Peninsula de Yeon Sang-ho

Peninsula de Yeon Sang-ho

Les premières images de Peninsula de Yeon Sang-ho montrent Séoul ravagée par l’épidémie de zombies, plongée dans le chaos.

 

 

 

Peninsula - affiche

Peninsula – affiche

Le réalisateur de la pépite horrifique coréenne Dernier train pour Busan, Yeon Sang-ho, n’avait pas menti lorsqu’il affirmait récemment que son second opus serait d’une toute autre envergure.

 

Le premier teaser mis en ligne ce 2 avril dévoile un monde sombre, poisseux, violent, peuplé de zombies amassés en surnombre dans les moindres recoins. On y aperçoit également quelques survivants, contraints de s’accrocher à la vie dans cet univers noir.

 

Une vision apocalyptique qui contraste avec la Corée du début de l’épidémie, où malgré la propagation du mystérieux phénomène, les trains fonctionnaient et la lumière perçait encore. Peninsula semble pourvu d’une tonalité beaucoup plus pessimiste que celle du précédent film, dans lequel l’espoir l’emportait en dépit d’une situation cataclysmique.

 

L’intrigue se situe quatre ans après les événements de Busan, et met en scène un nouveau héros, Jung-Seok (Dong-won Gang), un soldat chargé de retourner à Séoul, la capitale du pays, pour effectuer une mission de haute importance. Sur place, il réalise que des humains non-atteints sont encore en vie, ce qui fera prendre une autre tournure à son périple.

 

Dans ces extraits, la dystopie apparaît plus musclée, épousant davantage les codes du film de zombie post-apocalyptique que Dernier train pour Busan, qui en 2016 montrait le point de bascule de la catastrophe.

 

L’aperçu livré par le teaser démontre que Peninsula suit bien la ligne conductrice voulue par Sang-ho, « […] un monde post-apocalyptique — qui serait en quelque sorte sauvage, mais aussi d’une certaine façon comme les temps anciens, ou comme les temps modernes ruinés, avec ses propres règles […] ». Le développement d’une pépite du cinéma d’horreur, construit comme une ingénieuse critique sociale, en blockbuster d’action, promet d’offrir un spectacle intéressant.

 

Distribué par ARP Sélection, Peninsula sortira le 12 août 2020 en France.

 

Commentaires

A la Une

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Heroes & Villains : David Robert Mitchell s’essaie au film de super-héros

Le réalisateur de Under The Silver Lake et de It Follows s’apprête faire son entrée dans l’univers des super-héros avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts