Synopsis : Une plongée instructive dans une Cité des Anges déchue où James Ellroy revient sur la construction du Film Noir. Mêlée d’interviews d’écrivains spécialistes du genre et d’images de film, cette virée informative fait la lumière sur cette facette du cinéma Américain.

 

♥♥♥♥♥

 

Los Angeles - Los Angeles - Cite du Film Noir de Clara et Julia Kuperberg - afficheite du Film Noir - affiche

Los Angeles – Cité du Film Noir de Clara et Julia Kuperberg – affiche

Passionnant sujet traité dans Los Angeles – Cité du Film Noir réalisé par Clara et Julia Kuperberg, qui sera diffusé le samedi 28 Février à 22h15 sur OCS Géants. Spécialisées dans la culture et l’histoire américaine, les deux sœurs ont déjà à leurs actifs près de 40 documentaires dont Steve Schapiro et les icônes Américaines ou encore La Saga Warner, diffusés respectivement sur OCS Géants et Ciné + Classic en 2014. Avec ce nouveau reportage de 52 minutes, le téléspectateur est plongé dans les origines sombres d’un genre tombé en désuétude. C’est par l’intermédiaire de James Ellroy, auteur réputé de L.A Confidential et du Dahlia Noir, adaptés sur grand écran respectivement par Curtis Hanson et Brian de Palma, que l’on est transporté jusque dans les années 1920. En se positionnant sur cet amoureux de la Cité des Anges, le film évoque les codes du genre. Il est cependant dommage de rentrer aussi rapidement dans le vif du sujet sans l’avoir davantage introduit. Car qu’est-ce que le Film Noir précisément ? Ce terme français emprunté par l’Amérique donne sa définition pour la première fois dans Panorama du Film Noir Américain, essai de Raymond Borde et Jean-Pierre Chartier, paru en 1955. Le regard français sur ce courant cinématographique se manifeste par la rupture de ton, résolument plus sombre, dans le cinéma américain des années 1940 à 1960. C’est la notion de hantise qui habite les personnages dans le Film Noir, les obligeant à affronter leurs démons dans une intrigue qui s’apparente le plus souvent à une traque dans des lieux mal famés. Ces personnages aux visages fermés évoluent dans un climat de conspiration et de tension sexuelle où le crime est à chaque coin de rue.

 

Assurance sur la Mort de Billy Wilder (1944)

Assurance sur la Mort de Billy Wilder (1944)

 

Le rythme pédagogique du documentaire permet d’assimiler et de revenir tranquillement sur les composantes analysées. Ainsi, on écoute avec intérêt l’analyse d’Ellroy, appuyée de passages de films, qui nous donne un regard sur l’historiographie du genre, axé précisément sur Los Angeles et ses décors. Avec cet éclairage littéraire, les règles du film Noir sont décortiquées, du modèle héroïque masculin à la séduction venimeuse de la femme fatale. Comme toujours, la dangerosité des rapports prévaut ici. L’écrivain revient rapidement sur une enfance marquée par l’Histoire Américaine et ses dérives. Le regard connaisseur est communiqué intelligemment avec des extraits particulièrement bien choisis, d’Assurance sur la mort (1944) et Boulevard du crépuscule (1950) de Billy Wilder jusqu’à Mort à l’arrivée de Rudolph Maté (1950) en passant par Le Privé de Robert Altman (1973). La rhétorique s’articule donc autour d’exemples représentatifs avec la voix omniprésente d’Ellroy. Eddie Muller, écrivain et spécialiste du film Noir, et Alain Silver, coauteur de l’ouvrage Film Noir publié chez Taschen, l’accompagnent avec des interventions nourries d’anecdotes intéressantes sur les coulisses de ces longs métrages.

 

Ce documentaire inédit parvient ainsi à faire partager la passion de ce genre aujourd’hui disparu, et qui a laissé place au Film Néo-Noir avec des œuvre comme The Driver de Walter Hill, ou plus récemment NIGHT CALL de Dan Gilroy (notre critique). Enfin, l’envie de (re)voir ces grands classiques du Septième Art se fait ressentir au cours de ce reportage qui s’adresse à un public sensibilisé, amoureux du noir et blanc. Et ça tombe bien car Los Angeles : Cité du Film Noir est au centre d’une rétrospective de 8 chefs-d’œuvre consacrés à ce pan du cinéma américain sur OCS Géants (voir programme)…

 

 

 

  • LOS ANGELES : CITÉ DU FILM NOIR de Clara et Julia Kuperberg, documentaire diffusé sur OCS Géants le 28 Février 2015 à 22h15.
  • Avec : James Ellroy, Eddie Muller et Alain Silver
  • Image et Son : Peter Krajewski, Martin Ehleben,Mitch Espe
  • Montage : Clara Kuperberg
  • Production : Wichita Films
  • Distribution : Reiner Moritz, Poorhouse International
  • Durée : 52 minutes

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts