Synopsis : Conversations avec le linguiste et philosophe américain Noam Chomsky, sur sa vision du monde, de l’homme et de tout ce qui nous entoure, dans une série d’interviews avec Michel Gondry, et animé à la main par ce dernier.

 

♥♥♥♥♥

 

Conversation animee avec noam chomsky afficheFacilité et standard sont décidément à l’opposé de ce que propose et invente Michel Gondry depuis des années. Le réalisateur de Human Nature et Eternal Sunshine of the Spotless Mind le prouve une fois encore avec son premier documentaire animé. Dès les premières minutes, Conversation animée avec Noam Chomsky se pose clairement comme un voyage expérimental derrière la rencontre entre le cinéaste français et le linguiste et philosophe américain. Et tout l’intérêt de ce film à la fois ludique et exigeant se trouve dans sa double nature : un retour aux sources et un nouveau défi. Un retour aux sources car il a été dessinateur pour des séries animées dans les années 1980. Un nouveau défi aussi parce que, après sa version de l’ « inadaptable » ÉCUME DES JOURS (notre critique) de Boris Vian sorti l’an passé, Michel Gondry construit sa propre représentation d’éléments complexes. Une fois encore, il donne corps à son propre ressenti, mêlant l’amusement que produit son imagerie mouvante au sérieux et à la richesse de sa discussion avec Noam Chomsky. S’il est d’abord difficile pour l’œil et l’esprit du spectateur de trouver leur place dans un tel enchaînement de formes et de mots, ce dernier peut finir par se prendre au jeu. La limite et l’atout de cette Conversation animée se révèlent ainsi dans cette même profusion de dialogues et d’images.

 

Conversation animée avec Noam Chomsky / IFC FIlms

Conversation animée avec Noam Chomsky / IFC FIlms

 

Cette sensation d’étourdissement, une fois passée son simple constat, peut ainsi traduire ce que ressent Gondry lui-même face à son impressionnant interlocuteur, puits de connaissances sur la science, la philosophie et la linguistique. Suffisamment malin et compétent pour ne pas se laisser dépasser, et en bon interviewer, Gondry affronte la difficulté de l’exercice en l’exposant. L’accent anglais, la gêne de ne pas comprendre tout le discours de Chomsky, le sentiment de stupidité face aux remises en cause de ses interrogations soumises au penseur octogénaire… Toutes ces petites maladresses ont le mérite d’apporter de la sincérité et de la légèreté, entre les longues minutes souvent intéressantes au sujet de la science, l’interprétation du monde, l’apprentissage de la langue et autres sujets existentiels. Le duo reste finalement peu bavard sur la grammaire générative – théorie syntaxique développée par Chomsky – et sur la personnalité très controversée de Chomsky, plus connue aux Etats-Unis. En parallèle, il ne s’interdit pas d’évoquer les souvenirs de jeunesse du linguiste. A leur tour, ces parenthèses assez touchantes et plus intimes apportent une certaine profondeur et une note plus apaisante à la mécanique du langage et de l’animation qui se déroule à un rythme incessant.

 

Conversation animée avec Noam Chomsky / IFC Films

Conversation animée avec Noam Chomsky / IFC Films

 

Par dessus-tout, Conversation animée avec Noam Chomsky, au-delà de l’hommage et des échanges, appartient à Michel Gondry. Liberté et audace lui appartiennent toujours, de même que cette exploration de la mémoire et cette opacité sur la construction de son œuvre. Pas si éloigné en ce sens de Soyez sympa, rembobinez et d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind, son nouveau long-métrage, bien que moins accessible, n’en est pas moins généreux. Sans en avoir l’air, le réalisateur nous invite à privilégier notre propre regard lors d’une première vision, avant que celui-ci ne se tourne davantage vers les réflexions de Chomsky ou vers les réactions imagées de son interlocuteur. Et comme à chaque fois ou presque chez Michel Gondry, une première vision ne suffit pas, ou alors simplement pour constater à quel point il ne donne pas toutes ses cartes de magicien en main. A nous de les saisir en plein vol.

 

 

>> INTERVIEW MICHEL GONDRY AUTOUR DE CONVERSATION ANIMÉE AVEC NOAM CHOMSKY <<

 

  • CONVERSATION ANIMEE AVEC NOAM CHOMSKY (Is the Man Who is Tall Happy ?) écrit et réalisé par Michel Gondry en salles le 30 avril 2014.
  • Producteurs : Raffi Adlan, Michel Gondry, Georges Bermann, Julie Fong.
  • Monteurs : Sophie Reine, Adam M. Weber.
  • Mixage : Gautier De Faultrier, Brent Lestage.
  • Animateurs : Michel Gondry, Valérie Pirson, Timothée Lemoine.
  • Distribution : Shellac (France) – IFC Films (International)
  • Durée : 1h28.

.

Commentaires

A la Une

Officier et Gentleman : Un remake en préparation avec Miles Teller en tête d’affiche

L’acteur de Whiplash et de Top Gun Maverick reprendra le rôle tenu par Richard Gere dans le film original des… Lire la suite >>

Possession : Robert Pattinson s’associe au réalisateur de Smile pour un remake

L’acteur Robert Pattinson et le réalisateur des deux films Smile, Parker Finn, ont pour projet un remake du classique des… Lire la suite >>

Rebecca Ferguson et Idris Elba au casting du nouveau film de Kathryn Bigelow

Après sept ans d’attente, le retour de la réalisatrice oscarisée Kathryn Bigelow n’a jamais été aussi proche. Elle devrait accueillir… Lire la suite >>

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts