Livre / Analyse d’une œuvre – Mort à Venise : critique

Publié par Jacques Demange le 11 août 2018

Résumé : Mort à Venise, considéré par beaucoup comme le chef-d’oeuvre de Luchino Visconti, reste un film aussi étonnant par le contenu que par la forme. Sans doute parce qu’il met un point d’honneur à illustrer ce qu’y déclare un de ses protagonistes : « L’art est ambigu » … Ainsi ignore-t-on si le Beau est le but de l’admiration du héros, musicien vieillissant, pour le jeune Tadzio, ou s’il n’est qu’un prétexte pour masquer une vulgaire attirance pédophile. Et que dire de ces longs plans descriptifs, où l’on regarde regarder un personnage qui littéralement se décompose sous nos yeux ? Le livre examine à nouveaux frais ces ambiguïtés de fond et de forme, il analyse les rapports entre le film et la nouvelle en dont il est tiré, sans oublier de le replacer dans l’oeuvre de Visconti ni de brosser l’histoire de sa réception. On est alors mieux équipé pour comprendre les raisons qui font que Mort à Venise, près de cinquante ans après sa sortie, continue d’exercer sa fascination.

♥♥♥♥♥

 

Analyse dune oeuvre Mort a Venise - livre

Analyse d’une oeuvre : Mort a Venise

Pour nombre de cinéphiles, Mort à Venise apparaît comme l’un des films les plus représentatifs du talent et de l’audace de Luchino Visconti. Analyser cette production dans le détail quémandait donc une réflexion habile et protéiforme, deux qualités qui font justement la force de l’écriture conjointe de Éric Dufour et Laurent Jullier. Ouvrant leur étude sur un panorama très développée de l’oeuvre de Visconti et de Thomas Mann (l’auteur adapté), les deux auteurs singularisent leur approche par une érudition pluridisciplinaire qui évite soigneusement toute sur-interprétation pour se focaliser sur les spécificités concrètes d’une œuvre aux multiples visages. L’étude du récit cinématographique et de son modèle littéraire permet de prolonger la valeur d’une analyse comparative se concentrant sur la construction des personnages et la singularité de leurs relations. L’ouvrage s’attarde ainsi sur la question du spirituel et du charnel, de la figure de l’artiste, du Beau et du sensible, de la petite et de la grande Histoire, ou encore de la sexualité et de ses dérives, mettant au service de son discours certains grands traits de la philosophie platonicienne. Un aspect qui se prolonge tout au long de l’écrit. La pluralité des sources et des références (littérature, philosophie, musicologie, arts visuels) éclaire la matérialité d’une production unique. Les rapports entre sons et images, l’emploi fréquent du zoom, le jeu des focales trouvent leur raison dans la mise en scène d’un regard-double : celui, distancié et ironique, du réalisateur, et celui, impliqué et pathétique, du personnage principal. Si le découpage scène par scène proposé en annexe facilite le travail de description, on pourra regretter l’absence de toute illustration qui aurait pu accompagner les problématiques formelles soulevées par l’étude. Ce manque reste cependant négligeable au regard de la réussite de cet ouvrage qui parvient habilement à condenser ses nombreuses pistes de réflexions et se présente comme une formidable synthèse et un remarquable exemple d’analyse filmique.

 

 

 

  • ANALYSE D’UN OEUVRE : MORT À VENISE (LUCHINO VISCONTI, 1971)
  • Auteurs : Eric Dufour et Laurent Jullier
  • Éditions : Vrin
  • Collection : Philosophie et cinéma
  • Date de parution : 18 juillet 2018
  • Format : 152 pages
  • Tarif : 9,80 €

Commentaires

A la Une

Le calendrier festif de l’épouvante en dix films

Halloween, Krampus, Carrie, Les Dents de la Mer, Serial Mother… Ces films ont un point commun. Tous célèbrent des moments… Lire la suite >>

Jason Bourne : Un nouveau film en préparation pour la saga d’espionnage culte 

Si la présence de Matt Damon est incertaine, le réalisateur Edward Berger, connu pour À l’Ouest rien de nouveau, serait… Lire la suite >>

S.O.S. Fantômes – La Menace de Glace : Première bande-annonce pour le nouvel opus de la franchise culte

Ce nouveau film réalisé par Gil Kenan mettra à nouveau en scène les personnages du film original et les nouveaux… Lire la suite >>

Veteran : Michael Mann prépare un remake du film coréen à succès

Le réalisateur de Heat s’intéresse à un remake du thriller de Ryoo Seung-wan, cinquième plus gros succès local en Corée… Lire la suite >>

They Follow : Près de dix ans plus tard, la suite d’It Follows est enfin annoncée

Le réalisateur américain David Robert Mitchell reviendra derrière la caméra pour ce second opus, titré They Follow, et toujours en… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 NAPOLEON 764 419 1 764 419
2 HUNGER GAMES : LA BALLADE DU SERPENT ET DE L'OISEAU... 370 275 2 983 466
3 LE GARCON ET LE HERON 138 088 4 1 369 028
4 L'ABBE PIERRE - UNE VIE DE COMBATS 120 998 3 666 495
5 THE MARVELS 107 796 3 660 648
6 FIVE NIGHTS AT FREDDY'S 102 190 3 770 597
7 RIEN A PERDRE 84 320 1 84 320
8 3 JOURS MAX 69 917 5 1 802 290
9 COMME PAR MAGIE 56 562 2 158 301
10 MARS EXPRESS 55 429 1 55 429

Source: CBO Box office

Nos Podcasts