Résumé : On l’a baptisé « le roi de la série B ». Il a réalisé ou produit des centaines de films de tous genres : épouvante, fantastique, films de gangster, science-fiction, western… On lui doit des classiques comme La Petite Boutique des horreurs, La Chute de la maison Usher, Le Masque de la mort rouge, Les Anges sauvages ou Bloody Mama. Il a distribué aux Etats-Unis des films de Truffaut, Fellini, Bergman, Resnais, Kurosawa, Herzog… Il a lancé les carrières de toute une génération d’acteurs, cinéastes et scénaristes : Jack Nicholson, Martin Scorsese, Francis Ford Coppola, Joe Dante, Monte Hellman, Peter Bogdanovich, James Cameron, Jonathan Demme, Ron Howard…Dans cette autobiographie, Roger Corman détaille les clés de sa réussite : faire un film pour quelques centaines de milliers de dollars, boucler un tournage en moins de dix jours, garder un contrôle total sur la production, ne jamais perdre d’argent. A son récit truffé de conseils et d’anecdotes se mêlent les témoignages de ceux, célèbres ou non, qui ont côtoyé cette légende du cinéma hollywoodien.

♥♥♥♥♥

 

Comment jai fait 100 films sans jamais perdre un centime - Roger Corman

Comment j’ai fait 100 films sans jamais perdre un centime – Roger Corman

Figure phare de la cinéphilie internationale, Roger Corman est autant connu pour son activité de producteur que de réalisateur et de distributeur. Simple artisan, grand patron du cinéma d’exploitation, mécène des futurs auteurs du Nouvel Hollywood (Coppola, Bogdanovich, Scorsese, Dante), mais aussi affabulateur de génie aux ambitions démesurées, les qualificatifs le concernant ne manquent pas. Cet ouvrage permet donc de résoudre quelques malentendus, le premier intéressé revenant en détail sur les grandes étapes d’une carrière aux multiples facettes. Épaulé par le producteur Jim Jerome, Corman (se) raconte. De ses études d’ingénieur à la fondation de sa propre société de production New World Pictures, Corman livre une méthode éprouvée sur les cent tournages auréolant sa faste carrière. L’apport psychanalytique contenu par le cycle Edgar Allan Poe (huit adaptations réalisées entre 1960 et 1964), la dimension politique de l’engagé The Intruder, l’importance jouée par l’humour dans le succès La Petite Boutique des horreurs, ou le caractère sulfureux des Anges sauvages, sont passés au crible, prolongeant l’intérêt initial des métrages par le truchement d’un regard rétrospectif et subjectif. Si son fond impressionne, c’est bien par sa forme que le présent ouvrage se distingue des habituelles autobiographies de réalisateurs. Accolés aux propos de Corman, de nombreux témoignages de ses proches collaborateurs (parmi lesquels Coppola, Scorsese, Jack Nicholson, Peter Fonda, Sam Arkoff) apparaissent comme des contre-champs relayant ou approfondissant les réflexions du réalisateur. Cette structure éclatée mais rendue cohérente par son traditionnel développement chronologique épouse les contours d’une filmographie conjuguant sans cesse l’éclectisme (de tons et de genres) à l’homogénéité (d’une approche). Profitant d’une excellente traduction cosignée par Olivia Allègre et Frédéric-Guillaume Goetz, l’ouvrage s’offre donc comme une somme qui permettra au lectorat français d’en apprendre plus sur la personnalité de Corman, mais aussi sur une période particulièrement intéressante du cinéma américain qui vit l’apparition progressive des films indépendants investir l’horizon des studios hollywoodiens. Entre les négociations, les échecs et les réussites, entre les légendes et les nombreuses réalités émaillant ce récit atypique, se dessine l’image d’un cinéma et d’un artiste dont la force et l’intelligence furent d’être constamment à contre-courant.

 

 

 

  • COMMENT J’AI FAIT 100 FILMS SANS JAMAIS PERDRE UN CENTIME
  • Auteurs : Roger Corman avec Jim Jerome
  • Traduction : Olivia Allègre, Frédéric-Guillaume Goetz
  • Éditions : Capricci
  • Collection : Première collection 
  • Date de parution : 21 juin 2018
  • Format : 412 pages
  • Tarifs : 22 €

Commentaires

A la Une

Sony conclut un accord avec Disney pour diffuser les Spider-Man et ses prochains films sur Disney+

Sony Pictures est l’un des seuls groupes à ne proposer pour le moment aucune plateforme de diffusion en streaming. Pourtant,… Lire la suite >>

Antoine Fuqua à la barre d’une nouvelle adaptation de La chatte sur un toit brûlant

Le réalisateur de Training Day et d’Equalizer va adapter la pièce de Tennessee Williams, La chatte sur un toit brûlant…. Lire la suite >>

Monte Hellman, le prix de l’indépendance

Principalement connu pour son film Macadam à deux voies (1971), le réalisateur Monte Hellman nous a quittés ce mardi 20… Lire la suite >>

Rob Zombie à la réalisation d’une adaptation de la série Les Monstres

Rob Zombie va réaliser un film adapté de la série Les Monstres des années 1960. Cette relecture pourrait être diffusée à la… Lire la suite >>

Love, Death + Robots : une première bande-annonce impressionnante pour la saison 2

La série animée d’anthologie de David Fincher et Tim Miller sera de retour sur Netflix en mai prochain.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts