Legend de Brian Helgeland: critique

Publié par Yvan Lozac'hmeur le 23 janvier 2016

Synopsis : Londres, années 1960. Les jumeaux Reggie et Ronnie Kray, célèbres gangsters du Royaume-Uni, règnent en maîtres sur la capitale. À la tête d’une mafia impitoyable, leur influence paraît sans limites. Pourtant, lorsque la femme de Reggie incite son mari à s’éloigner du business, la chute des frères Kray semble inévitable…

 

♥♥♥♥♥

 

Legend - affiche

Legend – affiche

Une prestation de plus à ajouter à la filmographie de Tom Hardy. Dans Legend de Brian Helgeland, l’acteur britannique réussit la performance d’incarner des jumeaux aux caractères bien trempés et bien différents. Dans ce biopic inspiré de l’œuvre de John Pearson sur la vie des frères Kray, bandits notables du Londres des années 1960, le jeu de Tom Hardy permet à ce drame de limiter la casse au regard d’un scénario assez faiblard. Le fil conducteur ici est la voix off de Frances (Emily Browning), femme désabusée de Reggie, qui revient sur leur vie passée. Une voix aux accents mélancoliques et aux formules mystérieuses, qui n’est pas sans rappeler celle de INHERENT VICE de Paul Thomas Anderson (notre critique). Ce choix n’est pas dû au hasard : si Legend est un film de gangsters, c’est bien dans la romance entre Reggie et Frances et leurs relations avec Ronnie que se joue le cœur du récit, ainsi que leurs destins. Le traitement se veut assez factuel, sans voltige chronologique, dans un suivi des grands évènements-clés de leur existence. Il en résulte une trame assez plate, qui prend parfois le risque d’ennuyer. Cependant, le récit se veut plus proche de la réalité, moins romancé. Le spectateur s’invite dès lors à la table des Kray lorsqu’ils rendent visite à leur mère, ainsi que dans leur quotidien banal, marqué par des personnages secondaires à la présence heureusement forte. Quelques bonnes bagarres ponctuent également l’intrigue. Si elles sont mises en scène avec une violence crue et assumée, on y retrouve un humour ambiant assez efficace, à l’instar de celui de Bud Spencer et Terence Hill.

 

LegendLegendLegendLegend

 

Le scénario manque donc de panache, mais Legend a cependant quelques atouts en poche. À commencer par le travail remarquable du directeur de la photographie, Dick Pope, et les cadrages plutôt saisissants. La chromie nous immerge dans les quartiers modestes du Low East End de Londres et ses maisons de brique serrées les unes contre les autres. Les décors sont aussi très travaillés : des rues de Londres crasseuses aux intérieurs resplendissants (les casinos, les clubs), en passant par les élégantes voitures des années 1960. Une ambiance renforcée par le travail sur les costumes. Enfin, la musique joue une part essentielle. Legend s’appuie sur une partition jazzy de Carter Burwell qui donne envie de porter le Borsalino et de monter dans une belle Lincoln Continental. La production nous permet en outre de retrouver, après 3 ans d’absence, l’artiste Duffy qui apparaît dans le film et dont les titres Make the World go Away (reprise de Timi Yuro) et Whole Lot of love viennent s’ajouter au générique de fin. Legend a donc de belles choses à proposer : un Tom Hardy excellent dans un exercice périlleux, une Emily Browning dont la voix nous emporte aisément dans la diégèse et une texture visuelle ainsi qu’un son léchés. Des points positifs qui permettent de supporter plus facilement un récit qui peine à trouver la force nécessaire pour tenir la distance.

 

 

  • LEGEND réalisé par Brian Helgeland en salles depuis le 20 janvier 2016.
  • Avec : Tom Hardy, Emily Browning, Paul Anderson, Christopher Eccleston, Joshua Hill, Colin Morgan, Tara Fitzgerald, Nicholas Farrell, Adam Fogerty…
  • Scénario : Brian Helgeland, d’après l’œuvre de John Pearson.
  • Production : Tim Bevan, Crhis Clark, Quentin Curtis, Eric Fenner, Brian Oliver
  • Photographie : Dick Pope
  • Montage : Peter McNulty
  • Décors : Tom Conroy
  • Costumes : Caroline Harris
  • Musique : Carter Burwell
  • Distribution : StudioCanal
  • Durée : 2h11


Commentaires

A la Une

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Les 4 Fantastiques : le casting dévoilé et une date de sortie annoncée

Pedro Pascal, Vanessa Kirby, Joseph Quinn et Ebon Moss-Bachrach composeront la nouvelle équipe de super-héros de ce nouvel opus des 4 Fantastiques dans le MCU. 

Deadpool & Wolverine : Le nouveau film de Marvel s’offre une bande annonce pleine d’humour et d’action

Après une année 2023 en dents de scie, Disney-Marvel joue gros avec son nouveau projet, censé relancer et renouveler son univers. 

Badlands : un nouveau film Predator réalisé par Dan Trachtenberg

Après le succès de Prey, sorti directement sur Hulu et Disney+ en 2022, Dan Trachtenberg s’apprête à réaliser un nouveau film de la franchise Predator : Badlands.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts