Amanda de Mikhaël Hers : critique

Publié par Erica Farges le 22 novembre 2018

Synopsis : Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

♥♥♥♥♥

 

Amanda - affiche

Amanda – affiche

Que ce soit le passé qui hante les personnages dans Memory Lane ou deux inconnus qui se rapprochent suite au décès d’un proche en commun dans Ce sentiment de l’été, le deuil apparaît tout au long de la filmographie de Mikhaël Hers. Amanda, référence aux attentats de novembre 2015, met en scène la perte d’un parent mort pendant une tragédie collective. Dès le titre, la figure de l’enfant est mise en avant, une nouveauté pour le réalisateur qui généralement se concentre sur le devenir de jeunes adultes. Ici, l’innocence est menacée par la confrontation brutale à la mort. Ainsi, le regard porté cesse d’être celui de la nostalgie pour devenir celui de l’urgence de vivre le moment immédiat. Lors d’une première partie particulièrement bien ficelée, les personnages évoluent dans un Paris de tous les jours, loin des quartiers touristiques. Une fresque relationnelle se dessine avec une simplicité plaisante au sein de ce paysage urbain. L’aspect le plus réussi est sans doute la représentation du traumatisme lui-même avec une violence frontale de l’image qui intervient brutalement, aussitôt après l’angoisse provoquée par la suggestion, enfermant David (Vincent Lacoste) dans un mutisme post-traumatique. À partir de là, une transformation personnelle s’effectue en parallèle de la modification de la ville chamboulée par l’attaque. La seconde moitié est plus inégale, car le fil narratif se perd un peu dans une succession de pistes abrégées et schématiques. Malgré cette faille, Amanda demeure une œuvre bouleversante. Hers nous plonge dans un Paris aux parcs verdoyants. Il en est de même pour Londres où se déroulent les dernières séquences. Le cinéaste, qui avait planté le décor de Memory Lane dans la banlieue parisienne sud-ouest et avait voyagé dans les mégalopoles du Monde pour Ce sentiment de l’été, conserve son amour pour ces environnements. Mais ce sont surtout les protagonistes humains qui constituent le cœur du drame, comme l’attestent les nombreux plans rapprochés sur leurs visages. Vincent Lacoste est parfait dans le rôle de David qui passe du jeune oncle cool à une sorte de père de substitution, contraint de prendre des décisions importantes et d’abandonner son insouciance à cause de la mort prématurée de sa sœur (Ophelia Kolb) dans des circonstances tragiques. On retient particulièrement la révélation d’Isaure Multrier, petit rayon de soleil, elle est d’une spontanéité touchante lorsqu’elle interprète la fillette dont le long-métrage porte le prénom. Principalement portée par le duo oncle/nièce, lequel amène une bonne dose d’humour et d’optimisme à la tragédie, Amanda est une comédie dramatique sensible centrée sur des sujets rarement traités dans le cinéma français.

 

 

 

  • AMANDA
  • Sortie salles : 21 novembre 2018
  • Réalisation : Mikhaël Hers
  • Avec : Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin, Ophelia Kolb, Marianne Basler, Jonathan Cohen, Greta Scacchi, Nabiha Akkari, Raphaël Thiéry, Claire Tran, Elli Medeiros
  • Scénario : Mikhaël Hers et Maud Ameline
  • Production : Pierre Guyard, Philip Boëffard, Olivier Père, Remi Burah
  • Photographie : Sébastien Buchmann
  • Montage : Marion Monnier
  • Décors : Alice Leconte
  • Costumes : Caroline Spieth
  • Musique : Anton Sankon
  • Distribution : Pyramide Distribution
  • Durée : 1h47

 

Commentaires

A la Une

Rebecca : premier aperçu du remake du classique d’Hitchcock

Le thriller dramatique Rebecca, premier film américain d’Alfred Hitchcock oscarisé en 1940 va bénéficier d’une nouvelle version, toujours adaptée du… Lire la suite >>

Teaser de The Comey Rule : Brendan Gleeson en Donald Trump pour la minisérie Showtime

Billy Ray consacre un portrait grinçant à la rivalité entre Donald Trump et l’ex-patron du FBI James Comey, licencié alors… Lire la suite >>

Alan Parker, le réalisateur de Midnight Express, Birdy et The Wall, nous a quittés

Le grand réalisateur britannique Alan Parker, connu pour ses grands succès critiques et publiques, est décédé à l’âge de 76… Lire la suite >>

Ratched : le prequel de Vol au-dessus d’un nid de coucou par Ryan Murphy se dévoile en photos

Sarah Paulson et Sharon Stone apparaissent dans les premiers clichés de la nouvelle production de Ryan Murphy pour Netflix, une… Lire la suite >>

Adieu les cons : Virginie Efira dans le teaser hilarant du nouvel Albert Dupontel

L’actrice apparaît dans le premier extrait du prochain film d’Albert Dupontel, Adieu les cons, dans lequel elle campe une quadragénaire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SCOOBY ! 136 617 3 480 224
2 DIVORCE CLUB 128 698 2 371 367
3 TOUT SIMPLEMENT NOIR 114 515 3 522 204
4 ETE 85 76 791 2 270 181
5 ADORABLES 69 567 1 69 567
6 L'AVENTURE DES MARGUERITE 58 645 2 144 320
7 IP MAN 4 LE DERNIER COMBAT 58 408 1 58 408
8 MON NINJA ET MOI 51 963 2 110 277
9 MADRE 30 484 1 30 484
10 EN AVANT 25 365 21 881 832

Source: CBO Box office

Nos Podcasts