Sortie DVD/ Le Massacre des Morts-Vivants de Jorge Grau: critique + test

Publié par Franck Brissard le 20 novembre 2015

Synopsis : À la suite d’un accident lui ayant coûté sa moto, George sympathise avec Edna, qui lui propose de l’emmener à Manchester. Alors qu’Edna se fait agresser par un vagabond, George découvre une étrange machine agricole destinée à éradiquer les insectes nuisibles. Ils se rendent compte que cette machine, en émettant des radiations, fait se réveiller les morts, comme le mystérieux agresseur. Bientôt, toute la campagne anglaise va être envahie de morts-vivants, de plus en plus nombreux, et de plus en plus affamés.

 

♥♥♥♥

 

Le Massacre des Morts-Vivants - jaquette

Le Massacre des Morts-Vivants – jaquette

Le Massacre des Morts-Vivants est un véritable bijou issu de l’Âge d’or du cinéma fantastique hispano-transalpin. Mise en scène par  l’Espagnol Jorge Grau (Cérémonie sanglante), spécialiste des films de genre, cette aventure de zombies, située dans la campagne anglaise de Manchester, est une vraie référence. Sorti en 1974 en Italie, et six ans plus tard en France en version censurée, Le Massacre des Morts-Vivants est également connu sous deux titres britanniques, Let Sleeping Corpses Lie (Laissez les cadavres reposer) et The Living Dead at Manchester Morgue (Les Morts-vivants de la Morgue de Manchester). Près de Windermere, des scientifiques expérimentent une nouvelle machine révolutionnaire à ultra-sons, permettant d’éradiquer les insectes. Ils sont loin de se douter qu’elle réveille également les morts situés dans le périmètre. Le postulat de départ est bien évidemment La Nuit des Morts-Vivants de George Romero (1968), lequel a lancé la tendance qui a fait naître quelques pépites et beaucoup de navets. Si Le Massacre des Morts-Vivants s’en inspire, il demeure original, très réussi et surprenant. L’objectif avoué par les producteurs Edmondo Amati (LE VENIN DE LA PEUR – notre critique) et Manuel Pérez (Due mafiosi contro Goldginger) était de proposer une version en couleur de La Nuit des Morts-Vivants, pour davantage « traumatiser » les spectateurs. On retient donc particulièrement ces scènes de « repas » de zombies, se délectant des organes des vivants après les avoir éventrés et étripés. Le sang ne coule pas abondamment, mais ces moments restent marquants et les effets gore fonctionnent encore aujourd’hui. Le scénario intelligent de Sandro Continenza et Marcello Coscia se double d’une réflexion sur l’irrespect de l’écologie, avec la mécanisation moderne, ne fonctionnant seulement qu’au rendement, au détriment de la Nature. La mise en scène de Jorge Grau est inspirée et la musique de Giuliano Sorgini inquiétante. Quant à la photographie léchée de Francisco Sempere, elle nimbe les décors d’un brouillard menaçant qui submerge les personnages pour mieux les prendre – ainsi que les spectateurs – par surprise. Le Massacre des Morts-Vivants installe tranquillement son atmosphère, typique d’une aventure d’Hercule Poirot, pour littéralement nous plonger dans l’horreur et la violence. À ce titre, les maquillages des zombies restent simples mais impressionnants, tout comme leur respiration haletante qui donne la chair de poule. Les comédiens sont excellents, avec en tête Cristina Galbó, Ray Lovelock et surtout Arthur Kennedy qui incarne un inspecteur glacial et anti-jeunes, chargé de l’enquête sur des meurtres sanglants. Ne boudez donc pas votre plaisir !

 

 

 

Le Massacre des Morts-Vivants

Le Massacre des Morts-Vivants

TEST DVD : Artus Films dégaine une bande-annonce d’époque très efficace et un très beau diaporama constitué de photos d’exploitation et d’affiches originelles. Mais la pièce-maîtresse, c’est à David Didelot, rédacteur en chef de Videotopsie, que nous la devons, à travers le module Le Sommeil des Morts (51’). Dans un premier temps, il nous propose un portrait du réalisateur Jorge Grau en énumérant sa filmographie qui donne envie de la découvrir. Puis il expose la genèse de Massacre des Morts-Vivants, qui découle bien sûr de La Nuit des morts-vivants. Il passe ensuite en revue le casting, les thèmes explorés, la violence, la musique, l’exploitation dans les salles et son succès en VHS. Une vraie mine d’informations et un superbe travail éditorial. Merci encore à Artus Films, qui fête ses dix ans en 2015, de nous permettre de le (re)voir dans une copie de qualité ! D’emblée, l’image, au format respecté, affiche une propreté rarement prise en défaut, la clarté est de mise, les couleurs retrouvent une vivacité bienvenue, le grain cinéma est bien géré, les contrastes plutôt riches et le piqué agréable sur les séquences diurnes pimpantes. La définition flatte les mirettes et la compression reste discrète. L’éditeur propose les versions anglaise et française dans un Mono original. Cette dernière bénéficie d’un doublage old-school très réussi, et le report des voix s’avère mordant. Sur les deux pistes, les effets annexes sont ardents et les deux options acoustiques, sont dynamiques et vives.

 

 

 

  • LE MASSACRE DES MORTS-VIVANTS (Non si deve profanare il sonno dei morti ou No profanar el sueno de los muertos) réalisé par Jorge Grau, disponible en DVD le 1er décembre 2015.
  • Avec : Cristina Galbó, Ray Lovelock, Arthur Kennedy, Aldo Massasso, Giorgio Trestini, Roberto Posse, José Lifante, Jeannine Mestre, Gengher Gatti, Fernando Hilbeck…
  • Scénario : Sandro Continenza, Marcello Coscia
  • Production : Edmondo Amati
  • Photographie : Francisco Sempere
  • Montage : Domingo García, Vincenzo Tomassi
  • Décors : Rafael Ferri
  • Musique : Giuliano Sorgini
  • Editeur : Artus Films
  • Tarif : 14,99 €
  • Durée : 1h29
  • Date de sortie initiale : 28 novembre 1974 (Italie), 30 janvier 1980 (France)

.

Commentaires

A la Une

Sidney : Première bande-annonce pour le documentaire sur l’acteur Sidney Poitier

Apple TV+ a dévoilé une bande-annonce pour son documentaire sur Sidney Poitier, qui mêle témoignages et images d’archives, retraçant la… Lire la suite >>

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts