Un découvreur de talents spécialisé dans le baseball voit sa vie basculer avec la perte progressive de sa vue. Il décide pourtant de faire un dernier voyage à Atlanta, accompagné de sa fille, à la recherche d’un talent prometteur.

 

♥♥♥♥♥

 

Robert Lorenz, l’ami et partenaire de longue date de Clint Eastwood chez Malpaiso, s’installe pour la première fois dans le fauteuil de metteur en scène. Cet ancien assistant-réalisateur de Sur la Route de Madison ou encore Minuit Dans le jardin du bien et du mal est connu pour avoir produit aux côtés du cinéaste Mystic River, Million Dollar Baby, Lettres d’Iwo Jima, L’Echange, Gran Torino, J. EDGAR (notre critique)… S’il signe ici une première œuvre plaisante à regarder, son intérêt principal réside surtout dans la présence de Clint Eastwood, aujourd’hui âgé de 82 ans, qui marque son retour en tant qu’acteur de premier plan depuis Dans la ligne de mire en 1993 non réalisé par lui. On le découvre ici dans le rôle de Gus, l’un des meilleurs découvreurs de talents vieillissants, qui souffre d’une dégénérescence maculaire lui faisant perdre progressivement la vue. Son ami et patron (John Goodman actuellement à l’affiche dans ARGO – notre critique) le soutient face à la direction des Atlanta Braves lorsqu’il s’agit de juger et de choisir le prochain espoir dans l’équipe. Trois mois avant la fin de son contrat, il décide de se rendre à Atlanta pour examiner une graine de champion. Il est accompagné malgré lui par sa fille avec laquelle il n’a jamais été proche. Cette brillante avocate, incarnée avec douceur par Amy Adams (vue dans LES MUPPETS et prochainement dans THE MASTER et MAN OF STEEL), est en passe de devenir associée au sein de son cabinet mais décide de mettre ses objectifs de côté pour lui venir en aide.

 

 

Clint Eastwood renoue ici avec le sport après Million Dollar Baby et Invictus tout en reprenant en mode allégé son personnage solitaire, têtu et bourru de l’excellent Gran Torino. Avec son charisme et son regard toujours intense, l’homme sans nom montre visiblement peu de signe de vulnérabilité. Si dans sa narration Une nouvelle chance (Trouble with the Curve) frôle les terres du Stratège (Moneyball) dans le conflit entre la nouvelle école qui sélectionne les talents via des statistiques informatiques et l’ancienne axée sur le terrain, l’intrigue reste toutefois conventionnelle et attendue, se focalisant essentiellement sur la relation père/fille. Robert Lorenz propose une réalisation classique, voire relativement effacée, et semble ne pas vouloir se lancer dans des effets particuliers de caméra, tout comme le scénario de Randy Brown, qui tombe souvent dans les clichés comme la romance entre Amy Adams et Justin Timberlake et prend notamment des raccourcis faciles dans le troisième acte. Si la bande sonore joue un rôle important dans l’histoire dès le lancer de la première balle, Une nouvelle chance pourrait prétendre au téléfilm luxueux. Et pourtant, ce drame d’une durée de près de deux heures fonctionne plutôt bien dans sa fluidité, son humour, son émotion et son atmosphère agréable, grâce en partie à l’énergie et à la performance solide du duo Eastwood/Adams, lancé dans cette réconciliation familiale…

 

 

 

UNE NOUVELLE CHANCE (Trouble with the Curve) de Robert Lorenz en salles le 21 novembre 2012 avec Clint Eastwood, Amy Adams, Justin Timberlake, John Goodman, Matthew Lillard, Robert Patrick, Joe Massingill. Scénario : Randy Brown. Producteurs : Robert Lorenz, Clint Eastwood, Michele Weisler. Photographie : Tom Stern. Décors : James J. Murakami. Montage : Gary D. Roach, Joel Cox. Costumes : Deborah Hopper. Compositeur : Marco Beltrami. Distribution : Warner Bros. Durée : 1h51.

.

Commentaires

A la Une

West Side Story : première image du remake de Steven Spielberg

Le remake de West Side Story a révélé son premier visuel. Steven Spielberg produit et met actuellement en scène l’adaptation… Lire la suite >>

Le cinéaste et metteur en scène italien Franco Zeffirelli s’est éteint à l’âge de 96 ans

Réalisateur, metteur en scène de nombreux opéras filmés et héritier de Visconti, Franco Zeffirelli est décédé samedi à Rome à… Lire la suite >>

Un premier trailer pour Doctor Sleep, suite de Shining avec Ewan McGregor

Le premier trailer de la suite de Shining, avec Ewan McGregor dans le rôle de Danny devenu adulte, a été… Lire la suite >>

Le spin-off de The Big Lebowski centré sur Jesus Quintana se précise

John Turturro travaille toujours sur Going Places, le spin-off de The Big Lebowski, basé sur son personnage de Jesus Quintana…. Lire la suite >>

Steven Spielberg en projet sur une série d’horreur pour la plateforme Quibi

Steven Spielberg écrira une série d’horreur exclusivement conçue pour la future plateforme de vidéo à la demande sur mobile, Quibi…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 X-MEN : DARK PHOENIX 689 880 1 689 880
2 ALADDIN 493 107 3 1 625 789
3 PARASITE 376 842 1 376 842
4 ROCKETMAN 207 474 2 484 491
5 GODZILLA II - ROI DES MONSTRES 180 859 2 523 433
6 VENISE N'EST PAS EN ITALIE 177 268 2 370 045
7 MA 160 898 1 160 898
8 JOHN WICK PARABELLUM 134 907 3 666 622
9 POKEMON DETECTIVE PIKACHU 128 366 5 1 576 380
10 DOULEUR ET GLOIRE 101 199 4 681 941

Source: CBO Box office

Nos Podcasts