Résumé : Durant sept décennies, Lillian Ross fut l’une des journalistes phares du New Yorker, et pionnière du « journalisme littéraire ». Ces deux livres rassemblent ces articles consacrés à John Huston et François Truffaut pour la première fois.

♥♥♥♥

 

Francois Truffaut - Lillian RossJohn Huston - Lillian RossParmi les critiques de cinéma américains, le cinéphile français connaît sans doute Pauline Kael (aussi réputée pour son talent d’écriture que pour ses parti-pris polémiques), Andrew Sarris (l’importateur de la Politique des auteurs aux États-Unis), et Roger Ebert (dont les critiques rédigées dans le Chicago Sun Times étaient relayées à travers tout le pays). Lillian Ross reste quant à elle plus méconnue. Son travail au sein du New Yorker, qu’elle rejoint dès 1945, tient pourtant d’une importance certaine. Pendant 70 années, la journaliste proposa des reportages sur les grandes figures du Septième art, un vaste ensemble de textes que les éditions Carlotta ont eu la bonne idée de rassembler sous la forme de deux volumes respectivement consacrés à John Huston et François Truffaut. Traduits par Alexandre Prouvèze, les articles de Ross affirment une volonté de percer le secret des grands maîtres rencontrés à travers un style direct et sans emphase. Avec tendresse et humour, la critique s’attache à décrire la personnalité des deux cinéastes qui reflète la valeur de leurs œuvres. Huston en aventurier au rire communicatif et aux regards pleins de mystères, Truffaut en ascète de la gastronomie et fin gourmet de la cinéphilie, deux portraits truculents et marqués par le passage du temps. Car la longévité professionnelle de Ross permet d’apprécier l’évolution artistique et émotionnelle de ses sujets d’écriture. Six rencontres avec Huston étalées sur près de quarante ans, cinq avec Truffaut réparties sur deux décennies. Entre chacun de ces reportages, les filmographies se sont agrandies et les enjeux se sont transformés. Du Huston démiurgique de La Bible au Huston nostalgique de La Lettre du Kremlin, une lucidité enjouée s’est instaurée. De son côté, Truffaut bascule de sa passion hitchcockienne à son amour pour l’enfance à travers une certaine distance analytique qu’absout totalement l’évocation de son propre rôle de père. La grande qualité de ces volumes est donc de découvrir sous un angle totalement original la maestria de deux immenses auteurs du cinéma international. Quant au plaisir pris à la lecture de ces anthologies, celui-ci  n’accuse aucun essoufflement et appelle à la publication de nouvelles recensions.

 

 

 

  • JOHN HUSTON / FRANÇOIS TRUFFAUT
  • Autrice : Lillian Ross
  • Traduction : Alexandre Prouvèze
  • Éditions : Carlotta
  • Date de parution : 24 avril 2019
  • Format : 44 pages
  • Tarif : 5 € (chaque)

Commentaires

A la Une

Stranger Things : un teaser et un premier spoiler pour la saison 4

La première bande-annonce de la prochaine saison de Stranger Things met fin à l’un des principaux suspenses de la saison… Lire la suite >>

O2 : Noomi Rapace au casting du thriller SF produit par Alexandre Aja

Dans ce film distribué par Wild Bunch, la star de Millenium interprétera une femme qui, à peine sortie de cryogénisation,… Lire la suite >>

Mourir peut attendre : découvrez le titre phare du film chanté par Billie Eilish

La chanson du générique de Mourir peut attendre, composée et interprétée par Billie Eilish est enfin disponible. Elle comptabilise déjà… Lire la suite >>

The French Dispatch : un premier trailer à la hauteur des attentes pour le nouveau Wes Anderson

La bande-annonce promet une œuvre dantesque portée par une galerie d’interprètes qui laisse rêveur ; Tilda Swinton, Frances Mc Dormand, Timotée Chalamet, Elisabeth… Lire la suite >>

César 2020 : Le fonctionnement de l’Académie remis en cause par 400 personnalités

Entre polémiques, opacité et membres nommés à vie, les dysfonctionnements de l’Académie des César ont abouti à la mobilisation du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LE VOYAGE DU DR DOLITTLE 416 180 1 416 180
2 BIRDS OF PREY (ET LA FANTABULEUSE HISTOIRE DE HARLEY QUINN) 412 178 1 412 178
3 DUCOBU 3 399 199 1 399 199
4 1917 279 512 4 1 723 932
5 BAD BOYS FOR LIFE 239 166 3 1 300 197
6 THE GENTLEMEN 238 040 1 238 040
7 #JESUISLA 112 363 1 112 363
8 LE LION 107 201 2 360 293
9 JOJO RABBIT 91 534 2 223 588
10 SAMSAM 86 711 1 86 711

Source: CBO Box office

Nos Podcasts