Un accord très important vient d’être signé entre la société Netflix et DreamWorks Animation (DWA), sur les droits de diffusion en flux continu des films et des émissions spéciales du studio, remplaçant un contrat précédent entre HBO et DWA.

 


Selon le New York Times, Netflix – spécialiste aux Etats-Unis du streaming et de la location par courrier de films et de séries – vient de conclure un accord, en négociations depuis des mois, avec une major hollywoodienne qui pour la première fois fait le choix de la diffusion en flux continu sur internet, au lieu de la télévision payante. Cette transaction met fin à un accord moins lucratif signé avec la chaîne câblée HBO et qui expirait en 2014. La chaîne aurait proposé à DreamWorks Animation de mettre fin à leur engagement deux ans plus tôt, HBO ayant de son côté signé un pacte avec Summit Entertainment pour 10 à 12 films en live action par an contre deux films d’animation DWA sur la même période. Selon les analystes, cela rapporterait 30 M$ par film à DreamWorks et ce pendant un nombre d’années indéterminé.

 

Jeffrey Katzenberg, directeur général du studio d’animation, parie sur le fait que dans un futur proche, les consommateurs utiliseront indifféremment les deux plateformes. « Nous commençons vraiment à considérer ce que deviendra l’industrie à long terme » explique Jeffrey Katzenberg, « c’est un pari sur le besoin de changement ». Ted Sarandos, directeur des contenus chez Netflix ajoute : « On assiste à un changement de compétence vers les mains des créateurs de contenus. Qu’une société telle que DreamWorks mette fin à un accord de longue date – au moment où un nouvel acheteur se présente dans l’espace – c’est un changement intéressant dans le paysage ». Netflix, avec 25 millions d’abonnés en 2011, espère aussi accélérer le changement d’habitudes des consommateurs qui choisissent plus souvent de regarder une vidéo en ligne.

 

Netflix commencera la diffusion des films DreamWorks Animation au début 2013, et le studio prépare actuellement trois sorties cinéma cette année : une comédie préhistorique The Croods avec la voix de Nicolas Cage (10 avril prochain) une histoire centrée sur un escargot Turbo avec au casting Ryan Reynolds et une adaptation des personnages de Rocky et Bullwinkle intitulée Mr. Peabody et Sherman. Par ailleurs les titres du catalogue de DreamWorks, dont Kung Fu Panda et Fourmiz, seront disponibles au fil du temps.

 

Face à une concurrence rude avec Apple, Amazon et Vudu pour les plus importants, Netflix capitalise sur le changement des consommateurs, vers un contenu en streaming sur différents supports, ordinateurs, tablettes, et télévisions interconnectées internet. Ce n’est pas la première fois que Netflix pénètre un terrain réservé à la télévision. Au mois d’avril CineChronicle avait rapporté que la société californienne avait signé un accord exclusif avec Lionsgate pour la rediffusion en streaming, à partir de la fin du mois de juillet 2011, des sept saisons de la série Mad Men, récompensée par l’Emmy Award de la meilleure série dramatique, quatre années consécutives. Mais le géant américain agit aussi en créateur de contenu, puisqu’à la fin de 2012, le site diffusera en exclusivité aux USA et au Canada, le thriller politique de David Ficher et Kevin Spacey, House of Cards et il s’agira de la première série à sortir d’abord sur Netflix avant sa diffusion en télévision. Enfin, la société a aussi signé un accord de distribution non exclusive sur plusieurs années avec le studio Miramax, participant ainsi à la mise en place de la stratégie du studio pour la diffusion numérique. Les premiers titres du catalogue prestigieux du studio étaient disponibles dès le mois de juin 2011.

 

 

Articles sur le même thème

  1. Miramax Films diffusera ses films sur Facebook
  2. Accord de diffusion numérique entre Miramax et Netflix
  3. Lionsgate mise sur des films à micro budget
  4. Google change l’offre de YouTube face à l’arrivée des télévisions connectées
  5. Netflix élargit ses activités avec Mad Men et House of Cards

 

Commentaires

A la Une

Shaft de retour dans une nouvelle bande-annonce

Dix-neuf ans après la sortie du film de John Singleton, Samuel L. Jackson reprend le rôle de Shaft. Un premier… Lire la suite >>

La suite de World War Z de David Fincher avec Brad Pitt est suspendue

Paramount Pictures a annulé le second volet de World War Z de David Fincher suite à des problèmes budgétaires.  … Lire la suite >>

Paul Greengrass en pourparlers pour adapter News of the World avec Tom Hanks

Le cinéaste britannique Paul Greengrass est actuellement en pourparlers pour réaliser l’adaptation de News Of The World, roman à succès… Lire la suite >>

Un nouveau trailer impressionniste pour le biopic At Eternity’s Gate avec Willem Dafoe

Netflix a diffusé une seconde bande-annonce de At Eternity’s Gate, biopic réalisé par Julian Schnabel retraçant les dernières années de… Lire la suite >>

Anya Taylor-Joy au casting de Last Night in Soho, film d’horreur d’Edgar Wright

, révélée dans The Witch de Robert Eggers et qui a récemment repris son rôle de Casey Cooke dans Glass… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 QU'EST-CE QU'ON A ENCORE FAIT AU BON DIEU ? 1 488 162 2 3 641 255
2 DRAGONS 3 : LE MONDE CACHE 1 224 811 1 1 224 811
3 NICKY LARSON ET LE PARFUM DE CUPIDON 630 013 1 630 013
4 LA MULE 330 116 3 1 428 023
5 GREEN BOOK SUR LES ROUTES DU SUD 245 178 3 781 152
6 LA FAVORITE 166 719 1 166 719
7 MINUSCULE 2 : LES MANDIBULES DU BOUT DU MONDE 162 009 2 419 876
8 UNE INTIME CONVICTION 130 195 1 130 195
9 GLASS 128 720 4 1 154 465
10 LES INVISIBLES 125 573 5 1 208 161

Source: CBO Box office

Nos Podcasts