Joy de David O. Russell : critique

Publié par Lucia Miguel le 26 décembre 2015

Synopsis : A partir de faits réels, Joy décrit le fascinant et émouvant parcours, sur quarante années, d’une femme dont la farouche détermination lui permettra, en dépit d’une famille excentrique et chaotique, de fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà du portrait d’une femme d’exception, cette comédie dramatique s’inscrit tout droit dans le rêve américain, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.

 

♥♥♥♥

 

Joy - affiche

Joy – affiche

L’équipe de HAPPINESS THERAPY (notre critique) et d’AMERICAN BLUFF (notre critique) revient avec Joy, l’histoire d’une femme ingénieuse, inventive, courageuse et battante. David O. Russell mise encore une fois sur le trio Jennifer Lawrence, Bradley Cooper et Robert de Niro pour transformer ce biopic en rêve américain. Inspirée d’une histoire vraie, cette comédie dramatique féministe suit Joy Mangano, une mère au foyer divorcée qui, à travers sa vie ordinaire, parvient à renouer avec ses rêves d’enfance, en créant le Miracle Mop (un balai-serpillière qui s’essore automatiquement) avant de devenir la présidente de Ingenious Designs, LLC. Quatre générations de femmes se croisent dans le récit situé dans les années 1990 : Joy, sa grand-mère Mimi (Diane Ladd), sa fille et sa mère (Viriginia Madsen), qui a fui la vie réelle pour les destins tragiques des soap operas. Le lien entre Mimi et Joy donne au récit une force vitale pleine d’optimisme. Alors que les parents entraînent au fil du temps Joy vers une existence médiocre et sans issue, Mimi lui transmet cette fameuse sagesse des anciens. Figure capitale dans la vie de la jeune mère de famille, elle représente rapidement le miroir d’elle-même, porteuse d’amour et de protection. David O. Russell magnifie pour la troisième fois Jennifer Lawrence qui, du haut de ses 25 ans, se dévoile encore une fois comme une star complète. Puissante, naturelle, pertinente et émouvante, Jennifer est Joy.

 

JoyJoyJoyJoy

 

Face à elle, Bradley Cooper apporte sa pierre à l’édifice dans cette trajectoire initiatique, mais son rôle n’a pas assez de temps de présence à l’écran et manque donc un peu de consistance. Quant au duo Robert De Niro et Isabelle Rossellini, il procure une bonne dose d’hilarité et de chaos. Car le film de David O. Russell est aussi chaotique que la famille qu’il met en scène. Si les parents de Joy ont divorcé, ils vivent encore sous le même toit qu’elle, tout comme son ex-mari (Edgar Ramirez), un chanteur vénézuélien. De cette confusion surgira la catharsis finale. Joy nous renvoie à ces destins de femmes hors du commun portés sur grand écran, comme Erin Brockovich (Steven Soderbergh, 2000). David O. Russell dresse à nouveau quelques brefs parallèles avec Scorsese après American Bluff : la narration en voix off, les Rolling Stones et les Bee Gees, et la construction d’un empire. L’Amérique de la classe ouvrière des banlieues, les télé-achats, la frivolité des soap operas, les familles dysfonctionnelles et les grands empires se fondent ainsi habilement dans ce petit bijou rempli d’énergie, qui s’apparente à un beau conte de Noël.

 

 

  • JOY réalisé par David O. Russell en salles le 30 décembre 2015
  • Avec : Jennifer Lawrence, Robert De Niro, Bradley Cooper, Isabella Rossellini, Edgar Ramírez, Virginia Madsen, Diane Ladd…
  • Scénario : David O. Rusell en collaboration avec Annie Mumolo
  • Production : Megan Ellison, Jonathan Gordon, Ken Mok, David O. Russell, John Davis,
  • Photographie : Linus Sandgren
  • Montage : Jay Cassidy, Alan Baumgarten, Tom Cross, Christopher Tellefsen.
  • Décors : Judy Becker
  • Costumes : Michael Wilkinson
  • Musique : David Richard Campbell, West Dylan Thordson
  • Distribution : 20th Century Fox
  • Durée : 2h03


Commentaires

A la Une

Heat 2 : une date de sortie enfin annoncée pour le roman de Michael Mann

Annoncé en 2016, Heat 2 sera publié en août 2022 aux États-Unis et reviendra sur les origines des protagonistes puis… Lire la suite >>

Gaspard Ulliel nous a quittés à l’âge de 37 ans

L’acteur Gaspard Ulliel est décédé tragiquement ce 19 janvier 2022 des suites d’un accident de ski en Savoie. Ses débuts… Lire la suite >>

A Man Called Ove : Tom Hanks sous la direction de Marc Forster

Marc Forster réalisera l’adaptation américaine de A Man Called Ove avec Tom Hanks dans le rôle principal pour un début… Lire la suite >>

Weird – The Al Yankovic Story : Daniel Radcliffe dans la peau du musicien humoriste

Daniel Radcliffe va jouer le rôle de Weird Al dans un biopic commandé par les sociétés de production Funny or… Lire la suite >>

Moon Knight : Oscar Isaac se dévoile en super-héros Marvel

Disney lance les festivités du Marvel Cinematic Universe pour l’année 2022 avec le premier trailer de sa nouvelle série Moon… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : NO WAY HOME 310 286 5 6 444 355
2 ADIEU MONSIEUR HAFFMANN 261 930 1 261 930
3 SCREAM 212 555 1 212 555
4 TOUS EN SCENE 2 145 018 4 2 147 464
5 THE KING'S MAN : PREMIERE MISSION 131 293 3 670 114
6 OUISTREHAM 126 975 1 126 975
7 EN ATTENDANT BOJANGLES 125 509 2 353 985
8 LICORICE PIZZA 75 170 2 192 041
9 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 71 194 8 2 601 773
10 MATRIX RESURRECTIONS 61 990 4 919 226

Source: CBO Box office

Nos Podcasts