Livre/ L’espace cinématographique par Antoine Gaudin: critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2015

Résumé : L’espace constitue un enjeu majeur des réflexions esthétiques et philosophiques sur le cinéma, autour duquel s’articule toute l’histoire des formes filmiques. Cet ouvrage s’appuie sur l’analyse de nombreux films, et notamment sur le travail de réalisateurs tels que Buster Keaton, Orson Welles, Michelangelo Antonioni, Andreï Tarkovski, Gus Van Sant, ou encore Jia Zhang-Ke. Il se révèle particulièrement fécond pour comprendre les grandes évolutions du cinéma contemporain.

 

♥♥♥♥♥

 

L'espace cinématographique - couverture

L’espace cinématographique – couverture

Qui n’a jamais été saisi par la vision d’un espace au cinéma ? Des déserts du western aux villes des films de gangsters, d’un huis-clos asphyxiant à l’infini libérateur d’un panorama, tout souvenir cinéphilique rencontre à un moment donné l’image d’un espace au cinéma. Pourtant, celui-ci ne peut se résumer qu’à la seule qualité de ses paysages ou de ses décors ; ce que nous rappelle brillamment l’essai d’Antoine Gaudin, maître de conférences en cinéma à Paris 3. L’espace projeté sur l’écran est-il exactement le même que celui que le spectateur perçoit dans l’obscurité de la salle ? L’auteur dissocie et rattache ces multiples interprétations spatiales. Approche phénoménologique, esthétique, dramaturgique et psycho-perceptive attestent des nombreux enjeux suscités par l’objet d’étude. Polysémique, l’espace cinématographique se révèle et s’approfondit autour de problématiques concrètes. Car voilà le principal intérêt de l’ouvrage : sa capacité à développer des réflexions générales à travers l’utilisation d’exemples précis. Les œuvres de Rossellini, Tarkovski, Jia Zhangke ou encore Welles proposent des formes exemplaires, sujettes à des analyses innovantes et plurielles. Plus que des illustrations, ces exemples fondent les théories de l’auteur. Loin de se perdre dans la conceptualisation excessive, Gaudin parvient à retrouver l’essentiel, quitte à revenir sur quelques notions fondamentales pour mieux cerner leur infrastructures. Travelling, focales ou raccords, la forme détermine le fond, la matière se confond avec la pensée. De l’image au son, en passant par le corps et la lumière, l’étude explore les différentes facettes de l’espace cinématographique, multiplie les références pour assurer de son originalité. Cohérente et lisible, l’écriture de Gaudin sensibilise les réflexions qu’engagent à notre insu les espaces du cinéma. À découvrir absolument.

 

 

 

  • L’ESPACE CINÉMATOGRAPHIQUE (Esthétique et dramaturgie) par Antoine Gaudin, disponible depuis le 2 septembre 2015 aux Éditions Armand Colin.
  • 216 pages
  • Tarif papier 24 €
  • Tarif numérique 16,99 €

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts