Un documentaire a été réalisé par les salariés de LTC du groupe Quinta Industries avec la volonté de conserver un témoignage sur cette entreprise particulière et sur leur vécu.

 

 

 

Une source de CineChronicle nous a informés que les 115 salariés licenciés du laboratoire LTC du groupe Quinta Industries avaient décidé de réaliser un documentaire amateur en début d’année 2012 sur les derniers jours avant la liquidation judiciaire, pour ne pas oublier ce fleuron français de l’industrie cinématographique créé en 1935 par Marius Franay, qui avait un savoir faire unique dans le domaine de la photochimie. Pour clore les news traitées sur le site en décembre 2011, nous avons décidé de vous le montrer. On visite les locaux vides désormais, d’où sont sortis des longs métrages qui nous ont marqués. Chaque employé se présente et explique son travail, parfois dans des conditions très insalubres, au sein de cette entreprise qui avait su cependant créer une ambiance familiale, parle de son ressenti, de sa frustration d’avoir été totalement « mener en bateau » par la direction. On ressent le gâchis humain, la désinvolture de la direction qui n’a pas anticipé ni formé le personnel aux nouvelles technologies. C’est un témoignage digne, de salariés qui ont pour certains donné de leur temps et de leur énergie pendant des dizaines d’années.

 

Pour rappel, fin d’année 2011, nous avions rapporté les difficultés financières rencontrées par le groupe de postproduction Quinta Industries, détenu par l’homme d’affaires franco-tunisien Tarak Ben Ammar, finalement placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre le 15 décembre 2011. Trois filiales du groupe ont été reprises par le groupe Technicolor, mais le laboratoire LTC est laissé sur la touche. Les producteurs de films, qui sont aussi en partie responsables de la faillite de LTC, ont profité d’une faille du système liée à la concurrence en se faisant accorder des remises et des délais de paiement à 180 jours. C’est une somme exorbitante qui est due sur les quinze dernières années : 39,1 millions d’euros. Europacorp s’est vu accorder 772.976 € de crédit et Mars Distribution 858.970 € sur la dernière année. Et malheureusement ils sont nombreux dans ce cas. Le Film Français a rapporté que le tribunal de commerce de Paris, a condamné en référé EuropaCorp à payer plus de 257.000 €, de créance à Quinta.

.

.

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts