Cannes 2017/ The Villainess de Jung Byung-gil : critique

Publié par Antoine Gaudé le 24 mai 2017

Synopsis : Depuis l’enfance, Sook-hee a été entraînée pour devenir une tueuse sans pitié. Lorsque Madame Kwon, chef du Service des renseignements sud-coréen, l’engage comme agent dormant, elle lui offre une seconde chance. “Donne-nous dix ans de ta vie, tu auras la liberté.”. Sa nouvelle identité est Chae Yeon-soo, 27 ans, actrice de théâtre. Avec la promesse d’une liberté complète en échange de servir son pays pendant 10 ans, Sook-hee commence une nouvelle vie. Pour cette femme qui a vécu comme tueuse, mener une existence normale n’est pas une tâche facile. Mais quand deux hommes entrent dans sa vie, les secrets de son passé sont dévoilés.

♥♥♥♥♥

 

The Villainess - affiche

The Villainess – affiche

Alors que le cinéma de genre coréen paraît parfois tourner en rond, The Villainess de Jung Byung-gil, présenté en séance de minuit, jette l’air de rien son petit grain de sable dans la production actuelle, si timorée et caricaturale du film d’action. Si l’on retrouve cette écriture généreuse et coutumière autour du mélange des genres – The Villainess étant tour à tour un film d’action, une comédie romantique, un drame puis de nouveau un film d’action –, le film exploite au maximum les codes et les archétypes de chacun des genres tout en poussant la logique de la surenchère à des hauteurs parfois inattendus. Les scènes d’action prennent ainsi la forme du jeu vidéo, où l’héroïne passe d’une salle à l’autre, d’un décor à l’autre, en massacrant le plus de monde possible jusqu’au fameux boss final. Jung Byung-gil expérimente alors les formes actuelles du cinéma d’action, les ajoutant les unes aux autres, moins gratuitement qu’il n’y paraît : plan-séquences, vision subjective ou troisième personne, chorégraphies sophistiquées, gunfights ou combat au long couteau, courses-poursuites… On lui reconnaît d’ailleurs une utilisation efficace des décors et des objets dans ces séquences qui lui permettent d’éviter une forme de redondance – l’héroïne s’adaptant à chaque fois à la géographie des lieux – en particulier lors de sauts qui l’amène sur d’autres plateaux de jeu. En ce qui concerne la comédie romantique, l’histoire d’amour entre les deux agents prêtent à sourire tant le cinéaste tombe dans un sentimentalisme un peu ringard. Mais c’est peut-être dans le drame que le film trouve son plus bel alibi : l’héroïne, tiraillée par ses sentiments, doit finalement affronter son premier amour qui n’est d’autre que l’assassin de son père. Sous influences plus ou légitimes (Besson, Tarantino…), The Villainess n’en reste pas moins un film d’action de haute tenue, et devrait ravir les amateurs de séances de minuit…

.

.

.

  • THE VILLAINESS de Jung Byung-Gil en salles prochainement
  • Avec : Kim Ok-Vin, Shin Ha-Kyun, Bang Sung-Jun, Kim Seo-hyung…
  • Scénario : Jung Byung-Gil et Jung Byeong-Sik
  • Photographie : Park Jung-hun
  • Montage : Heo Sum-Mi
  • Décor : Kim Hee-Jin
  • Musique : Koo Ja-Wan
  • Durée : 2h09

.

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts