Livre / Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation : critique

Publié par Jacques Demange le 3 octobre 2019

Résumé : En 1999, Lilly et Lana Wachowski ont réalisé Matrix , l’un des films majeurs de la transition entre le XXe et le XXIe siècle. Dans cette œuvre comme dans toutes les autres, les deux sœurs inventent de nouvelles manières de penser et de concevoir le septième art, sans renier leurs ambitions populaires. Derrière la variété des genres abordés (film noir, science-fiction, adaptation de manga, space opera…), l’œuvre des Wachowski est d’une grande cohérence thématique et humaine. De Bound à Cloud Atlas en passant par la série Sense8, leurs créations sont liées par un engagement commun : accomplir son émancipation personnelle. Cette quête de liberté fait écho à l’histoire intime des deux sœurs, avec en point d’orgue leurs transitions de genre. Lana et Lilly Wachowski nous invitent à trouver dans les films des beautés et des vérités qui nourrissent positivement nos identités, nos valeurs, nos luttes. Lilly et Lana Wachowski, la grande émancipation nous plonge dans leur expérience personnelle du cinéma hollywoodien, où il est question de courage, de confiance, d’élévation : en somme, de cette transcendance dont l’art peut se faire le vecteur.

♥♥♥♥

 

Lilly et Lana Wachowski - grande emancipation

Lilly et Lana Wachowski – grande emancipation

Côté écran et côté salle, le parcours des Wachowski épouse la forme d’une (r)évolution. De la refonte des formes initiée par leurs films à leur changement de sexes largement médiatisés, les deux réalisatrices assurent la coordination entre l’intime et l’artistique. Ce rapport se couple d’une ambition universelle que l’on retrouve au coeur de cet excellent essai signé par Erwan Desbois, critique de cinéma, membre du comité de rédaction du site Accreds, et déjà auteur du très bon J.J. Abrams ou l’éternel recommencement (Playlist Society, 2017). À partir de l’ensemble des long métrages du tandem, mais aussi de leur série Sense8 et de leurs scénarios (Assassins et surtout V pour Vendetta), l’auteur analyse dans le détail la configuration de mondes déterminés par une transcendance de leur environnement narratif et formel. Cette dynamique se fonde sur un désir d’émancipation qui éclaire les motivations des personnages et de leurs créatrices. Refusant les catégories pré-établies, les Wachowski jouent avec les codes génériques pour développer un univers personnel porté par un esprit animiste qui se confronte très directement avec nos problématiques contemporaines. Des artefacts de l’hyperréel mis en scène par la saga Matrix aux collisions des espace-temps orchestrés par Cloud Atlas et Sense8, Desbois souligne la cohérence d’une approche principalement marquée par une sensibilité ouverte aux différences et singularités de chacun. Cette perspective se retrouve dans le traitement formel des récits. Découpage déterminé par une communion des sens ou mise en scène de la pesanteur corporelle à l’intérieur d’un univers numériquement artificialisé (voir l’excellente analyse de Speed Racer), l’auteur revient sur les canons du style Wachowski. Cette argumentation précise aurait pu cependant accueillir de plus larges prolongements notamment du côté des références convoquées par un cinéma ouvertement tourné du côté de la mise en abyme. On regrettera par ailleurs l’absence de bibliographie qui aurait permis de référencer les sources de l’auteur. Ces manques ne doivent cependant pas faire oublier la pertinence de cet ouvrage qui explicite parfaitement les principaux enjeux d’une œuvre clé du cinéma contemporain.

 

 

 

  • LILLY ET LANA WACHOWSKI, LA GRANDE EMANCIPATION
  • Auteur : Erwan Desbois
  • Éditions : Playlist Society
  • Collection : Essai/Cinéma
  • Date de parution : 24 septembre 2019
  • Format : 128 pages
  • Tarif : 14 € (print) – 7 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Les Guetteurs : Un trailer mystérieux pour le premier film d’Ishana Shyamalan

Ce thriller horrifique et fantastique est le premier long-métrage réalisé par la fille de M. Night Shyamalan, qui officie ici à la production.

The Department : Michael Fassbender pourrait jouer dans la série d’espionnage de George Clooney

Michael Fassbender est actuellement en discussion pour rejoindre The Department, la série d’espionnage réalisée par George Clooney et basée sur… Lire la suite >>

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UNE VIE 456 390 1 456 390
2 BOB MARLEY : ONE LOVE 451 140 2 1 224 005
3 COCORICO 363 438 3 1 331 276
4 MAISON DE RETRAITE 2 356 040 2 882 107
5 CHIEN & CHAT 311 885 2 626 837
6 LE DERNIER JAGUAR 246 588 3 646 699
7 DEMON SLAYER : KIMETSU NO YAIBA - EN ROUTE VERS... 151 200 1 151 200
8 MADAME WEB 129 885 2 337 779
9 LES CHEVRES ! 108 258 1 108 258
10 LA ZONE D'INTERET 96 624 4 632 074

Source: CBO Box office

Nos Podcasts