Mind the Gap : Willem Dafoe parle de ses diastèmes

Publié par Laurianne de Casanove le 1 juin 2016
Willem Dafoe - Mind the Gap

Willem Dafoe – Mind the Gap

Willem Dafoe nous parle de ses dents dans une courte vidéo décalée, vendue pour une œuvre de charité et signée par l’acteur russe Grigoriy Dobrygin.

.

.

.

En français, on appelle cela les dents du bonheur, et on trouve souvent ça charmant, surtout si c’est Vanessa Paradis qui sourit. En anglais, on désigne ce trait physique par « gap », c’est à dire « trou », « vide », « espace ». Moins poétique. 

.

Dans une courte vidéo drôle et étrange, Willem Dafoe, face caméra, se penche sur l’histoire de ses diastèmes. L’acteur américain est connu tant pour son talent que pour sa versatilité. Il a été nommé deux fois aux Oscars pour Platoon d’Oliver Stone (1986) et l’Ombre du vampire de E. Elias Merhige (2000). On l’a vu à la fois dans des blockbusters comme Spider-Man de Sam Raimi (2002) et des films d’auteurs à l’image d’Antichrist de Lars Von Trier (2009) et de Go Go Go Tales d’Abel Ferrara (2012). Récemment, il était au 69e Festival de Cannes pour présenter Dog Eat Dog de Brian de Palma en clôture de la Quinzaine des Réalisateurs.

.

Le voilà donc aujourd’hui dans un très court métrage signé Grigoriy Dobrygin. Le comédien russe, récompensé par un Ours d’Argent à Berlin pour sa prestation dans Comment j’ai passé cet été d’Alekseï Popogrebski et vu dans Un Homme très recherché d’Anton Corbijn, choisit d’évoquer ici l’un des traits physiques les plus emblématiques de Dafoe : ses dents. Il a lui-même écrit le scénario en collaboration avec Maksym Kurochkin.

.

« Les gens m’ont suggéré de faire corriger mes diastèmes » explique Dafoe au début du film. « Mais j’aime mes diastèmes » ajoute-t-il très vite. « Mon père me disait : fils, tes dents ont l’air conditionné » raconte encore l’acteur avant de conclure « Les gens disent que l’on est jamais trop mince ou trop riche. Je dis qu’on n’a jamais assez de trous ».

.

Ironiquement intitulée Mind the Gap, soit une référence à la phrase utilisée dans le métro londonien pour rappeler aux usagers l’espace relativement grand séparant la rame et le bord du quai, la vidéo a été vendue pour plus de 100 000 dollars lors d’une vente aux enchères pour une œuvre de charité. L’argent ira à différents fonds venant en aide aux enfants.

.

.

Commentaires

A la Une

Joker – Folie à deux : un nouveau trailer déjanté

La nouvelle bande-annonce du Joker : Folie à deux a déjà dépassé les millions de vues en moins de 24… Lire la suite >>

Michael Mann lance un site dédié au processus de création de tous ses films

The Michael Mann Archives a été lancé le 16 juillet dernier, et le premier film accessible aux abonnés est aussi… Lire la suite >>

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts