Livre / L’Œuvre des Wachowski. La matrice d’un art social : critique

Publié par Jacques Demange le 17 décembre 2021

Résumé : En près de vingt-cinq ans, les Wachowski se sont imposées comme des figures incontournables de la pop culture et du cinéma hollywoodien. Si elles se refusent toujours à expliciter le sens de leurs films, les Wachowski hésitent moins à exposer leur conception du cinéma. Selon elles, il est à la fois un art esthétique, c’est-à-dire qui tire son sens non seulement de ce qu’il représente mais surtout de comment il le représente, et un art social, produit d’une collaboration d’artistes destiné à avoir un impact sur l’ensemble du public.

♥♥♥♥

 

Loeuvre des Wachowski - La matrice dun art social

L’Œuvre des Wachowski – La matrice d’un art social

S’inscrivant dans la ligne éditoriale de la maison Third Éditions, cet ouvrage associe à un authentique souci d’exhaustivité d’une écriture dont la clarté permet à la fois de s’adresser aux inconditionnels des Wachowski et aux lecteurs qui n’auraient qu’une connaissance partielle de leur œuvre. Julien Pavageau, Aurélien Noyer et Yoan Orszulik, tous trois animateurs de la chaîne YouTube Le ciné-club de M. Bobine, envisagent l’ensemble des productions des réalisatrices sous l’angle d’une fusion réussie entre différentes pratiques et disciplines qui, entre bande-dessinée, jeu vidéo et philosophie, propose une expérience cinématographique trans-médiatique qui renvoie au discours référentiel du cyberpunk. De fait, le cinéma s’envisage ici comme un art collaboratif à part entière, voyant les Wachowski enchaîner les projets en multipliant les casquettes de réalisatrices et scénaristes, mais aussi de conceptrices et superviseuses, n’hésitant pas s’associer avec des artistes impliqués ou non dans l’industrie cinématographique pour mieux s’affranchir des limites du grand écran. De Bound (1996), leur première réalisation, à la série Sense8 en passant par leur activité de productrices (Animatrix ; V pour Vendetta, Ninja Assassin…), les Wachowski n’ont jamais cessé de chercher à réfléchir leur pratique cinématographique à la lumière d’une volonté pédagogique  et d’une réflexion éthique que les auteurs analysent finement à travers le rapport à l’altérité, au genre et au langage. L’apport théorique de leur cinéma repose sur une pratique dont la dimension esthétique constitue l’enjeu central.

 

Explicitant les raisons du succès surprise de Matrix (1999) tout comme l’échec cuisant de Jupiter : Le Destin de l’univers, les auteurs envisagent l’évolution de leur filmographie à travers de nombreux retours sur des séquences en particulier. Ces analyses permettent de mieux comprendre la position occupée par le cinéma des Wachowski au sein de l’art contemporain qui, entre la conception de nouveaux imaginaires dominés par les possibilités du virtuel et la volonté d’élargir le rapport du spectateur aux images, rapproche leur manière de la démarche initiée par George Lucas et prolongée par Guillermo del Toro.

 

Si l’on regrette l’absence d’illustrations qui auraient permis de relayer la précision des commentaires des auteurs, on apprécie la présence d’une bibliographie riche en références qui valorise l’intérêt scientifique caractérisant l’ensemble de ce bel ouvrage.

 

 

 

  • L’ŒUVRE DES WACHOWSKI. LA MATRICE D’UN ART SOCIAL
  • Auteur : Julien Pavageau, Aurélien Noyer, Yoan Orszulik
  • Éditions : Third
  • Date de parution : 18 novembre 2021
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 224 pages
  • Tarifs : 24,90 € (print) – 29,90 € (édition First Print)

Commentaires

A la Une

Megalopolis : Le tournage du prochain Coppola commence cet automne

Francis Ford Coppola a terminé le casting de Megalopolis, son drame épique qu’il va tourner cet automne en Géorgie.  … Lire la suite >>

Dune – The Sisterhood : Emily Watson et Shirley Henderson au casting de la série d’HBO Max

Emily Watson et Shirley Henderson seront les têtes d’affiche de la série Dune : The Sisterhood, un préquel de Dune… Lire la suite >>

Diane Kruger en Marlène Dietrich dans la série de Fatih Akin

En 2017, Diane Kruger remportait le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes pour son rôle dans In the fade…. Lire la suite >>

Le Flic de Beverly Hills 4 : Kevin Bacon rejoint le casting du film Netflix

Le quatrième épisode de la fameuse saga policière prend forme doucement mais sûrement, avec l’arrivée de Kevin Bacon.    … Lire la suite >>

Le Cabinet de curiosités : Une bande-annonce pour la série d’anthologie horrifique de Netflix

Guillermo del Toro nous ouvre les portes de son cabinet de curiosités dans la bande-annonce de la nouvelle série d’horreur… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts