L’Interview qui tue de Seth Rogen et Evan Goldberg: critique

Publié par François Taing le 27 janvier 2015

Synopsis : Dave Skylark anime le talk-show Skylark Tonight, au cours duquel il interviewe des célébrités sur des sujets intimes. Alors que Dave et son équipe fêtent leur 1000e épisode, ils découvrent que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un est un fan de leur émission, ce qui incite le producteur du spectacle Aaron à lui proposer une interview. Cependant l’agent de la CIA Lacey propose à Dave et Aaron d’assassiner Kim pour faciliter un coup d’Etat. Ces derniers acceptent à contrecœur. Arrivés en Corée du Nord, ils s’apercevront que tout ne se passera pas aussi bien que prévu.

 

♥♥♥♥♥

 

L'interview qui tue - affiche

L’interview qui tue – affiche

L’Interview qui tue est le buzz de ce début d’année, mais en dehors de toute la médiatisation autour qui a valu à Sony Pictures le plus grand piratage de tous les temps, qu’en est-il vraiment de cette comédie rentrée instantanément dans l’Histoire ? Cette œuvre s’inscrit finalement dans la veine des autres productions de Seth Rogen et Evan Goldberg. C’est cocasse, potache, trash et un peu gore dans la dernière partie. Mais L’Interview qui tue est vraiment réservée aux fans de Seth Rogen et de James Franco. Tous deux bénéficient d’un énorme capital sympathie et nous divertissent avec leur esprit léger et déjanté. A l’instar de C’EST LA FIN (notre critique), certaines célébrités comme Eminem jouent de leurs images et nous livrent quelques séquences loufoques. Si la scène d’ouverture impose d’emblée le ton sans se prendre au sérieux, l’intrigue est composée de blagues souvent ridicules mais qui prêtent quand même à rire. Bien que le pitch ait fait grand bruit, on pouvait se douter plus ou moins à quoi s’attendre. Chaque plaisanterie fait écho à la culture pop américaine. Quant à Seth Rogen et James Franco, les deux comparses restent fidèles à eux-mêmes. C’était cependant peut-être l’occasion pour Lizzy Caplan (Masters Of Sex) de se faire connaître du grand public, mais toute la controverse l’éclipse malheureusement, alors qu’elle apporte une touche féminine à cette comédie au machisme bien prononcé. De son côté, Randall Park (Fresh Off The Boat) parvient à s’en sortir en incarnant le fameux dictateur Kim Jong-Un. Il ne sombre ni dans le ridicule ni dans la caricature grâce à un personnage relativement bien caractérisé par Dan Sterling.

 

James Franco, Lizzy Caplan et Seth Rogen dans L'interview qui tue

James Franco, Lizzy Caplan et Seth Rogen dans L’interview qui tue

 

Après tout ce battage médiatique, marqué par les menaces, la censure, la razzia sur les plateformes en VOD récoltant déjà 40M$ et sa diffusion sur Netflix, on ne s’étonne finalement pas tellement de la fine satire sur ce tortionnaire récalcitrant et la partie critique de cette comédie. Seth Rogen et Evan Goldberg livrent un très léger pamphlet sur les médias et sur l’image que les personnalités, tant people que politiques, fabriquent à la télévision. En nous montrant les dessous de la télévision d’infotainment, L’interview qui tue se moque gentiment de l’Amérique. Correctement réalisé et monté, le film trouve une bonne dynamique entre les moments de bravoure et les blagues plus potaches. Sony s’est quand même donné les moyens avec un budget assez conséquent de retranscrire une Corée du Nord assez fidèle à la réalité et filmer des scènes relativement renversantes. La comédie redonne aussi souffle à Firework de Katy Perry, marquant d’un grand coup le climax dans notre esprit. L’interview qui tue ne marquera bien sûr les esprits que par son pitch polémique de départ, et non par sa qualité cinématographique. Il n’empêche que l’on passe un bon moment à se marrer devant ces deux journalistes attachants…

 

 

  • L’INTERVIEW QUI TUE (The Interview) réalisé par Seth Rogen et Evan Goldberg en salles le 28 Janvier 2015.
  • Avec : Seth Rogen, James Franco, Lizzy Caplan, Randall Park, Diana Bang, Timothy Simons, Reese Alexander, Anders Homl (IV), James Yi, Paul Bae, Geoff Gustafson
  • Scénario : Dan Sterling, Seth Rogen, Evan Goldberg
  • Production : Evan Goldberg, Seth Rogen & James Weaver (II)
  • Photographie : Brandon Trost
  • Montage : Zene Baker & Evan Henke
  • Décors : Jon Billington
  • Costumes : Carla Hetland
  • Musique : Henry Jackman
  • Distribution : Sony Pictures
  • Durée : 1H52

.

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts