Deauville 2017/ Barry Seal American Traffic de Doug Liman : critique

Publié par Antoine Gaudé le 3 septembre 2017

Synopsis : L’histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l’une des plus grosses opérations secrètes de l’histoire des Etats-Unis.

♥♥♥♥♥

 

Barry Seal American Traffic - affiche

Barry Seal American Traffic – affiche

Présenté en ouverture au Festival du Cinéma Américain de Deauville, le nouveau film de Tom Cruise, enfin de Doug Liman (La mémoire dans la peau, Edge of Tomorrow), vient re-colorer une année 2017 assez terne pour le dernier héros du cinéma américain (Jack Reacher 2, La Momie). Avec son escouade attitrée de scénaristes et réalisateurs (Doug Liman, Jopseh Kosinski, Christopher McQuarrie) qu’il emmène dorénavant partout, Cruise laisse de côté les héros pour jouer un pilote arnaqueur, qui a quitté la TWA, et à l’histoire vraie complètement délirante. Visant un ton décalé et satirique, Barry Seal : American Traffic affiche une influence scorsesienne (voix-off, regard caméra) avec ce thème de l’ascension et de la chute d’un zéro devenu héros. L’histoire rocambolesque de Barry Seal méritait sûrement un traitement aussi foutraque, un filmage frénétique et une narration chaotique. Un déferlement d’images et d’informations qui peut sans doute saturer, car le film a tendance à se désintéresser de ses personnages (l’agent de la CIA, la femme poupée Barbie, les mafieux latinos). Doug Liman se focalise essentiellement sur son histoire vraie et surtout l’énergie comique de sa star. L’aspect satirique y est tellement recherché, avec ses images d’archives reprenant des discours trompeurs de Jimmy Carter ou de Ronald Reagan, que toute la dimension critique (les guerres au Nicaragua, l’ingérence américaine) y est reléguée quasiment hors cadre. L’ironie prime à tout prix ; le héros n’ayant de cesse de déclamer sa flamme pour ce « merveilleux » pays capitaliste où le rêve est à portée de mains. Voyageant de pays en pays, de régions en régions, ici toutes interchangeables, pour faire son traffic de cigares, de drogues puis d’armes dans son avion supersonique, Barry Seal enchaîne les succès aussi vite que les déconvenues, tentent de contenter tous ses employeurs (CIA, le cartel de Medellin, le gouvernement) et finit par toucher au bonheur, du moins pendant une petite décennie (1978-1986). Suffisant pour raconter son histoire, oui. Car il n’y a qu’aux États-Unis où des histoires comme celle-ci existent et viennent grossièrement nourrir son imaginaire, sa morale et son idéologie. Divertissement sous amphétamine, Barry Seal : American Traffic est un pur film de Tom Cruise. Infatigable et surexcité à l’image de son personnage, la star est toujours aussi généreuse dans l’effort, preuve que ses deux derniers films n’étaient pas le début d’un possible déclin. Inoxydable, l’icône court toujours.

.

.

.

  • BARRY SEAL : AMERICAN TRAFFIC (American Made)
  • Sortie salles : 13 septembre 2017
  • Réalisation : Doug Liman
  • Avec : Tom Cruise, Sarah Wright, Domhnall Gleeson, E. Roger Mitchell, Jesse Plemons, Caleb Landry Jones, Alejandro Edda, Lola Kirke…
  • Scénario : Gary Spinelli
  • Production : Brian Grazer, Doug Davison, Brian Oliver, Tyler Thompson, Kim Roth, Chevy Chen
  • Photographie : Cesar Charlone
  • Montage : Andrew Mondshein
  • Décors : Dan Weil
  • Musique : Christophe Beck
  • Distribution : Universal Pictures
  • Durée : 1h55

.

Commentaires

A la Une

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Ridley Scott donne des nouvelles des séries Alien et Blade Runner

Au micro de la BBC, Ridley Scott a confirmé la progression du développement des séries adaptées de ses films à… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LES BODIN'S EN THAILANDE 580 181 1 580 181
2 ALINE 301 206 2 896 417
3 LES ETERNELS 209 800 3 1 455 865
4 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 158 922 1 158 922
5 AMANTS 136 003 1 136 003
6 MOURIR PEUT ATTENDRE 83 764 7 3 892 174
7 AFFAMES 75 483 1 75 483
8 MARATHON ONE PIECE 1000 LOGS 69 460 1 69 460
9 VENOM : LET THERE BE CARNAGE 63 113 5 1 586 933
10 ILLUSIONS PERDUES 60 444 5 752 693

Source: CBO Box office

Nos Podcasts