Série / En thérapie (saison 1) : critique

Publié par CineChronicle le 5 février 2021

Synopsis : Paris, automne 2015. Philippe Dayan reçoit chaque semaine dans son cabinet à deux pas de la place de la République, une chirurgienne en plein désarroi amoureux, un couple en crise, une ado aux tendances suicidaires et un agent de la BRI traumatisé par son intervention au Bataclan. A l’écoute de ces vies bouleversées, le séisme émotionnel qui se déclenche en lui est sans précédent. Pour tenter d’y échapper, il renoue avec son ancienne analyste, Esther, avec qui il avait coupé les ponts depuis près de 12 ans.

♥♥♥♥♥

 

En Therapie de Olivier Nakache et Eric Toledano - affiche

En Thérapie d’Olivier Nakache et Eric Toledano – affiche

Depuis le 4 février débarque sur Arte la très attendue création française En thérapie, déclinaison de la série israélienne BeTipul, succès planétaire et déjà adaptée dans de nombreux pays. Eric Toledano et Olivier Nakache se sont ici lancés dans l’aventure. Ils livrent leur vision hexagonale de l’intimité du cabinet d’un psychanalyste ; de ce qui se noue et se dénoue avec certains patients et les conséquences sur leurs destinées. Pour mémoire, en 1895, naissait officiellement le cinéma avec la première projection des frères Lumière au salon indien à Paris. On considère aussi, qu’à cette date, naissait la psychanalyse via la parution d’un texte essentiel, Études sur l’hystérie, coécrit par Sigmund Freud et Josef Breuer. Le cinéma et la psychanalyse sont ainsi deux inventions apparues au même moment et qui ont profondément modifié notre vision et rapport au monde. Ici, rien de plus minimaliste comme mise en scène que le cabinet d’un psychanalyste et son canapé rouge élimé où viennent se poser à tour de rôle cinq patients et leurs névroses que l’on suit au cours des épisodes. C’est avec jubilation qu’on assiste aux séances du docteur Philippe Dayan, incarné par le formidable Frédéric Pierrot, plus vrai que nature dans son costume de thérapeute, chic et sobre. Malgré ce dispositif qui peut sembler austère, le monde extérieur circule bel et bien, véhiculé par les récits de ces personnages, tous différents, via leur milieu social, leur âge et leurs problématiques. N’est-ce pas déjà là tout le théâtre du monde ?

 

En Therapie

En Thérapie d’Olivier Nakache et Eric Toledano

 

À ce contexte personnel viennent s’amplifier, comme une caisse de résonance commune aux patients et aux spectateurs français, les attentats du 13 novembre 2015, qui se sont déroulés à deux pas du domicile et lieu d’exercice de Philippe Dayan. Tous viennent chercher des réponses chez ce professionnel de l’inconscient, alors que ce dernier vit lui-même une crise personnelle qui le mène au bord du gouffre.

 

Que ce soit Ariane (Mélanie Thierry), chirurgienne, dont la vie à l’hôpital est épuisante, à cause du manque de moyens et la médecine de guerre qu’elle a dû appliquer pour soigner les trop nombreuses victimes. Ou bien Adel (Reda Kateb), officier de police au sein de la BRI en plein syndrome post-traumatique suite à son intervention au Bataclan. Mais aussi ce couple en crise, Eléonora et Damien (Clémence Poesy et Pio Marmai), qui ne savent pas s’ils doivent garder ou non leur futur enfant. Et Clémence (Céleste Brunnquell), une ado championne de natation, dont la tentation autodestructrice lui a fait frôler la mort.

 

Ce patchwork de personnalités donne au final un tableau varié, assez représentatif de notre société. Une société mal en point, qui a besoin d’être auscultée. L’extérieur est très peu montré, si ce n’est les environs directs du bureau de Dayan visible de sa fenêtre. À cette unité de décor s’ajoute une durée de temps et d’action. La durée d’un épisode équivalant à peu de chose près à la durée d’une séance d’analyse. Et chaque épisode se concentre autour des problèmes d’un seul personnage, qui devient le protagoniste aux prises avec ses démons intérieurs.

 

En Therapie

En Thérapie d’Olivier Nakache et Eric Toledano

 

La mise en scène de la parole aurait pu être ennuyeuse, mais elle ne l’est jamais. Au contraire, elle tient en haleine. Un gros plan sur un visage dont l’émotion monte, des jeux de regards, une variation de lumière ou des plans d’ensemble dévoilant la position des personnages dans l’espace, tout est d’une extrême précision. Les fluctuations de cadrage, fixe ou à peine mobile, intensifient chaque instant et servent des dialogues ciselés, des punchlines savoureuses et certains longs monologues sidérants. Les acteurs se livrent tous à une incroyable performance de jeu ; la séance entière est tournée à chaque fois en une seul prise.

 

C’est un régal pour le spectateur de suivre le duel qui oppose Philippe et Esther (Carole Bouquet), son mentor, à l’aura glaciale et mystérieuse. Les éléments récurrents du décor plongent le spectateur dans le même état que les analysés qui, de séance en séance, portent leur regard sur les mêmes recoins, objets, murs, et scrutent ainsi les infinies variations du même lieu selon leurs états d’âmes.

 

Comment gérer ce qui nous arrive, de manière individuelle et collective ? Telle est la question posée par cette série. Les réponses sont aussi variées que les diverses histoires qu’incarnent les comédiens. Bravo.

 

Hélène Joly

 

 

 

  • EN THÉRAPIE
    Diffusion : depuis le 4 février 2021
  • Chaîne / Plateforme : Arte et Arte.tv
  • Créateurs : Olivier Nakache et Eric Toledano, d’après la série originale israélienne BeTipul (בטיפול) de Hagai Levi, Nir Bergman et Ori Sivan.
  • Scénaristes : Vincent Poymiro, David Elkaïm, Nacim Mehtar, Alexandre Manneville, Pauline Guéna
  • Avec : Frédéric Pierrot, Mélanie Laurent, Réda Kateb, Céleste Brunnquell, Clémence Poésy, Pio Marmai, Carole Bouquet, Elsa Lepoivre, Pascal Demolon, Sophie Cattani, Djemel Barek
  • Format épisodes : 35 x 26 minutes

 

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts