Un premier long métrage de 2h15, entièrement autoproduit par une équipe mue par l’envie de créer sans attendre, réalisé avec un budget de 150€, sous-titré en français pour la communauté sourde et malentendante, voilà le pari que s’est fixé Djinn Carrénard en se lançant dans ‘Donoma’, qui sortira en salles le 23 novembre.

 

 

Djinn Carrénard, jeune réalisateur franco-haïtien de 30 ans, réalise ici son premier long métrage. Donoma est une révolution dans sa conception. Tourné avec un budget ridicule de 150 euros, il a une spécificité trop rare encore en France, il possède un sous-titrage en français sur l’ensemble des copies, destiné aux sourds et malentendants qui représentent plus de 6 millions de personnes dans l’hexagone. Alors qu’aucune image n’avait été encore tournée, Djinn Carrénard s’est lancé dans une communication intensive via la promotion virale sur les réseaux sociaux. Cet homme-orchestre s’est chargé de tout (son, cadrage et montage) et Donoma a été réalisé en trois mois. Les premières projections tests ont été un tel succès qu’il a décidé d’envoyer des DVD à plusieurs festivals en France. L’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) a réagi très positivement et l’a présenté à Cannes où le film a fait l’ouverture de leur sélection. La distribution est assurée par Commune Image Média, première plateforme de travail collaboratif dédiée à l’audiovisuel et au cinéma, et Donoma Guérilla.

 

Donoma est un film choral d’avant-garde qui accompagne le destin de trois femmes : Analia, enseignante dans une classe de lycée professionnel ; Chris une jeune photographe n’ayant jamais eu de relation amoureuse et Salma, une adolescente atypique ballotée entre sa sœur malade Soraya et, ses problématiques d’adolescente. Avec une exigence de réalisme à laquelle seule l’improvisation pouvait répondre, le réalisateur a laissé les acteurs s’approprier leurs rôles et exprimer à leur façon les questionnements contemporains avec lesquels leurs personnages sont en prise. Donoma déborde d’énergie. En partant du couple, Djinn Carrénard évoque les modes de communication et soulève la difficulté voire l’impossibilité de compréhension entre les êtres, dans une société où chacun cherche sa place. Le spectateur rencontrera, dans l’un ou l’autre des personnages, un écho à ses propres interrogations et à son vécu.


Produit par Donoma Guérilla et distribué par Commune Image, Donoma sortira dans les salles nationales le 23 novembre prochain, avec une avant-première exceptionnelle le 5 novembre 2011 au grand REX à Paris.

 

Synopsis : Une enseignante s’engage dans une relation ambiguë avec le cancre de sa classe de lycée professionnel ; une jeune femme déçue en amour décide de court-circuiter tous ses critères conscients et inconscients de choix, en sortant littéralement avec le premier venu ; la dernière histoire met en scène une jeune fille agnostique qui va être amenée à se poser des questions sur la religion chrétienne. Elle va au cours de son questionnement rencontrer un jeune homme un peu marginal et très croyant. Toutes ces histoires se croisent sans s’influencer, et trouvent une symbolique dans le lever de soleil qui donne son nom au film : DONOMA – Le jour est là.

 

 

CLIQUEZ DANS LES PHOTOS POUR AGRANDIR

.

.

.

 

 

 

Commentaires

A la Une

Lovecraft Country : second trailer pour la série coproduite par J.J Abrams et Jordan Peele

La série de huit épisodes de Lovecraft Country, qui donne vie aux créatures lovecraftiennes dans l’Amérique ségrégationniste des années 1950,… Lire la suite >>

Léa Seydoux dans Le bal des folles d’Arnaud des Pallières

Prochainement à l’affiche des très attendus The French Dispatch et Mourir peut attendre, Léa Seydoux décroche le rôle principal du… Lire la suite >>

Cannes 2020 : The French Dispatch, Soul parmi les 56 films sélectionnés

Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont dévoilé ce mercredi 3 juin les 56 longs-métrages sélectionnés pour être présentés dans différents… Lire la suite >>

[Vidéo] Décès de George Floyd : Spike Lee réagit en citant son film Do The Right Thing

Le réalisateur américain au cinéma militant a monté une vidéo qui rapproche l’arrestation qui a entraîné la mort de l’Afro-Américain… Lire la suite >>

Cinémas : l’UGC George V va fermer définitivement

L’UGC George V des Champs-Élysées tire sa révérence. Le bail de l’établissement, probablement transformé en hôtel de luxe, ne sera… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts