54e Semaine de la Critique - affiche

54e Semaine de la Critique – affiche / La comédienne Lou de Laâge embrasse l’horizon s’offrant à elle.

 

 

Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim dans Les Anarchistes de Elie Wajeman

Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim dans Les Anarchistes de Elie Wajeman

Comme chaque année, Charles Tesson, délégué général de la Semaine de la Critique, a livré la Sélection de sa section parallèle, consacrée aux premiers et seconds longs métrages d’auteurs, pour ce 68e festival de Cannes.

 

Sur 1100 productions soumises, 11 oeuvres ont été retenues, dont 9 sont des premières réalisations. À l’instar de la Sélection de Thierry Frémaux, la Semaine de la Critique fera la part belle au cinéma français, même si sur les 7 films en compétition, le Canada, la Palestine, la Corée du Sud, l’Argentine, l’Italie ou encore la Colombie viendront défendre leur drapeau respectif. Ainsi, pour ouvrir les festivités de cette 54e édition, véritable ‘lieu d’émergence’, Charles Tesson et son équipe ont choisi Les Anarchistes, seconde réalisation d’Elie Wajeman. Le récit de ce drame centré sur « l’engagement d’une jeunesse et de sa révolte » mettra en vedette Adèle Exarchopoulos et Tahar Rahim.

 

Parmi les films tricolores, d’abord Ni le ciel, ni la terre de Clément Cogitore, projeté en compétition. Ce drame de guerre se focalisera sur le quotidien de soldats français en Afghanistan, isolés en plein désert et confrontés à des disparitions mystérieuses. Au casting figure Jérémie Rénier avec à ses côtés Kevin Azaïs, vu dans l’excellent LES COMBATTANTS (notre critique) récompensé à la Quinzaine des Réalisateurs l’année dernière. On pourra découvrir également Les deux amis de Louis Garrel en séance spéciale. Alors que son père fera l’ouverture de la 47e Quinzaine des Réalisateurs avec le drame en noir et blanc L’Ombre des Femmes, l’acteur de 32 ans proposera ici son premier film dans lequel il se met aussi en scène en compagnie de Vincent Macaigne et Golshifteh Farahani.

 

Si IT FOLLOWS de David Robert Mitchell (notre critique) nous avait terrifié l’année dernière, un regard sur le film de genre sera de nouveau au rendez-vous, mais cette fois du côté des courts et moyens métrages avec Ramona du Roumain Andrei Cretulescu et Too Cool for School de l’Américain Kevin Phillips.

 

La Semaine de la Critique se clôturera sur le cinéma hexagonal avec La Vie en grand, première réalisation de Mathieu Vadepied. Ce « conte malicieux » suivra deux enfants qui font l’apprentissage de la vie, partagés entre l’éducation de l’école et des expériences insolites pour le moins surprenantes.

 

Cette 54e édition, qui se déroulera du 14 au 22 mai, sera présidée par l’actrice et réalisatrice Ronit Elkabetz qui décernera pour les longs le Grand Prix Nespresso et le Prix Révélation France 4, ainsi que le Prix Découverte Sony CineAlta du court métrage.

.

.

 .

.

 SÉLECTION DE LA 54e SEMAINE DE LA CRITIQUE

 

OUVERTURE

  1. Les Anarchistes d’Elie Wajeman (2e film)

 

EN COMPÉTITION

  1. Dégradé de Arab et Tarzan Nasser (1er film)
  2. Krisha de Trey Edward Shults (1er film)
  3. Mediterranea de Jonas Carpignano (1er film)
  4. Ni le ciel ni la terre (The Wakhan Front) de Clément Cogitore (1er film)
  5. Paulina (La patota) de Santiago Mitre (2e film)
  6. Sleeping Giant de Andrew Cividino (1er film)
  7. La tierra y la sombra (La Terre et l’Ombre) de César Augusto Acevedo (1er film)

 

SÉANCES SPÉCIALES

  1. Coin Locker Girl de HAN Jun-hee (1er film)
  2. Les Deux Amis de Louis Garrel (1er film)

 

COURTS ET MOYENS MÉTRAGES EN COMPÉTITION

  1. Alles Wird Gut (Everything Will Be Okay) de Patrick Vollrath
  2. Boys (Pojkarna) de Isabella Carbonell
  3. Command Action de João Paulo Miranda Maria
  4. La Fin du dragon (The Dragon’s Demise) de Marina Diaby
  5. The Fox Exploits the Tiger’s Might de Lucky Kuswandi
  6. Jeunesse des Loups-Garous (Monsters Turn Into Lovers) de Yann Delattre
  7. Love Comes Later de Sonejuhi Sinha
  8. Ramona de Andrei Crețulescu
  9. Too Cool for School de Kevin Philipps
  10. Varicella (Chickenpox) de Fulvio Risuleo

 

CLÔTURE

  1. La Vie en grand (Learn by Heart) de Mathieu Vadepied (1er film)

Commentaires

A la Une

L’appel des 50 : les éditeurs vidéo français poussent un cri de détresse pour sauver le secteur

Cinquante éditeurs vidéo français s’unissent et appellent à sauver le secteur. Le marché de la copie physique (DVD, Blu-ray, Ultra… Lire la suite >>

Mort de George Floyd : le discours poignant de l’acteur John Boyega

L’interprète de Finn, héros de la saga Star Wars, s’est fait le porte-voix de l’indignation face à l’impunité des meurtres… Lire la suite >>

Ari Aster travaille sur une comédie cauchemardesque de 4 heures

Le réalisateur d’Hérédité et de Midsommar n’en a pas fini de traumatiser des rétines et se lance dans un nouveau… Lire la suite >>

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts