.

Hollywood est entré dans l’ère du lifting de tous les grands succès interplanétaires des décennies précédentes triomphantes. Focus sur la folie des REBOOT, PREQUEL, REMAKE… pour tenter de s’y retrouver !

.

Si le phénomène du remake et du sequel (ou séquelle) n’est pas nouveau, leur forte concentration aujourd’hui en est presque exaspérante ; de plus, depuis les années 2000, le reboot et le prequel (ou préquelle) envahissent également le paysage cinématographique. Pourtant cette prolifération encore bien bordélique pour tout le monde (il faut le dire) démontre la tendance boulimique des enjeux économiques des majors hollywoodiennes.

  1. reboot (Spider-Man, The Crow…)
  2. prequel (Alien, La Planète des Singes…)
  3. remake (Footloose, L’arnacoeur, LOL, Conan le Barbare…)
  4. sequel (Ghost Rider 2, Men in Black 3…)
  5. cross-over (Freddy vs Jason, Alien vs Predators, La ligue des gentlemen extraordinaires)
  6. spin-off (Elektra)
  7. et autres démontages de films !

.

Depuis le début de l’année 2010, les projets sont annoncés les uns après les autres dans une cadence frénétique en vue de relancer des films à grands succès afin de toucher les nouvelles générations. Hollywood semble vouloir revivre ses « gloires » passées. Dans certains cas, les studios n’attendent même plus qu’une franchise ait une durée de vie de plus de dix ans (projet Jason Bourne en reboot ou en prequel).

L’industrie du cinéma hollywoodien use de la stratégie d’un système de rentabilité à moindre risque. Entre racheter les droits d’un ancien long-métrage dans des catalogues longs comme le bras, reprendre les ingrédients d’un film à succès avec un scénario remodelé sans profondeur, intégrer les récentes technologies de pointe et mettre des stars bankable, l’investissement financier est soi-disant plus rentable que le lancement d’une création originale qui ne garantit pas la réussite au box-office.

.

Les producteurs ont donc trouvé le bon filon avec le prequel, dont l’univers antérieur va expliquer l’action qui se développe dans la franchise (projet Alien) et le reboot qui la fait repartir à zéro lorsque celle-ci s’essouffle ou se plante. L’un des premiers à avoir lancé la tendance du style reboot en titillant le prequel est le talentueux Christopher Nolan avec Batman Begins en 2005 où il revisitait les origines de l’homme chauve-souris. Le cinéaste a d’ailleurs atteint la consécration trois ans plus tard avec The Dark Knight : Le Chevalier Noir en franchissant la barre du milliard au box-office mondial. Ont suivi Casino Royale de Martin Campbell (2006) avec Daniel Craig et Eva Green ou encore L’incroyable Hulk de Louis Leterrier (2008) de la version d’Ang Lee en 2003… (lire cet article sur le reboot).

.

D’ailleurs, les films à vocation d’être liftés proviennent souvent du cinéma fantastique et de science-fiction, suivis de près par les films d’animation et d’action/aventure. De plus, nombreux sont ceux qui entrent au panthéon des plus grands succès au box-office mondial de tous les temps : Avatar, The Lord of the Rings, Pirates des Caraïbes, The Dark Knight, Harry Potter, L’Age de glace, Star Wars, Spiderman, Shrek, Nemo, Le roi lion, ET

Ces résultats ne peuvent donc qu’entretenir les rêves des producteurs et exciter les portefeuilles d’investissement. Certains mêmes sont déjà des remakes ou des suites ou des entre-deux indescriptibles, tandis que d’autres sortent tout droit de Platinum Dunes de Michael Bay, le spécialiste des reprises de qualité de plus en plus foireuse, de films d’horreur cultes (A nightmare on Elm Street, Vendredi 13) qui ont marqué la génération des 30/40 ans.

..

.

Le remake du Dîner de cons de Francis Veber, sorti aux US le 30 juil 2010 a déjà engendré 23,3M$ de recette en première semaine. Ce remake sous le nom de "The Dinner" sort en salles françaises le 1er décembre

Peut-on en conclure pour autant que les américains manquent sérieusement d’inspiration et d’idées aujourd’hui ? Oui et non.

.

Oui car visiblement Hollywood est incapable de savoir comment attirer le public dans les salles obscures autrement qu’en proposant un produit connu ou en présentant des films récupérés de l’autre côté de l’atlantique : les films français en tête (Le Dîner de cons, Plein Soleil « Le talentueux Mr Ripley » et en projet LOL, L’arnacoeur, Bienvenue chez les Ch’tis…), suivis par les asiatiques (Infernal Affairs, Ring, Dark Water, Grudge…) et les espagnols (REC, Ouvre les yeux…)… Ces films, qui ont explosé au box-office dans leur pays, sont moins ou pour ainsi dire pas connus du public américain et deviennent alors à ses yeux des œuvres originale (lire cet article des remakes dans l’Express).

.

Et non car au milieu de cette frénésie de refaire du neuf avec du vieux de différentes façons possibles, Hollywood produit et sort encore régulièrement des chefs d’œuvre avec des scénarios blindés : en fiction (Inception), en animation (Toy Story 3) et en séries TV (Mad Men, Dexter, 24h, Lost…). De plus certaines reprises sont de belles réussites telles La colline a des yeux d’Alexandre Aja ou encore Assaut sur le central 13 de Jean-François Richet…

.

Découvrez ci-dessous un petit condensé des projets en REBOOT, PREQUEL, REMAKE… dans les tuyaux hollywoodiens pour tenter de s’y retrouver ! Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive et sera mise à jour régulièrement…

  1. => Reboot : films en projet
  2. => Prequel : films en projet
  3. => Remake : films en projet

Commentaires

A la Une

L’American Film Institute crée son Movie Club ; Steven Spielberg ouvre avec le Magicien d’Oz

L’organisation culturelle à but non lucratif AFI lance le Movie Club en proposant chaque jour un grand classique, complété par… Lire la suite >>

Confinement : La Comédie-Française lance sa web télé

Les amateurs de théâtre ont de quoi se réjouir. La Maison de Molière transporte les planches de la salle Richelieu… Lire la suite >>

Confinement : projections de quartier, programmations virtuelles, le cinéma de proximité subsiste

Des projections nocturnes d’une cour d’immeubles à Lyon aux initiatives de petites salles, le cinéma reste un biais d’échange et… Lire la suite >>

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts