Synopsis : Sandra Bullock est l’agent spécial du FBI, Sarah Ashburn, une enquêtrice rigoureuse et méthodique dont la réputation la précède tant pour son excellence que son arrogance démesurée. Melissa McCarthy quant à elle prête ses traits à l’agent de police de Boston, Shannon Mullins, reconnue pour son fort tempérament et son vocabulaire fleuri. L’une comme l’autre, n’ont jamais eu de partenaire dans le travail… ni vraiment d’amis. Ainsi, lorsque ces deux représentantes de la loi radicalement opposées sont obligées de faire équipe pour arrêter un baron de la drogue sans pitié, elles se retrouvent à devoir lutter non seulement contre un puissant syndicat du crime, mais aussi et surtout contre l’envie de s’entretuer.

 

 

♥♥♥♥♥

 

Les Flingueuses affichePaul Feig signe son nouveau long-métrage et retrouve Melissa McCarthy qu’il a révélée à l’international dans Mes Meilleures Amies lui valant une nomination aux Oscars de la meilleure actrice de second rôle. Après cette comédie existentielle de filles, drôle et touchante, il se tourne ici vers la comédie d’action policière. Mais pas n’importe laquelle puisque Les Flingueuses (The Heat) rappelle quelque peu tout ce pan des fameux tandems masculins déjantés et improbables, du cinéma d’action des années 80-90, mais en mode féminin. Si le traitement narratif use des stéréotypes, clichés et autres ficelles traditionnelles hollywoodiennes du genre, le film parvient néanmoins à tirer son épingle du jeu, bénéficiant d’un savoureux mélange cocasse et casse-cou qui renvoie aux œuvres cultes Tango & Cash, L’Arme Fatale, 48 heures et autre Midnight Run avec un zest de Cagney et Lacey. La jolie pirouette de Feig est là : partir d’une formule standard pour s’approprier habilement le buddy cop movie au féminin dans lequel, à l’instar de leurs prédécesseurs, notre tandem de choc maîtrise son côté frappadingue, alcoolisé, vulgaire, dangereux et tête-brûlée. Car si la scénariste Katie Dippold (Parks and Recreation) développe une intrigue certes un peu trop ténue, la performance de ce duo et leur interaction opère savoureusement à l’écran renforçant ce récit alimenté de répliques cinglantes, jurons, coups bas, coups de feu et émotion.

 

Les Flingueuses The Heat

 

La corsée Melissa McCarthy est Shannon Mullins, un flic bien badass de Boston. Electron libre, violente et vulgaire, elle terrorise son patron de plus en plus désespéré par son travail, n’hésite pas à boucler son frère (Michael Rapaport) en prison se mettant à dos toute sa famille et vit dans un taudis avec un réfrigérateur rempli d’armes, de grenades et d’un lance roquettes. La superbe Sandra Bullock est Sarah Ashburn, un agent coincé du FBI. Condescendante, psychorigide, sans aucune vie personnelle et en quête obsessionnelle de sa prochaine promotion, elle prend quant à elle un malin plaisir à voler la vedette à ses collègues masculins sur toutes les affaires criminelles. La relation entre les deux est détonante et souvent désopilante en dépit de certaines faiblesses dans le scénario, avec des blagues qui s’étendent sur des répliques un peu trop calculées, et parfois le surjeu de leur rôle respectif. Mais dans l’ensemble, Paul Feig livre une comédie d’action policière estivale agréable et sans prétention, qui prend forme dans une mise en scène et un montage plutôt fluides et aérés, au rythme d’une bande originale bien punchy, donnant tout de même bien envie de revoir ces deux quarantenaires hystériques, fanfaronner et flinguer à tout-va dans une suite.

 

 

LES FLINGUEUSES (THE HEAT) de Paul Feig en salles le 21 août 2013 avec Melissa McCarthy, Sandra Bullock, Demian Bachir, Marlon Wayans, Michael Rapaport, Jane Curton, Spoken Reasons. Scénario : Katie Dippold. Producteurs : Peter Chernin, Jenno Topping. Compositeur : Michael Andrews. Costumes : Catherine Marie Thomas. Décors : Jefferson Sage. Accessoiriste : Peter Gelfman. Montage : Brent White, Jay Deuby. Distribution : 20th Century Fox. Durée : 1h57.

.

Commentaires

A la Une

Sony conclut un accord avec Disney pour diffuser les Spider-Man et ses prochains films sur Disney+

Sony Pictures est l’un des seuls groupes à ne proposer pour le moment aucune plateforme de diffusion en streaming. Pourtant,… Lire la suite >>

Antoine Fuqua à la barre d’une nouvelle adaptation de La chatte sur un toit brûlant

Le réalisateur de Training Day et d’Equalizer va adapter la pièce de Tennessee Williams, La chatte sur un toit brûlant…. Lire la suite >>

Monte Hellman, le prix de l’indépendance

Principalement connu pour son film Macadam à deux voies (1971), le réalisateur Monte Hellman nous a quittés ce mardi 20… Lire la suite >>

Rob Zombie à la réalisation d’une adaptation de la série Les Monstres

Rob Zombie va réaliser un film adapté de la série Les Monstres des années 1960. Cette relecture pourrait être diffusée à la… Lire la suite >>

Love, Death + Robots : une première bande-annonce impressionnante pour la saison 2

La série animée d’anthologie de David Fincher et Tim Miller sera de retour sur Netflix en mai prochain.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts