Résumé : Durant sept décennies, Lillian Ross fut l’une des journalistes phares du New Yorker, et pionnière du « journalisme littéraire ». Ces deux livres rassemblent ces articles consacrés à John Huston et François Truffaut pour la première fois.

♥♥♥♥

 

Francois Truffaut - Lillian RossJohn Huston - Lillian RossParmi les critiques de cinéma américains, le cinéphile français connaît sans doute Pauline Kael (aussi réputée pour son talent d’écriture que pour ses parti-pris polémiques), Andrew Sarris (l’importateur de la Politique des auteurs aux États-Unis), et Roger Ebert (dont les critiques rédigées dans le Chicago Sun Times étaient relayées à travers tout le pays). Lillian Ross reste quant à elle plus méconnue. Son travail au sein du New Yorker, qu’elle rejoint dès 1945, tient pourtant d’une importance certaine. Pendant 70 années, la journaliste proposa des reportages sur les grandes figures du Septième art, un vaste ensemble de textes que les éditions Carlotta ont eu la bonne idée de rassembler sous la forme de deux volumes respectivement consacrés à John Huston et François Truffaut. Traduits par Alexandre Prouvèze, les articles de Ross affirment une volonté de percer le secret des grands maîtres rencontrés à travers un style direct et sans emphase. Avec tendresse et humour, la critique s’attache à décrire la personnalité des deux cinéastes qui reflète la valeur de leurs œuvres. Huston en aventurier au rire communicatif et aux regards pleins de mystères, Truffaut en ascète de la gastronomie et fin gourmet de la cinéphilie, deux portraits truculents et marqués par le passage du temps. Car la longévité professionnelle de Ross permet d’apprécier l’évolution artistique et émotionnelle de ses sujets d’écriture. Six rencontres avec Huston étalées sur près de quarante ans, cinq avec Truffaut réparties sur deux décennies. Entre chacun de ces reportages, les filmographies se sont agrandies et les enjeux se sont transformés. Du Huston démiurgique de La Bible au Huston nostalgique de La Lettre du Kremlin, une lucidité enjouée s’est instaurée. De son côté, Truffaut bascule de sa passion hitchcockienne à son amour pour l’enfance à travers une certaine distance analytique qu’absout totalement l’évocation de son propre rôle de père. La grande qualité de ces volumes est donc de découvrir sous un angle totalement original la maestria de deux immenses auteurs du cinéma international. Quant au plaisir pris à la lecture de ces anthologies, celui-ci  n’accuse aucun essoufflement et appelle à la publication de nouvelles recensions.

 

 

 

  • JOHN HUSTON / FRANÇOIS TRUFFAUT
  • Autrice : Lillian Ross
  • Traduction : Alexandre Prouvèze
  • Éditions : Carlotta
  • Date de parution : 24 avril 2019
  • Format : 44 pages
  • Tarif : 5 € (chaque)

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts