Série / The Umbrella Academy (saison 2) : critique

Publié par Erica Farges le 6 août 2020

Synopsis : Propulsés dans le Dallas des années 1960, les membres de la fratrie dispersée se construisent de nouvelles vies… jusqu’à ce qu’une nouvelle menace les réunisse.

♥♥♥♥

 

The Umbrella Academy 2 - affiche

The Umbrella Academy 2 – affiche

Série de super-héros qui a marqué un renouveau du genre pour Netflix, la plateforme de streaming ne pouvant désormais plus compter sur le MCU pour concevoir ses productions originales, The Umbrella Academy puise son inspiration dans l’univers des Dark Horse Comics. L’adaptation de la BD éponyme créée par Gerard Way et Gabriel Bá a innové en proposant une représentation des super-héros encore jamais vue sur le petit écran. Au lieu de se centrer sur les capacités exceptionnelles et super-pouvoirs de ses personnages, elle met plutôt en avant leurs relations au sein de cette famille dysfonctionnelle fondée par le richissime Sir Reginald Hargreeves (Colm Feore) pour servir ses mystérieux intérêts personnels. À la fin de la saison 1, les Hargreeves fuient un monde post-apocalyptique par un voyage temporel vers le passé afin d’éviter cette catastrophe provoquée par Vanya (Ellen Page), aka numéro 7 ou Le Violon Blanc. Cette conclusion ouverte extrêmement habile débouche sur une saison 2 qui commence avec la fratrie dispersée à Dallas dans quatre années différentes, entre 1960 et 1963. Si cette reprise de la menace imminente d’une apocalypse pouvait laisser craindre un scénario trop répétitif et semblable à celui vu antérieurement, les showrunners ont su exploiter ingénieusement ce changement d’époque, ainsi que les éléments qui ont été laissés en suspens. Les évènements et transformations sociales de cette période clé pour l’Histoire des États-Unis sont utilisés dans la construction des différents arcs narratifs. La première saison portait davantage sur le background des sept super-héros.

 

 

Cette fois-ci, l’intrigue nous apporte plutôt des réponses à propos de l’énigmatique fondateur de l’Umbrella Academy en y ajoutant une parenthèse touchante sur les débuts de sa relation avec son fidèle majordome-chimpanzé Pogo. Outre l’inclusion astucieuse du contexte social d’un ancien état confédéré au début des années 1960 dans sa trame narrative, cette deuxième saison, qui tourne principalement autour de l’assassinat du président Kennedy, mêle la fiction à une théorie conspirationniste qui a réellement circulé pendant très longtemps. Celle-ci concerne les images d’un individu à l’identité inconnue entièrement vêtu de noir qui ouvre un parapluie, alors qu’il fait beau, au moment où la voiture présidentielle passe à côté de lui. 

 

Ici, les scénaristes s’amusent à imaginer que cet homme n’est autre que Sir Hargreeves, découverte que Five (Aidan Gallagher) et Diego (David Castañeda) font dès le deuxième épisode. Au-delà de ce développement bien ficelé, la série qui était déjà de bonne facture lors de sa première saison a été perfectionnée.

 

 

Cette deuxième partie également composée de dix épisodes, dont la durée a été raccourcie de 60 à 45 minutes, se révèle plus fluide et captivante malgré une multiplication des storylines. Avec au casting Ellen Page et Robert Sheehan, lequel interprète le rôle de Klaus aka numéro 4, ces deux acteurs célèbres aurait pu éclipser le reste du groupe. Pourtant, à l’instar de la saison de lancement, la fratrie héroïque trouve un équilibre parfait et chacun de ses membres y occupe une place essentielle.

 

Comme pour le premier chapitre, la saison 2 s’achève par un cliffhanger prometteur et nous laisse entrapercevoir une suite à la hauteur de ce que The Umbrella Academy a offert aux spectateurs jusqu’à présent. Bien que la saison 3 ne soit pas encore officiellement annoncée, Steve Blackman, le créateur de la série, a déjà émis quelques indices concernant son déroulement.

 

 

 

  • THE UMBRELLA ACADEMY
  • Diffusion : depuis le 31 juillet 2020
  • Plateforme / Chaîne : Netflix
  • Création : Steve Blackman
  • Scénario : Steve Blackman, Mark Goffman, Jesse McKeown, Robert Askins, Bronwyn Garrity, Aeryn Michelle Williams, Nikki Schiefelbein d’après la série BD éponyme de Gerard Way et Gabriel Bá
  • Avec : Ellen Page, Robert Sheehan, Aidan Gallagher, Tom Hopper, David Castañeda, Emmy Raver-Lampman, Justin H. Min, Colm Feore, Ritu Arya, Yusuf Gatewood, Marin Ireland
  • Saison 2 de 10 épisodes de 45 minutes

 

Commentaires

A la Une

Le requin des Dents de la Mer exposé au futur Musée des Oscars

Bruce, le requin mécanique utilisé dans le film culte de Steven Spielberg, prend ses quartiers à l’intérieur du très attendu… Lire la suite >>

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts