Livre/ L’Art du regard de Nicolas Winding Refn et Alan Jones: critique

Publié par Jacques Demange le 27 octobre 2015

Résumé : Le premier livre du réalisateur de « Drive », Prix de la mise en scène à Cannes 2011. Une petite histoire du cinéma d’Exploitation des années 60 et 70 en 316 affiches à travers la collection de Nicolas Winding Refn.

 

♥♥♥♥♥

 

L'Art du Regard - couverture

L’Art du Regard – couverture

Loin de se limiter à sa seule production hollywoodienne, la filmographie de Nicolas Winding Refn atteste d’une curiosité cinéphilique sérieuse et insolite. La preuve en images avec ce monumental L’Art du regard. À l’origine du projet, il y a l’achat par le cinéaste danois d’une quantité monstre d’affichettes tirées de films d’exploitation souvent disparus mais pas toujours oubliés. Conçu, selon les mots de son auteur, comme un film, l’ouvrage prend la forme d’un collage dadaïste. La mise en page aménage une place à des commentaires bienvenus, signés par le journaliste et ami de Refn, Alan Jones, venus éclairer le contexte souvent trouble des productions sélectionnées. Derrière les atours graphiques des affiches, la vision contrariée d’une œuvre qui ne saura tenir ses promesses. Nécessaire à la vie du film, la réclame prend ici une valeur symbolique. L’invisible et le (trop) dicible se complètent à travers un dialogue ludique où le spectateur et son imagination (justement suscitée par ces représentations figées) jouent un rôle prépondérant. L’entreprise de Refn associe le plaisir fétichiste à la vision biaisée du voyeur. Forcément incomplète, la représentation filmique n’en tire que plus de jouissance. Au détour des postures stéréotypées, la présence d’un chef-d’œuvre (l’affiche originale de Repulsion de Roman Polanski, 1965), sorte de mise en abyme des visées de l’ouvrage. Plutôt qu’un recyclage, le cinéaste-cinéphile sublime ces entrées matières qui, à elles seules, constituent déjà des œuvres en soi. À travers ses nombreuses reproductions, L’Art du regard se propose comme un voyage visuel et plastique à travers une cinématographie mal connue. Beau livre, la sortie de l’ouvrage coïncide habilement avec l’arrivée des fêtes de fin d’année.

 

 

 

  • L’ART DU REGARD de Nicolas Winding Refn et Alan Jones disponible en librairie depuis le 14 octobre 2015 chez La Rabbia en association avec l’Institut Lumière / Actes Sud.
  • Traduction Philippe Garnier
  • 325 pages
  • 80 €

 

L'Art du RegardL'Art du RegardL'Art du Regard

Commentaires

A la Une

Mad Max : Anya Taylor-Joy pourrait camper la jeune Furiosa

La star des Nouveaux Mutants a été auditionnée pour jouer le rôle de Furiosa dans le prequel racontant la jeunesse… Lire la suite >>

Le réalisateur Thomas Lilti redevient médecin face à la pandémie

Le réalisateur d’Hippocrate a décidé de rejoindre les rangs de ses confrères soignants en pleine crise pandémique de Covid-19.  … Lire la suite >>

Confinement : The Jokers invite petits et grands à jouer avec son cahier d’activités cinéphile

Le distributeur hexagonal de Parasite vous offre de petits jeux ludiques et un concours autour du cinéma, pour divertir petits… Lire la suite >>

Confinement : le décor d’un tournage en pause plonge les passants dans le Paris de l’Occupation

Repérées au début du mois par les habitants du quartier, deux rues de la Butte Montmartre arborent des affiches du… Lire la suite >>

Confinement : Masterclass et cours donnés par de grands noms du septième art en accès libre

Accédez à des centaines de masterclass, de tables rondes, et de cours livrés par des personnalités du cinéma depuis chez… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts