Résumé : Je me souviens. Je me souviens de quoi ? Ah oui, je me souviens que l’éditeur de ce présent ouvrage m’a demandé d’écrire un petit texte de présentation. Sachant que l’éditeur n’est autre que le jeune frère de l’auteur (onze ans de différence), l’auteur se souvient de pas mal de trucs, dont celui-ci : Quand l’éditeur avait cinq ans, j’en avais donc seize. Je me souviens que j’organisais des compétitions de pénos. Chacun à son tour dans les buts. Le premier qui arrive à dix. Mon truc, c’était de mener genre 7-0. Puis de le laisser me remonter, voire me dépasser. Donc à 8/7 pour lui, je repasse devant… 9/8… balle de match… Et finalement il gagne ! Il ne s’est jamais rendu compte de rien, et je n’ai jamais osé lui avouer la vérité. Je sais ce texte va être un choc. En même temps, on s’en fout un peu, puisque les “Je me souviens” parlent de cinéma. Par exemple, souvenirs de Delicatessen, l’histoire passionnante d’un boucher dont le lit grince. La Cité des enfants perdus, où l’on apprend qu’il est sain de laisser les enfants roter après avoir mangé du cervelas. Alien, resurrection, drame œdipien, Amélie Poulain, l’histoire d’un nain de jardin qui mange des framboises au bout de ses doigts, si je me souviens bien. Encore que. Bref, plus de 500 “Je me souviens” plus sérieux que ceux-ci. Encore que…

♥♥♥♥♥

 

500 je me souviens Anecdotes de tournage - Jean-Pierre Jeunet

500 je me souviens… Anecdotes de tournage – Jean-Pierre Jeunet

Belle surprise que ces 500 souvenirs signés et répertoriés par le réalisateur français Jean-Pierre Jeunet. Souvent drôle, toujours instructif, ce petit ouvrage se lit d’un trait et ne cesse jamais de surprendre. De ses premiers travaux d’animation à L’Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet, le cinéaste revient sur les nombreux épisodes entourant la production de ses films. Casting, repérages, création des effets spéciaux, tournage, choix de mise en scène, direction d’acteurs, projections en salles, réception publique et critique apparaissent comme le terreau d’anecdotes permettant de retracer le parcours d’une œuvre aussi cohérente qu’atypique. Et quel parcours ! Le surréalisme halluciné de Delicatessen ou la fantaisie de La Cité des enfants perdus se prolongent à Hollywood avec Alien Resurrection avant de s’épanouir à l’intérieur de l’atmosphère intemporelle du Fabuleux destin d’Amélie Poulain. Jeunet s’amuse ainsi à comparer les méthodes américaines et françaises, expose les évolutions de sa filmographie en s’attardant sur les problématiques très concrètes entourant le tournage de ses films. Au-delà des simples anecdotes, les réflexions du réalisateur prennent la forme d’un tour d’horizon critique qui inclut les courts métrages, les publicités, mais aussi les projets inachevés de l’auteur (voir l’instructif chapitre consacré à L’Odyssée de Pi de Ang-Lee). Imprégnée d’un humour sincère (éloignée en cela de la perspective nostalgique ou cynique qu’implique parfois la rédaction de ce type d’ouvrage), l’écriture de Jeunet évoque fréquemment la question de l’aléa comme matière première de sa création artistique, tout en revenant sur les rencontres qui ont marqué sa carrière. Des collaborations harmonieuses avec Audrey Tautou, Sigourney Weaver, ou Winona Ryder répondent les relations plus tumultueuses avec Harvey Weinstein, tandis que le cinéaste français insiste sur l’influence exercée par ses contemporains (son ami et collaborateur Marc Caro, Tim Burton), ses modèles (le tandem Carné-Prévert, Tex Avery, le dessinateur Marcel Gotlib), et certains films (Il était une fois dans l’Ouest ; La Nuit américaine) sur ses propres réalisations. La mise en page aérée et les amusantes illustrations signées par Charlie Poppins (que l’on connaissait déjà pour son album Le strict maximum paru chez Dargaud) accompagnant l’écrit renforcent encore l’immense plaisir pris à la lecture de ces mémoires (en acte) pas comme les autres.

 

 

 

  • 500 JE ME SOUVIENS… ANECDTES DE TOURNAGE
  • Auteur : Jean-Pierre Jeunet
  • Éditions : LettMotif
  • Date de parution : 13 avril 2018
  • Format : 260 pages
  • Tarif : 18 € (papier) – 9,99 € (format numérique)

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur collective à un studio de cinéma. Un choix audacieux pour …

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de l’icône Pamela Anderson aux côtés de Liam Neeson.

Cannes 2024 : La Quinzaine des cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le globe.

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise toujours à mettre en avant les premiers et seconds longs-métrages.

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts