Série/ True Blood (l’intégrale): critique

Publié par Guillaume Ménard le 19 septembre 2014

Synopsis : Ayant trouvé un substitut pour se nourrir sans tuer (du sang synthétique), les vampires vivent désormais parmi les humains. Sookie, une serveuse capable de lire dans les esprits, tombe sous le charme de Bill, un mystérieux vampire. Une rencontre qui bouleverse la vie de la jeune femme…

 

♥♥♥♥♥

 

True Blood - affiche

True Blood – affiche

Trois ans après Six Feet Under, HBO confie en 2008 une nouvelle fois le poste de Showrunner à Alan Ball, scénariste talentueux de American Beauty et réalisateur du dérangeant Towelhead , pour une série centrée sur les vampires. Inspirée des romans de Charlaine Harris, La Communauté du Sud, True Blood se déroule à Bontemps, en Louisiane, terre marécageuse et hostile, source d’histoire marquée par la colonisation française, et de laquelle découlent les légendes européennes. Alan Ball s’éloigne considérablement des livres et ne gardera principalement que les grandes lignes ainsi que la figure centrale du récit, incarnée par Sookie Stackhouse (Anna Paquin), serveuse dans un bar-restaurant, le Merlotte. Le point de départ de son histoire naît de sa rencontre avec Bill (Stephen Moyer), vampire piégé par deux humains voulant le drainer de son sang aux propriétés magiques. En le sauvant de la « vraie mort », ses sentiments vont la faire basculer dans une spirale infernale peuplée de créatures démoniaques pendant sept saisons. Ce qui frappe d’emblée dans True Blood, c’est la signature particulière d’Alan Ball, entre naïveté adolescente et violence trash, qui parvient à se réapproprier les codes de la comédie horrifique en rejetant les règles préétablies sur le monde vampirique, et de façon plus générale sur les créatures fantastiques.

 

Sookie Stackhouse (Anna Paquin) et Bill (Stephen Moyer) dans True Blood - HBO

Sookie Stackhouse (Anna Paquin) et Bill (Stephen Moyer) dans True Blood – HBO

 

Dès la première saison, le monde entier connaît déjà l’existence des vampires depuis deux ans, et a créé pour eux une boisson de substitution synthétique, alternative à leurs instincts de chasseurs d’humains, le Tru Blood. Par cette donnée informative, le merveilleux est donc partie intégrante de la dimension narrative, les vampires ne provoquent pas ici la surprise par leur existence, mais sont cependant craints et marginalisés. La relation introductive entre Sookie et Bill – à savoir une humaine qui peut lire les pensées des autres, à l’exception des suceurs de sang, et un vampire – est désignée par les autres comme une relation contre nature. On peut y lire un sous-texte contre la discrimination, qui vise à créer des catégories sociales selon l’appartenance à une race ou à des préférences sexuelles, pour ensuite mieux les exclure des autres groupes afin de les priver des libertés auxquelles ils ont droit. Ces immortels nocturnes sont donc tolérés mais pas acceptés, les communautés catholiques les pointant du doigt comme l’œuvre du Diable.

 

True Blood - HBO

True Blood – HBO

 

Le panel des personnages dans True Blood est large. On y suit principalement le couple Sookie-Bill, mais aussi Tara Thornton (Rutina Weasley), meilleure amie de Sookie dont la mère est alcoolique, Lafayette (Nelsan Ellis), cuisinier gay combattant les préjugés de la petite ville sudiste de Bontemps, Jason (Ryan Kwanten), frère de Sookie et accessoirement Apollon décérébré. Mais aussi Sam (Sam Trammel), le patron du Merlotte ainsi que Andy Bellefleur (Chris Bauer), shérif gauche et bourru, constamment sollicité et dépassé par les évènements. Au fil des épisodes, le besoin de se nourrir de sang humain pour les vampires est mis en avant, non pas exclusivement pour des raisons vitales (aspirer le sang pour absorber la vie), mais pour des enjeux qui invoquent le plaisir.

 

La série regorge de personnalités attirées par les vampires, et plus particulièrement par leurs prouesses sexuelles surnaturelles. L’érotisme est donc très présent, mais trouve sa justification dans la nature de ces créatures de la nuit qui accèdent à la complaisance charnelle dans l’immortalité légitimant leur condition. Quant aux humains, outre le désir hypnotique du physique immuable, ils sont attirés par le danger représenté par l’anthropophagie. Alan Ball dépeint des lieux où se déroulent de telles pratiques, tel le bar du Fangtasia, night-club dirigé par Eric (le charismatique Alexander Skarsgard), vampire aux origines vikings, qui accepte la venue des humains prêts à satisfaire les perversions de leurs bourreaux aux dents longues. Les propriétés magiques de ces morts-vivants donnent lieu aussi à des trafics. Leur sang provoque la guérison de blessures et les effets secondaires d’une drogue, appelée le « V », entraîne hallucinations et visions prophétiques. Le frère de Sookie, Jason, en fait l’expérience dans la première saison, représentées par de magnifiques scènes oniriques en extérieur, dans lesquelles le pouvoir ancestral et immortel des arbres et de la terre traduit cette communion de la nature.

 

Les créatures dans True Blood - HBO

Les créatures dans True Blood – HBO

Commentaires

A la Une

Gremlins 3 : Chris Colombus ne veut pas de CGI

Chris Colombus est revenu récemment dans une interview sur la possibilité d’un Gremlins 3. Que les fans se rassurent, les… Lire la suite >>

Predator : le réalisateur de 10 Cloverfield Lane aux commandes d’un nouveau film

Dan Trachtenberg, connu pour avoir réalisé 10 Cloverfield Lane, est en pourparlers avec 20th Century Studios pour diriger un nouvel épisode… Lire la suite >>

Michael Shannon rejoint Brad Pitt dans le thriller d’action Bullet Train

L’acteur américain Michael Shannon va rejoindre Brad Pitt au casting de Bullet Train, un thriller d’action produit par Sony d’après… Lire la suite >>

Small Axe : Steve McQueen présente une anthologie de films sur la communauté noire d’Angleterre

Le réalisateur oscarisé de Twelve Years a Slave revisite l’histoire des descendants afro-caribéens au Royaume-Uni à travers une série de… Lire la suite >>

Lynne Ramsay va réaliser une adaptation de Stephen King

La réalisatrice Lynne Ramsay a été embauchée par Village Roadshow Pictures pour réaliser La petite fille qui aimait Tom Gordon,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts