Amanda de Mikhaël Hers : critique

Publié par Erica Farges le 22 novembre 2018

Synopsis : Paris, de nos jours. David, 24 ans, vit au présent. Il jongle entre différents petits boulots et recule, pour un temps encore, l’heure des choix plus engageants. Le cours tranquille des choses vole en éclats quand sa sœur aînée meurt brutalement. Il se retrouve alors en charge de sa nièce de 7 ans, Amanda.

♥♥♥♥♥

 

Amanda - affiche

Amanda – affiche

Que ce soit le passé qui hante les personnages dans Memory Lane ou deux inconnus qui se rapprochent suite au décès d’un proche en commun dans Ce sentiment de l’été, le deuil apparaît tout au long de la filmographie de Mikhaël Hers. Amanda, référence aux attentats de novembre 2015, met en scène la perte d’un parent mort pendant une tragédie collective. Dès le titre, la figure de l’enfant est mise en avant, une nouveauté pour le réalisateur qui généralement se concentre sur le devenir de jeunes adultes. Ici, l’innocence est menacée par la confrontation brutale à la mort. Ainsi, le regard porté cesse d’être celui de la nostalgie pour devenir celui de l’urgence de vivre le moment immédiat. Lors d’une première partie particulièrement bien ficelée, les personnages évoluent dans un Paris de tous les jours, loin des quartiers touristiques. Une fresque relationnelle se dessine avec une simplicité plaisante au sein de ce paysage urbain. L’aspect le plus réussi est sans doute la représentation du traumatisme lui-même avec une violence frontale de l’image qui intervient brutalement, aussitôt après l’angoisse provoquée par la suggestion, enfermant David (Vincent Lacoste) dans un mutisme post-traumatique. À partir de là, une transformation personnelle s’effectue en parallèle de la modification de la ville chamboulée par l’attaque. La seconde moitié est plus inégale, car le fil narratif se perd un peu dans une succession de pistes abrégées et schématiques. Malgré cette faille, Amanda demeure une œuvre bouleversante. Hers nous plonge dans un Paris aux parcs verdoyants. Il en est de même pour Londres où se déroulent les dernières séquences. Le cinéaste, qui avait planté le décor de Memory Lane dans la banlieue parisienne sud-ouest et avait voyagé dans les mégalopoles du Monde pour Ce sentiment de l’été, conserve son amour pour ces environnements. Mais ce sont surtout les protagonistes humains qui constituent le cœur du drame, comme l’attestent les nombreux plans rapprochés sur leurs visages. Vincent Lacoste est parfait dans le rôle de David qui passe du jeune oncle cool à une sorte de père de substitution, contraint de prendre des décisions importantes et d’abandonner son insouciance à cause de la mort prématurée de sa sœur (Ophelia Kolb) dans des circonstances tragiques. On retient particulièrement la révélation d’Isaure Multrier, petit rayon de soleil, elle est d’une spontanéité touchante lorsqu’elle interprète la fillette dont le long-métrage porte le prénom. Principalement portée par le duo oncle/nièce, lequel amène une bonne dose d’humour et d’optimisme à la tragédie, Amanda est une comédie dramatique sensible centrée sur des sujets rarement traités dans le cinéma français.

 

 

 

  • AMANDA
  • Sortie salles : 21 novembre 2018
  • Réalisation : Mikhaël Hers
  • Avec : Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Stacy Martin, Ophelia Kolb, Marianne Basler, Jonathan Cohen, Greta Scacchi, Nabiha Akkari, Raphaël Thiéry, Claire Tran, Elli Medeiros
  • Scénario : Mikhaël Hers et Maud Ameline
  • Production : Pierre Guyard, Philip Boëffard, Olivier Père, Remi Burah
  • Photographie : Sébastien Buchmann
  • Montage : Marion Monnier
  • Décors : Alice Leconte
  • Costumes : Caroline Spieth
  • Musique : Anton Sankon
  • Distribution : Pyramide Distribution
  • Durée : 1h47

 

Commentaires

A la Une

Les nommés aux Oscars 2019

Les nominations aux Oscars 2019 ont été dévoilées ce mardi 22 janvier à Los Angeles. Roma, A Star Is Born… Lire la suite >>

Trailer de High Flying Bird réalisé par Steven Soderbergh pour Netflix

La bande annonce de High Flying Bird, nouveau film Netflix signé Steven Soderbergh, primé aux Oscars pour Traffic, plonge le… Lire la suite >>

Anne Hathaway dans The Witches de Robert Zemeckis

Anne Hathaway jouera dans The Witches, seconde adaptation du roman pour enfants publié par Roald Dahl en 1983, sous la… Lire la suite >>

Un teaser pour Ghostbusters 3 réalisé par Jason Reitman 

Trente cinq ans après son père, le réalisateur In the Air et Juno revisite la chasse aux fantômes. Les premières… Lire la suite >>

Sofia Coppola et Bill Murray réunis pour On the Rocks

La réalisatrice Sofia Coppola et l’acteur Bill Murray vont se retrouver, seize ans après le succès de Lost in Translation,… Lire la suite >>

Écoutez nos Podcasts

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CREED II 832 553 1 832 553
2 LES INVISIBLES 384 239 1 384 239
3 AQUAMAN 268 091 4 2 906 326
4 EDMOND 247 500 1 247 500
5 MIA ET LE LION BLANC 150 392 3 1 114 846
6 ASTERIX - LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE 143 796 6 3 612 760
7 BOHEMIAN RHAPSODY 134 063 11 4 059 510
8 LE RETOUR DE MARY POPPINS 111 803 4 1 423 581
9 BUMBLEBEE 111 016 3 1 021 962
10 UNE AFFAIRE DE FAMILLE 88 386 5 663 468

Source: CBO Box office