Livre/ L’espace cinématographique par Antoine Gaudin: critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2015

Résumé : L’espace constitue un enjeu majeur des réflexions esthétiques et philosophiques sur le cinéma, autour duquel s’articule toute l’histoire des formes filmiques. Cet ouvrage s’appuie sur l’analyse de nombreux films, et notamment sur le travail de réalisateurs tels que Buster Keaton, Orson Welles, Michelangelo Antonioni, Andreï Tarkovski, Gus Van Sant, ou encore Jia Zhang-Ke. Il se révèle particulièrement fécond pour comprendre les grandes évolutions du cinéma contemporain.

 

♥♥♥♥♥

 

L'espace cinématographique - couverture

L’espace cinématographique – couverture

Qui n’a jamais été saisi par la vision d’un espace au cinéma ? Des déserts du western aux villes des films de gangsters, d’un huis-clos asphyxiant à l’infini libérateur d’un panorama, tout souvenir cinéphilique rencontre à un moment donné l’image d’un espace au cinéma. Pourtant, celui-ci ne peut se résumer qu’à la seule qualité de ses paysages ou de ses décors ; ce que nous rappelle brillamment l’essai d’Antoine Gaudin, maître de conférences en cinéma à Paris 3. L’espace projeté sur l’écran est-il exactement le même que celui que le spectateur perçoit dans l’obscurité de la salle ? L’auteur dissocie et rattache ces multiples interprétations spatiales. Approche phénoménologique, esthétique, dramaturgique et psycho-perceptive attestent des nombreux enjeux suscités par l’objet d’étude. Polysémique, l’espace cinématographique se révèle et s’approfondit autour de problématiques concrètes. Car voilà le principal intérêt de l’ouvrage : sa capacité à développer des réflexions générales à travers l’utilisation d’exemples précis. Les œuvres de Rossellini, Tarkovski, Jia Zhangke ou encore Welles proposent des formes exemplaires, sujettes à des analyses innovantes et plurielles. Plus que des illustrations, ces exemples fondent les théories de l’auteur. Loin de se perdre dans la conceptualisation excessive, Gaudin parvient à retrouver l’essentiel, quitte à revenir sur quelques notions fondamentales pour mieux cerner leur infrastructures. Travelling, focales ou raccords, la forme détermine le fond, la matière se confond avec la pensée. De l’image au son, en passant par le corps et la lumière, l’étude explore les différentes facettes de l’espace cinématographique, multiplie les références pour assurer de son originalité. Cohérente et lisible, l’écriture de Gaudin sensibilise les réflexions qu’engagent à notre insu les espaces du cinéma. À découvrir absolument.

 

 

 

  • L’ESPACE CINÉMATOGRAPHIQUE (Esthétique et dramaturgie) par Antoine Gaudin, disponible depuis le 2 septembre 2015 aux Éditions Armand Colin.
  • 216 pages
  • Tarif papier 24 €
  • Tarif numérique 16,99 €

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts