Synopsis : Un doc au long cours sur François Cavanna, le créateur de Charlie Hebdo et de Hara-Kiri, l’inventeur de la presse satirique, l’auteur des Ritals et d’une soixantaine d’ouvrages, disparu fin janvier 2014. Le film repose sur des entretiens avec Cavanna réalisés peu de temps avant sa mort, des archives oubliées et des témoignages inédits comme ceux de Siné, Willem, Delfeil de Ton et Sylvie Caster. En filigrane l’histoire en passe d’être oubliée du premier homme qui aurait pu dire « Je suis Charlie ».

 

♥♥♥♥♥

 

Cavanna - affiche

Cavanna – affiche

Si l’on ne présente plus le professeur Choron, Philippe Val ou encore Charb, la figure tutélaire incarnée par François Cavanna est pourtant sur le point de disparaître dans l’oubli. Par ce documentaire mêlant images, témoignages et entretiens intimes, Denis Robert livre une ode pleine de tendresse à la liberté et à l’humour corrosif. On suit d’abord le cheminement personnel de Cavanna à une époque où le rire était encore une arme de destruction massive et non un agent de la conformité. L’occasion pour le spectateur nostalgique de retrouver l’esprit « bête et méchant » qui a fait la renommée d’Hara-kiri puis de Charlie Hebdo ; la liberté et l’urgence de dire, le mépris du dogme et l’absence de sensiblerie (non de sentiments) face au trépas. Car la mort était le sujet de prédilection d’un Cavanna qui, sans en avoir une peur panique, avouait la trouver « chiante ». Difficile en effet d’accepter l’apathie du néant pour un passionné qui assumait parfois à lui tout seul tous les impératifs d’un journal : Cavanna rédigeait, caricaturait et posait pour ses propres romans photos. À travers les témoignages et les éloges funèbres de ceux qui ont connu Cavanna, le documentaire rend compte de l’étonnante aventure humaine que fut Charlie Hebdo ; la franche camaraderie qui unissait cette pépinière d’écrivains et de caricaturistes mais aussi les luttes internes et les déboires financiers. Le spectateur voyage dans le temps grâce aux photographies d’Arnaud Baumann, témoin privilégié de ces années folles.

 

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

 

Les personnalités apparaissant dans le documentaire sont souvent flamboyantes ; du professeur Choron – un illuminé qui ne pouvait s’épanouir que dans les situations les plus désespérées – à l’essayiste baroque et barré, Pacôme Thiellement. Pourtant, le rythme est doux et lent. En relation avec celle qu’il appelait « Miss Parki » (la maladie de Parkinson), Cavanna se savait condamné. Et cette dimension crépusculaire transparaît dans le documentaire. Initiée en 2010, l’œuvre voit finalement le jour dans un triste contexte et fait écho aux tueries du 7 janvier 2015 qui ont emporté les « enfants » de Cavanna. Par ce travail sur le père de Charlie Hebdo, le réalisateur caressait le rêve fou d’arriver à apaiser certaines tensions au sein de l’équipe. Finalement, tout l’intérêt de ce documentaire est peut-être de donner au spectateur, comme le fit ce créateur de génie de son vivant, quelques armes de connaissance et de défense face à la cruauté du monde.

 

Charles Amenyah

 

 

 

  • CAVANNA, JUS’QU’À L’ULTIME SECONDE J’ÉCRIRAI réalisé par Nina et Denis Robert en salles le 17 juin 2015.
  • Avec : Delfeil de Ton, Siné, Willem, Pascal Tassy, Virginie Vernay, Pacôme Thiellement, Jean Marie Laclavetine, Sylvie Caster, Arnaud Baumann…
  • Scénario : Denis Robert, Nina Robert
  • Production : Denis Robert, Nina Robert, Bertrand Faivre
  • Photographie : Arnaud Baumann
  • Montage : Nina Robert
  • Animation : Yves Lespagnard
  • Musique : Léo Vincent
  • Distribution : Rezo Films
  • Durée : 1h30

 .

Commentaires

A la Une

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Killers of the Flower Moon : première image avec Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone

Produit par Apple, le prochain film de Martin Scorsese mettra en scène une histoire de meurtres d’une tribu amérindienne dans… Lire la suite >>

Venom 2 : Carnage se dévoile dans une première bande-annonce

Comme le titre original le laisse entendre, Let There Be Carnage, Venom affrontera son ennemi Carnage dans cette suite attendue exclusivement… Lire la suite >>

Gareth Edwards et John David Washington ensemble pour un projet de science-fiction

Le prochain film du réalisateur de Rogue One et de Godzilla sera basé sur un scénario qu’il a lui-même écrit,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts