Synopsis : Un doc au long cours sur François Cavanna, le créateur de Charlie Hebdo et de Hara-Kiri, l’inventeur de la presse satirique, l’auteur des Ritals et d’une soixantaine d’ouvrages, disparu fin janvier 2014. Le film repose sur des entretiens avec Cavanna réalisés peu de temps avant sa mort, des archives oubliées et des témoignages inédits comme ceux de Siné, Willem, Delfeil de Ton et Sylvie Caster. En filigrane l’histoire en passe d’être oubliée du premier homme qui aurait pu dire « Je suis Charlie ».

 

♥♥♥♥♥

 

Cavanna - affiche

Cavanna – affiche

Si l’on ne présente plus le professeur Choron, Philippe Val ou encore Charb, la figure tutélaire incarnée par François Cavanna est pourtant sur le point de disparaître dans l’oubli. Par ce documentaire mêlant images, témoignages et entretiens intimes, Denis Robert livre une ode pleine de tendresse à la liberté et à l’humour corrosif. On suit d’abord le cheminement personnel de Cavanna à une époque où le rire était encore une arme de destruction massive et non un agent de la conformité. L’occasion pour le spectateur nostalgique de retrouver l’esprit « bête et méchant » qui a fait la renommée d’Hara-kiri puis de Charlie Hebdo ; la liberté et l’urgence de dire, le mépris du dogme et l’absence de sensiblerie (non de sentiments) face au trépas. Car la mort était le sujet de prédilection d’un Cavanna qui, sans en avoir une peur panique, avouait la trouver « chiante ». Difficile en effet d’accepter l’apathie du néant pour un passionné qui assumait parfois à lui tout seul tous les impératifs d’un journal : Cavanna rédigeait, caricaturait et posait pour ses propres romans photos. À travers les témoignages et les éloges funèbres de ceux qui ont connu Cavanna, le documentaire rend compte de l’étonnante aventure humaine que fut Charlie Hebdo ; la franche camaraderie qui unissait cette pépinière d’écrivains et de caricaturistes mais aussi les luttes internes et les déboires financiers. Le spectateur voyage dans le temps grâce aux photographies d’Arnaud Baumann, témoin privilégié de ces années folles.

 

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

Cavanna, jusqu’à l’ultime seconde j’écrirai

 

Les personnalités apparaissant dans le documentaire sont souvent flamboyantes ; du professeur Choron – un illuminé qui ne pouvait s’épanouir que dans les situations les plus désespérées – à l’essayiste baroque et barré, Pacôme Thiellement. Pourtant, le rythme est doux et lent. En relation avec celle qu’il appelait « Miss Parki » (la maladie de Parkinson), Cavanna se savait condamné. Et cette dimension crépusculaire transparaît dans le documentaire. Initiée en 2010, l’œuvre voit finalement le jour dans un triste contexte et fait écho aux tueries du 7 janvier 2015 qui ont emporté les « enfants » de Cavanna. Par ce travail sur le père de Charlie Hebdo, le réalisateur caressait le rêve fou d’arriver à apaiser certaines tensions au sein de l’équipe. Finalement, tout l’intérêt de ce documentaire est peut-être de donner au spectateur, comme le fit ce créateur de génie de son vivant, quelques armes de connaissance et de défense face à la cruauté du monde.

 

Charles Amenyah

 

 

 

  • CAVANNA, JUS’QU’À L’ULTIME SECONDE J’ÉCRIRAI réalisé par Nina et Denis Robert en salles le 17 juin 2015.
  • Avec : Delfeil de Ton, Siné, Willem, Pascal Tassy, Virginie Vernay, Pacôme Thiellement, Jean Marie Laclavetine, Sylvie Caster, Arnaud Baumann…
  • Scénario : Denis Robert, Nina Robert
  • Production : Denis Robert, Nina Robert, Bertrand Faivre
  • Photographie : Arnaud Baumann
  • Montage : Nina Robert
  • Animation : Yves Lespagnard
  • Musique : Léo Vincent
  • Distribution : Rezo Films
  • Durée : 1h30

 .

Commentaires

A la Une

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Heroes & Villains : David Robert Mitchell s’essaie au film de super-héros

Le réalisateur de Under The Silver Lake et de It Follows s’apprête faire son entrée dans l’univers des super-héros avec… Lire la suite >>

Tenet : second trailer à rebours pour le nouveau Christopher Nolan

Le prochain thriller de Christopher Nolan se dévoile davantage dans une bande-annonce qui révèle une part de son mystère déroutant…. Lire la suite >>

Snyder Cut : la version de Justice League par Zack Snyder sur HBO Max en 2021

La tant attendue « Snyder Cut » de Justice League sortira en 2021 sur la plateforme HBO Max et devrait durer 4… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts