Disney pourrait perdre les droits de Mickey Mouse

Publié par CineChronicle le 4 juillet 2022
Mickey Mouse

Mickey Mouse

L’année 2024 marquera les 95 ans de la souris aux grandes oreilles Mickey Mouse, symbole de la Walt Disney Company, qui tombera de ce fait dans le domaine public.

 

 

 

Véritable ambassadeur de la marque Disney, Mickey Mouse est le personnage de dessin animé par qui l’aventure de la Walt Disney Company a débuté. Créée en 1928, cette souris anthropomorphe à la voix fluette était doublée par Walt Disney en personne.

 

Depuis dérivé en bandes dessinées, journaux et autres produits commerciaux, Mickey Mouse devrait tomber dans le domaine public en 2024, conformément à la loi sur le droit d’auteur. Celle-ci stipule en effet que, passé 95 ans, une œuvre artistique entre dans le domaine public et peut être exploitée par n’importe qui sans devoir payer de droits à son créateur.

 

Une mauvaise nouvelle pour la firme qui domine l’univers pour enfants depuis les années 30. À moins que le Congrès américain diffère une nouvelle fois cette passation. Déjà en 1998, Disney devait se séparer de sa mascotte afin de la partager, elle et ses revenus, avec le reste du monde. Selon une estimation de Forbes, cela représente 5,8 milliards de dollars chaque année.

 

Néanmoins, même si Mickey Mouse tombait dans le domaine public, ce personnage reste très protégé, à l’instar de beaucoup d’autres appartenant à l’univers Disney. La souris est, en plus d’une création artistique, une marque déposée par la compagnie. L’utilisation de sa silhouette et de son nom restera ainsi légalement protégée. Contrairement aux premiers dessins animés dans lesquels Mickey apparaît qui, eux, tombent dans le domaine public.

 

Une nuance qui permet à l’entreprise de conserver un contrôle total sur ces sources de revenus. En 2014, un DJ canadien avait été attaqué pour avoir déposé un logo similaire dans une trentaine de pays. L’auteur Dan O’Neil avait dû verser près de 200 000 dollars aux studios pour l’apparition dans la souris dans une de ses bandes dessinées. En 1989, ce sont des centres pédiatriques que la Walt Disney Company avait assignés en justice à cause de peinture de ses personnages sur les murs. Ils ont depuis été remplacés par ceux d’Universal Pictures, à titre gracieux.

 

Il faudra donc attendre 2024 pour savoir si Disney fera une nouvelle pression sur le Congrès américain dans le but de garder encore un peu plus longtemps son emblème.

 

Emilie Bollache

Commentaires

A la Une

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts