L’Astragale de Brigitte Sy: critique

Publié par Julie Braun le 8 avril 2015

Synopsis : Une nuit d’avril 1957. Albertine, 19 ans, saute du mur de la prison où elle purge une peine pour hold-up. Dans sa chute, elle se brise l’os du pied : l’astragale. Elle est secourue par Julien, repris de justice, qui l’emmène et la cache chez une amie à Paris. Pendant qu’il mène sa vie de malfrat en province, elle réapprend à marcher dans la capitale. Julien est arrêté et emprisonné. Seule et recherchée par la police, elle se prostitue pour survivre et, de planque en planque, de rencontre en rencontre, lutte au prix de toutes les audaces pour sa fragile liberté et pour supporter la douloureuse absence de Julien…

 

♥♥♥♥

 

L'Astragale de Brigitte Sy - affiche

L’Astragale de Brigitte Sy – affiche

Après avoir été longtemps actrice, Brigitte Sy est passée derrière la caméra en 2010 avec Les mains libres. Elle revient cinq ans plus tard en adaptant l’autobiographie L’Astragale d’Albertine Sarrazin parue en 1965. Née en Algérie en 1937 et déposée à l’assistance publique, l’auteure a vogué de foyers en foyers. Délinquante et prostituée, elle a connu une vie courte et très intense. Elle a fini par se consumer entièrement à 29 ans. Mais ce qu’on retient de cette jeune femme, c’est particulièrement son écriture. L’Astragale se lit comme un journal intime dans un style poétique entre l’absurde des poèmes de Boris Vian et le naturalisme des romans d’Emile Zola. Brigitte Sy suit, plan après plan, la trame de ce roman et dresse un portrait intimiste d’Albertine, en insistant sur sa marginalisation et ses ambiguïtés sexuelles. Sa mise en scène épurée, dans un noir et blanc sobre et esthétique, n’aborde pas, en apparence, la poésie et le romanesque de l’existence de cette jeune femme. Mais en introduisant de nombreux passages du livre et en donnant à Albertine la voix et le physique de Leïla Bekhti, la réalisatrice parvient en filigrane à transmettre son atmosphère. Celui d’une vie faite de blessures et d’amour, très vite interrompue. Si cette version cinématographique est mesurée, l’histoire d’amour n’en reste pas moins pleinement ressentie entre Albertine et Julien (Reda Kateb), le malfrat qui l’a recueillie et aidée lorsqu’elle s’est évadée de prison et brisée l’astragale, l’os du pied. Albertine à Paris, Julien en province, leur romance est le reflet de la vie compliquée de cette jeune femme. Tous deux en marge de la société, hors la loi, ont du mal à s’intégrer et à se façonner une relation simple et routinière. En témoigne la multiplication des séquences dans lesquelles ils se donnent des rendez-vous téléphoniques manqués. Albertine vit ainsi dans l’attente, la frustration et un amour démesuré. Dans cette nouvelle adaptation, après celle réalisée par Guy Casaril en 1968, Brigitte Sy, telle une anthropologue, décortique le combat intérieur de ce personnage aux prises avec une douleur physique aussi brûlante que sa souffrance morale. En toute sobriété, L’Astragale explore avec délicatesse et élégance la trajectoire de cette femme entre poésie et dure réalité.

 

 

 

  • L’ASTRAGALE réalisé par Brigitte Sy en salles le 8 avril 2015.
  • Avec : Leïla Bekhti, Reda Kateb, Esther Garrel, Jocelyne Desverchere, India Hair, Jean-Charles Dumay, Jean-Benoît Ugeux, Delphine Chuillot…
  • Scénario : Brigitte Sy et Serge Le Péron d’après l’autobiographie L’Astragrale d’Albertine Sarrazin
  • Production : Paulo Branco
  • Photographie : Frédéric Serve
  • Montage : Julie Dupré
  • Décors : Françoise Arnaud
  • Costumes : Françoise Arnaud
  • Musique : Béatrice Thiriet
  • Distribution : Alfama Films
  • Durée : 1h37


Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts