steven spielberg george lucas USC School of Cinematic Arts

 

Quand Steven Spielberg et George Lucas commencent à prédire des changements radicaux dans l’industrie du film, on se tait et on écoute attentivement. Les deux cinéastes, aux côtés de Don Mattrick, président de Microsoft Interactive Entertainment, et de Julia Boorstin de CNBC en tant que modérateur, ont abordé différents points fondamentaux à l’Université de Californie du Sud dans le cadre de l’ouverture du pôle médias interactifs dans l’enceinte de l’USC School of Cinematic Arts. Selon THR et Variety, les deux monstres sacrés ont donné leur vision de l’avenir des studios hollywoodiens prédisant que les films au cinéma deviendront un marché de niche face à la télévision sur internet. Le paysage cinématographique mondial est en phase de transformation radicale « avec la vente onéreuse des tickets de cinéma, la migration de contenus vers la VOD et même les rêves qui deviendront programmables ».

 

«Une importante crise arrive », a déclaré Spielberg « une implosion où l’on verra trois ou quatre voire même une demi-douzaine de ces tentpoles aux méga-budgets subir des échecs cuisants changeant le paradigme du marché. ». Pour George Lucas, après cette crise, « aller au cinéma coûtera 50, 100 ou 150$ comme à Broadway ou un match de football aujourd’hui. Ce sera quelque chose de coûteux … (Les films) resteront un an à l’affiche, exactement comme les spectacles de Broadway. On l’appellera  le business du « film ». Et c’est presque la situation aujourd’hui. LINCOLN (notre critique) et RED TAILS ont peiné pour obtenir une programmation au cinéma (…) et ce qui était autrefois l’industrie du cinéma sera la télévision sur Internet ».  S’ils ont salué Netflix, ils ont également évoqué les grandes différences entre cinéma et jeux vidéo car « ces derniers ne sont pas encore en mesure de raconter de bonnes histoires et d’intéresser les consommateurs à éprouver de l’empathie pour les personnages. Ils sont le fait de joueurs qui préfèrent la violence ». Cependant, rappelons que Spielberg a dernièrement collaboré avec Microsoft pour réaliser une série TV basée sur le jeu HALO pour Xbox 360. Il se penche aussi sur un autre projet similaire tiré du jeu d’Electronic Arts, Need for Speed. Selon Lucas, «le ‘big game’ des cinq prochaines années sera un jeu où vous sympathiserez très fortement avec les personnages et il est destiné aux femmes et aux filles. Ce sera un énorme succès avec pour résultat de devenir le ‘Titanic’ de l’industrie du jeu où soudain vous créerez une histoire d’amour ou quelque chose d’identique et tout le monde se dira ‘d’où est-ce que ça vient’ ».

 

Mais la vision la plus intéressante abordée sur Variety concerne celle précitée plus haut de George Lucas sur les ‘rêves programmables’. Selon lui, l’avenir de l’entertainment se situera au niveau de ‘l’utilisation d’implants cérébraux’ : « la prochaine étape sera d’être capable de contrôler ses rêves. Vous aurez juste à puiser dans différentes parties de votre cerveau et de créer votre univers. Nous serons en mesure d’utiliser le rêve dans 10 ou 15 ans et ce n’est pas un château en Espagne »

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts