Mind the Gap : Willem Dafoe parle de ses diastèmes

Publié par Laurianne de Casanove le 1 juin 2016
Willem Dafoe - Mind the Gap

Willem Dafoe – Mind the Gap

Willem Dafoe nous parle de ses dents dans une courte vidéo décalée, vendue pour une œuvre de charité et signée par l’acteur russe Grigoriy Dobrygin.

.

.

.

En français, on appelle cela les dents du bonheur, et on trouve souvent ça charmant, surtout si c’est Vanessa Paradis qui sourit. En anglais, on désigne ce trait physique par « gap », c’est à dire « trou », « vide », « espace ». Moins poétique. 

.

Dans une courte vidéo drôle et étrange, Willem Dafoe, face caméra, se penche sur l’histoire de ses diastèmes. L’acteur américain est connu tant pour son talent que pour sa versatilité. Il a été nommé deux fois aux Oscars pour Platoon d’Oliver Stone (1986) et l’Ombre du vampire de E. Elias Merhige (2000). On l’a vu à la fois dans des blockbusters comme Spider-Man de Sam Raimi (2002) et des films d’auteurs à l’image d’Antichrist de Lars Von Trier (2009) et de Go Go Go Tales d’Abel Ferrara (2012). Récemment, il était au 69e Festival de Cannes pour présenter Dog Eat Dog de Brian de Palma en clôture de la Quinzaine des Réalisateurs.

.

Le voilà donc aujourd’hui dans un très court métrage signé Grigoriy Dobrygin. Le comédien russe, récompensé par un Ours d’Argent à Berlin pour sa prestation dans Comment j’ai passé cet été d’Alekseï Popogrebski et vu dans Un Homme très recherché d’Anton Corbijn, choisit d’évoquer ici l’un des traits physiques les plus emblématiques de Dafoe : ses dents. Il a lui-même écrit le scénario en collaboration avec Maksym Kurochkin.

.

« Les gens m’ont suggéré de faire corriger mes diastèmes » explique Dafoe au début du film. « Mais j’aime mes diastèmes » ajoute-t-il très vite. « Mon père me disait : fils, tes dents ont l’air conditionné » raconte encore l’acteur avant de conclure « Les gens disent que l’on est jamais trop mince ou trop riche. Je dis qu’on n’a jamais assez de trous ».

.

Ironiquement intitulée Mind the Gap, soit une référence à la phrase utilisée dans le métro londonien pour rappeler aux usagers l’espace relativement grand séparant la rame et le bord du quai, la vidéo a été vendue pour plus de 100 000 dollars lors d’une vente aux enchères pour une œuvre de charité. L’argent ira à différents fonds venant en aide aux enfants.

.

.

Commentaires

A la Une

Les nommés aux Oscars 2019

Les nominations aux Oscars 2019 ont été dévoilées ce mardi 22 janvier à Los Angeles. Roma, A Star Is Born… Lire la suite >>

Trailer de High Flying Bird réalisé par Steven Soderbergh pour Netflix

La bande annonce de High Flying Bird, nouveau film Netflix signé Steven Soderbergh, primé aux Oscars pour Traffic, plonge le… Lire la suite >>

Anne Hathaway dans The Witches de Robert Zemeckis

Anne Hathaway jouera dans The Witches, seconde adaptation du roman pour enfants publié par Roald Dahl en 1983, sous la… Lire la suite >>

Un teaser pour Ghostbusters 3 réalisé par Jason Reitman 

Trente cinq ans après son père, le réalisateur In the Air et Juno revisite la chasse aux fantômes. Les premières… Lire la suite >>

Sofia Coppola et Bill Murray réunis pour On the Rocks

La réalisatrice Sofia Coppola et l’acteur Bill Murray vont se retrouver, seize ans après le succès de Lost in Translation,… Lire la suite >>

Écoutez nos Podcasts

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CREED II 832 553 1 832 553
2 LES INVISIBLES 384 239 1 384 239
3 AQUAMAN 268 091 4 2 906 326
4 EDMOND 247 500 1 247 500
5 MIA ET LE LION BLANC 150 392 3 1 114 846
6 ASTERIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE 143 796 6 3 612 760
7 BOHEMIAN RHAPSODY 134 063 11 4 059 510
8 LE RETOUR DE MARY POPPINS 111 803 4 1 423 581
9 BUMBLEBEE 111 016 3 1 021 962
10 UNE AFFAIRE DE FAMILLE 88 386 5 663 468

Source: CBO Box office