Synopsis : Un doc au long cours sur François Cavanna, le créateur de Charlie Hebdo et de Hara-Kiri, l’inventeur de la presse satirique, l’auteur des Ritals et d’une soixantaine d’ouvrages, disparu fin janvier 2014. Le film repose sur des entretiens avec Cavanna réalisés peu de temps avant sa mort, des archives oubliées et des témoignages inédits comme ceux de Siné, Willem, Delfeil de Ton et Sylvie Caster. En filigrane l’histoire en passe d’être oubliée du premier homme qui aurait pu dire « Je suis Charlie ».

 

♥♥♥♥♥

 

Cavanna - affiche

Cavanna – affiche

Si l’on ne présente plus le professeur Choron, Philippe Val ou encore Charb, la figure tutélaire incarnée par François Cavanna est pourtant sur le point de disparaître dans l’oubli. Par ce documentaire mêlant images, témoignages et entretiens intimes, Denis Robert livre une ode pleine de tendresse à la liberté et à l’humour corrosif. On suit d’abord le cheminement personnel de Cavanna à une époque où le rire était encore une arme de destruction massive et non un agent de la conformité. L’occasion pour le spectateur nostalgique de retrouver l’esprit « bête et méchant » qui a fait la renommée d’Hara-kiri puis de Charlie Hebdo ; la liberté et l’urgence de dire, le mépris du dogme et l’absence de sensiblerie (non de sentiments) face au trépas. Car la mort était le sujet de prédilection d’un Cavanna qui, sans en avoir une peur panique, avouait la trouver « chiante ». Difficile en effet d’accepter l’apathie du néant pour un passionné qui assumait parfois à lui tout seul tous les impératifs d’un journal : Cavanna rédigeait, caricaturait et posait pour ses propres romans photos. À travers les témoignages et les éloges funèbres de ceux qui ont connu Cavanna, le documentaire rend compte de l’étonnante aventure humaine que fut Charlie Hebdo ; la franche camaraderie qui unissait cette pépinière d’écrivains et de caricaturistes mais aussi les luttes internes et les déboires financiers. Le spectateur voyage dans le temps grâce aux photographies d’Arnaud Baumann, témoin privilégié de ces années folles.

 

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

 

Les personnalités apparaissant dans le documentaire sont souvent flamboyantes ; du professeur Choron – un illuminé qui ne pouvait s’épanouir que dans les situations les plus désespérées – à l’essayiste baroque et barré, Pacôme Thiellement. Pourtant, le rythme est doux et lent. En relation avec celle qu’il appelait « Miss Parki » (la maladie de Parkinson), Cavanna se savait condamné. Et cette dimension crépusculaire transparaît dans le documentaire. Initiée en 2010, l’œuvre voit finalement le jour dans un triste contexte et fait écho aux tueries du 7 janvier 2015 qui ont emporté les « enfants » de Cavanna. Par ce travail sur le père de Charlie Hebdo, le réalisateur caressait le rêve fou d’arriver à apaiser certaines tensions au sein de l’équipe. Finalement, tout l’intérêt de ce documentaire est peut-être de donner au spectateur, comme le fit ce créateur de génie de son vivant, quelques armes de connaissance et de défense face à la cruauté du monde.

 

Charles Amenyah

 

 

 

  • CAVANNA, JUS’QU’À L’ULTIME SECONDE J’ÉCRIRAI réalisé par Nina et Denis Robert en salles le 17 juin 2015.
  • Avec : Delfeil de Ton, Siné, Willem, Pascal Tassy, Virginie Vernay, Pacôme Thiellement, Jean Marie Laclavetine, Sylvie Caster, Arnaud Baumann…
  • Scénario : Denis Robert, Nina Robert
  • Production : Denis Robert, Nina Robert, Bertrand Faivre
  • Photographie : Arnaud Baumann
  • Montage : Nina Robert
  • Animation : Yves Lespagnard
  • Musique : Léo Vincent
  • Distribution : Rezo Films
  • Durée : 1h30

 .

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts