire la suite >>

De fausses affiches et une lettre aux fans pour Once Upon A Time In Hollywood

Alors que Once Upon A Time In Hollywood sera présenté cette semaine à Cannes, Quentin Tarantino écrit une lettre à ses fans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 NOUS FINIRONS ENSEMBLE 357 301 3 2 307 854
2 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 352 168 2 1 088 742
3 AVENGERS : ENDGAME 338 792 4 6 339 797
4 DOULEUR ET GLOIRE 237 771 1 237 771
5 THE DEAD DON'T DIE 186 806 1 186 806
6 LES CREVETTES PAILLETEES 142 779 2 396 188
7 SEDUIS-MOI SI TU PEUX ! 122 000 1 122 000
8 COLD BLOOD LEGACY : LA MEMOIRE DU SANG 77 596 1 77 596
9 HELLBOY 58 010 2 210 693
10 LA MALEDICTION DE LA DAME BLANCHE 43 421 5 779 786

Source: CBO Box office

Nos Podcasts