Livre / Analyse d’une œuvre – Mort à Venise : critique

Publié par Jacques Demange le 11 août 2018

Résumé : Mort à Venise, considéré par beaucoup comme le chef-d’oeuvre de Luchino Visconti, reste un film aussi étonnant par le contenu que par la forme. Sans doute parce qu’il met un point d’honneur à illustrer ce qu’y déclare un de ses protagonistes : « L’art est ambigu » … Ainsi ignore-t-on si le Beau est le but de l’admiration du héros, musicien vieillissant, pour le jeune Tadzio, ou s’il n’est qu’un prétexte pour masquer une vulgaire attirance pédophile. Et que dire de ces longs plans descriptifs, où l’on regarde regarder un personnage qui littéralement se décompose sous nos yeux ? Le livre examine à nouveaux frais ces ambiguïtés de fond et de forme, il analyse les rapports entre le film et la nouvelle en dont il est tiré, sans oublier de le replacer dans l’oeuvre de Visconti ni de brosser l’histoire de sa réception. On est alors mieux équipé pour comprendre les raisons qui font que Mort à Venise, près de cinquante ans après sa sortie, continue d’exercer sa fascination.

♥♥♥♥♥

 

Analyse dune oeuvre Mort a Venise - livre

Analyse d’une oeuvre : Mort a Venise

Pour nombre de cinéphiles, Mort à Venise apparaît comme l’un des films les plus représentatifs du talent et de l’audace de Luchino Visconti. Analyser cette production dans le détail quémandait donc une réflexion habile et protéiforme, deux qualités qui font justement la force de l’écriture conjointe de Éric Dufour et Laurent Jullier. Ouvrant leur étude sur un panorama très développée de l’oeuvre de Visconti et de Thomas Mann (l’auteur adapté), les deux auteurs singularisent leur approche par une érudition pluridisciplinaire qui évite soigneusement toute sur-interprétation pour se focaliser sur les spécificités concrètes d’une œuvre aux multiples visages. L’étude du récit cinématographique et de son modèle littéraire permet de prolonger la valeur d’une analyse comparative se concentrant sur la construction des personnages et la singularité de leurs relations. L’ouvrage s’attarde ainsi sur la question du spirituel et du charnel, de la figure de l’artiste, du Beau et du sensible, de la petite et de la grande Histoire, ou encore de la sexualité et de ses dérives, mettant au service de son discours certains grands traits de la philosophie platonicienne. Un aspect qui se prolonge tout au long de l’écrit. La pluralité des sources et des références (littérature, philosophie, musicologie, arts visuels) éclaire la matérialité d’une production unique. Les rapports entre sons et images, l’emploi fréquent du zoom, le jeu des focales trouvent leur raison dans la mise en scène d’un regard-double : celui, distancié et ironique, du réalisateur, et celui, impliqué et pathétique, du personnage principal. Si le découpage scène par scène proposé en annexe facilite le travail de description, on pourra regretter l’absence de toute illustration qui aurait pu accompagner les problématiques formelles soulevées par l’étude. Ce manque reste cependant négligeable au regard de la réussite de cet ouvrage qui parvient habilement à condenser ses nombreuses pistes de réflexions et se présente comme une formidable synthèse et un remarquable exemple d’analyse filmique.

 

 

 

  • ANALYSE D’UN OEUVRE : MORT À VENISE (LUCHINO VISCONTI, 1971)
  • Auteurs : Eric Dufour et Laurent Jullier
  • Éditions : Vrin
  • Collection : Philosophie et cinéma
  • Date de parution : 18 juillet 2018
  • Format : 152 pages
  • Tarif : 9,80 €

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts