Livre/ L’espace cinématographique par Antoine Gaudin: critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2015

Résumé : L’espace constitue un enjeu majeur des réflexions esthétiques et philosophiques sur le cinéma, autour duquel s’articule toute l’histoire des formes filmiques. Cet ouvrage s’appuie sur l’analyse de nombreux films, et notamment sur le travail de réalisateurs tels que Buster Keaton, Orson Welles, Michelangelo Antonioni, Andreï Tarkovski, Gus Van Sant, ou encore Jia Zhang-Ke. Il se révèle particulièrement fécond pour comprendre les grandes évolutions du cinéma contemporain.

 

♥♥♥♥♥

 

L'espace cinématographique - couverture

L’espace cinématographique – couverture

Qui n’a jamais été saisi par la vision d’un espace au cinéma ? Des déserts du western aux villes des films de gangsters, d’un huis-clos asphyxiant à l’infini libérateur d’un panorama, tout souvenir cinéphilique rencontre à un moment donné l’image d’un espace au cinéma. Pourtant, celui-ci ne peut se résumer qu’à la seule qualité de ses paysages ou de ses décors ; ce que nous rappelle brillamment l’essai d’Antoine Gaudin, maître de conférences en cinéma à Paris 3. L’espace projeté sur l’écran est-il exactement le même que celui que le spectateur perçoit dans l’obscurité de la salle ? L’auteur dissocie et rattache ces multiples interprétations spatiales. Approche phénoménologique, esthétique, dramaturgique et psycho-perceptive attestent des nombreux enjeux suscités par l’objet d’étude. Polysémique, l’espace cinématographique se révèle et s’approfondit autour de problématiques concrètes. Car voilà le principal intérêt de l’ouvrage : sa capacité à développer des réflexions générales à travers l’utilisation d’exemples précis. Les œuvres de Rossellini, Tarkovski, Jia Zhangke ou encore Welles proposent des formes exemplaires, sujettes à des analyses innovantes et plurielles. Plus que des illustrations, ces exemples fondent les théories de l’auteur. Loin de se perdre dans la conceptualisation excessive, Gaudin parvient à retrouver l’essentiel, quitte à revenir sur quelques notions fondamentales pour mieux cerner leur infrastructures. Travelling, focales ou raccords, la forme détermine le fond, la matière se confond avec la pensée. De l’image au son, en passant par le corps et la lumière, l’étude explore les différentes facettes de l’espace cinématographique, multiplie les références pour assurer de son originalité. Cohérente et lisible, l’écriture de Gaudin sensibilise les réflexions qu’engagent à notre insu les espaces du cinéma. À découvrir absolument.

 

 

 

  • L’ESPACE CINÉMATOGRAPHIQUE (Esthétique et dramaturgie) par Antoine Gaudin, disponible depuis le 2 septembre 2015 aux Éditions Armand Colin.
  • 216 pages
  • Tarif papier 24 €
  • Tarif numérique 16,99 €

Commentaires

A la Une

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts