Livre/ Cinémas et cinéphilies populaires: critique

Publié par Olivia van Hoegarden le 8 septembre 2015

Résumé : Gwénaëlle Le Gras, maître de conférence en études cinématographiques à l’université de Bordeaux Montaigne et Geneviève Sellier, historienne du cinéma, publient les résultats de leur programme de recherche qui a réuni près de 17 spécialistes internationaux. Cette investigation, qui a duré 3 ans, offre une analyse des genres cinématographiques et des stars de l’après-guerre, via la lecture notamment de magazines en vogue tel Cinémonde.

 

♥♥♥♥♥

 

Cinémas et cinéphilies populaires - livre

Cinémas et cinéphilies populaires – livre

Le cinéma dissimule bien des symboles. Il est depuis sa création un témoin de l’Histoire. Gwénaëlle Le Gras et Geneviève Sellier se proposent de nous faire découvrir les dessous du cinéma d’après-guerre de 1945 à 1958, et font paraître aux éditions Nouveau Monde, les résultats d’une recherche sur le cinéma de genre et la presse qui l’accompagne. Recherche qu’elles ont menée trois ans durant en compagnie d’une vingtaine de maîtres en cinéma internationaux (Susan Hayward, Camille Beaujeault  Delphine Chedaleux, Sandrine Dubouilh…). Explorateurs des soubassements de l’industrie cinématographique qui vit l’éclosion de stars telles Edwige Feuillère, Martine Carol ou Jean-Claude Pascal, ils ont compilé de l’information ad libitum au cours d’un travail de fourmi. Cela va de la configuration des salles de théâtre, adaptées pour les projections sur grand écran, aux débats des lecteurs de Cinémonde à propos du rôle d’Anouk Aimée dans Les mauvaises rencontres d’Alexandre Astruc (1955) évoquant l’avortement. Certes, tout sujet mérite son analyse, mais elle est souvent plombée ici par le nombre d’intervenants, chacun y allant de sa thèse ou de son mémoire universitaire. La multiplicité des sujets ajoute à la complexité du propos, aucun n’étant véritablement relié à l’autre par une réflexion ombrelle. Destiné à un public très restreint, ce travail très, (trop?) technique, intéressera particulièrement les grands passionnés, les érudits, les monomaniaques du genre, car il manque une vision holistique. Les deux auteures principales auraient pu y remédier en donnant un éclairage à dimension historique au lieu de mettre bout à bout la liste de courses des chercheurs. Dommage. Si la culture cinématographique au sens large y aurait gagné, de nombreuses références et une importante bibliographie sauvent cependant l’ensemble.

 

 

  • CINÉMAS ET CINÉPHILIES POPULAIRES DANS LA FRANCE D’APRÈS-GUERRE 1945-1958 de Gwénaëlle Le Gras et Geneviève Sellier, disponible aux éditions Nouveau Monde depuis le 20 juillet 2015.
  • 384 pages
  • 26 €

Commentaires

A la Une

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Cannes 2020 : The French Dispatch, Soul parmi les 56 films sélectionnés

Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce mercredi 3 juin les 56 longs-métrages sélectionnés pour être présentés dans différents… Lire la suite >>

[Vidéo] Décès de George Floyd : Spike Lee réagit en citant son film Do The Right Thing

Le réalisateur américain au cinéma militant a monté une vidéo qui rapproche l’arrestation qui a entraîné la mort de l’Afro-Américain… Lire la suite >>

Cinémas : l’UGC George V va fermer définitivement

L’UGC George V des Champs-Élysées tire sa révérence. Le bail de l’établissement, probablement transformé en hôtel de luxe, ne sera… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts